UEFA : Ceferin veut vraiment taxer les clubs les plus riches

En remplacement du fair-play financier, Aleksander Ceferin envisage bien la mise en place d’une taxe sur la fortune.

Aleksander Ceferin, UEFA

Lors d’un entretien accordé à So Foot, le président de l’UEFA a donné son idée, en vue de remplacement du fair-play financier. Comme il l’avait déjà indiqué il y a quelques jours, il souhaite imposer les clubs les plus riches : « Je dirais que le fair-play financier doit maintenant se tourner davantage vers une recherche de l’équilibre compétitif. En ce moment, on discute par exemple de l’introduction d’une forme de taxe sur la fortune. Grossièrement, si un club dépense trop, il devra payer une somme additionnelle qui sera reversée aux autres clubs respectant les règles. Voilà comment on songe à niveler les valeurs entre les petites équipes, qui régulent leurs investissements, et les plus grosses », a-t-il indiqué.

Aleksander Ceferin paraît avoir pris conscience avec le tollé provoqué par la Super League que les gros clubs n’avaient pas le pouvoir absolu. Une bonne nouvelle pour les clubs modestes.