Espagne, Luis Enrique : “Les difficultés sont déjà là après deux journées”

Le sélectionneur de la Roja, Luis Enrique, a commenté la nouvelle contre-performance des siens en cet Euro. L’Espagne a fait match nul 1-1 contre la Pologne, hier, après le nul 0-0 contre la Suède en ouverture.

Luis Enrique, Espagne

“On espérait faire un meilleur match, et donner de la joie aux supporters… Mais il faut reconnaître le bon travail qu’ils (la Pologne) ont fait. Ils ont pressé haut, bien défendu… ça a été un match difficile. Par moments, elle s’est retranchée dans son camp, mais plus souvent, elle a essayé de sortir de son camp et de presser haut. Mais c’est sûr qu’attaquer une défense repliée, c’est la chose la plus difficile dans le football. Et c’est difficile pour l’Espagne, mais aussi pour la France, pour le Brésil, pour Manchester City, le Barça, le Real… Tous. (…) J’aime bien ce que propose Paulo Sousa (le coach de la Pologne), il vient de commencer, il a encore du temps devant lui, mais j’aime les entraîneurs offensifs. S’ils jouent ainsi, ils peuvent battre n’importe quelle sélection, y compris la Suède. On verra qui mérite de passer à l’arrivée”.

Luis Enrique a conclu avec un visage conquérant, avant le dernier match de poule contre la Slovaquie, mercredi : “Les difficultés sont déjà là après deux journées, une pression qui n’arrive normalement qu’en huitièmes ou en quart de finale… Mais nous, c’est maintenant. On doit gagner, et c’est ce que l’on va faire.”

Avec deux points, l’Espagne est troisième de son groupe, derrière la Slovaquie (2e, 3 points) et la Suède (1e, 4 points). La Pologne, elle, est 4e, avec 1 point.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)