JO Tokyo : le gros coup de gueule de Gignac

André-Pierre Gignac (35 ans) s’est emporté, suite à l’humiliation subie par l’équipe de France face au Japon (0-4). Les Bleus sont éliminés dès la phase de poules et le joueur regrette que les clubs de L1 n’aient pas joué le jeu.

André-Pierre Gignac

Les Bleus de Sylvain Ripoll ont pris l’eau, ce jeudi, face au Japon (0-4). L’attaquant des Tigres regrette que les clubs de Ligue 1 n’aient pas autorisé leurs joueurs à disputer la compétition : « Je ne veux pas trouver d’excuses. J’ai dit que je partais à la guerre avec ce groupe, et je le fais jusqu’à la fin. Mais j’espère qu’en 2024, comme c’est à la maison, ils vont faire l’équipe qu’il faut pour aller le plus loin possible. Bâcler des Jeux comme ça et mettre en difficulté ton pays, ce n’est pas terrible. Si je regrette d’être allé dans cette galère ? Jamais de la vie. C’est la seule compétition qui me manquait, j’avais envie d’aller loin, on y croyait. Mais quand en face, c’est plus fort que toi, il n’y a rien à faire. Toute ma carrière, j’ai eu l’honneur de porter ce maillot. En plus, quand tu es parti depuis six ans au bout du monde et qu’on te rappelle, c’est spécial. Je suis fier d’avoir fait cette aventure avec ces garçons, on a vraiment tout donné, mais la marche était trop haute pour nous », a estimé APG (propos recueillis par L’Équipe).

Pour rappel, les JO sont situés hors des calendriers de la FIFA, ce qui complique les possibilités des clubs français et européens, en pleine préparation estivale.