Nice-OM : Estrosi devrait « avoir honte » selon Cardoze


Dans des propos relayés par L’Equipe, le directeur de la communication de l’OM, Jacques Cardoze, a répondu à Chrisitan Estrosi, le maire de Nice, qui accuse Dimitri Payet, Jorge Sampaoli et Pablo Longoria dans la presse.

Jacques Cardoze, OM

Alors qu’il avait déjà défendu son président dans une interview à BFM TV, Jacques Cardoze en a remis une couche cette après-midi, en se disant « outré par les propos de M. Estrosi, qui devrait avoir honte du dispositif mis en place dimanche soir, pas à la hauteur de l’enjeu. Le fait qu’il ne mesure pas la dangerosité et le risque d’un match comme celui-là, cela me paraît plus grave que les péripéties de cours d’école de la tribune présidentielle. Les Niçois éludent le principal problème, qui est que leur stade n’était pas à la hauteur. (…) Je trouve honteux et irrespectueux que l’on fasse porter la responsabilité à M. Longoria. Les propos de M. Estrosi sont inadmissibles, scandaleux et mensongers. »

Jacques Cardoze a également abordé, une nouvelle fois, le déroulé de la rencontre côté phocéen : « Dès le début du match, on a vu les projectiles sur le terrain, on l’a fait remarquer. A chaque projectile, nous n’avons pas cessé, effectivement, de nous lever et de protester contre ces jets d’objets. Les Niçois nous disaient « tais-toi », « assieds-toi » pendant toute la première période. (…) Alors que pas une seule fois il (Jean-Pierre Rivère) n’a appelé son responsable sécurité. Et à la 75e minute, c’est Mme Rivère qui vient nous dire : « Arrêtez, ce n’est rien ces projectiles ». Elle agrippe le bras de Pablo Longoria qui, dans un geste ferme, la pointe du doigt et lui demande de ne pas le toucher. Là, José Cobos est intervenu. Il n’y a eu aucun geste ou parole déplacés de la part de Pablo Longoria, on ne peut pas le laisser se faire salir comme ça. »

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Mercato

Dates mercato | Tableau Transferts L1 | Tableau Transferts L2

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)