Nice-OM : l’UNFP affiche son soutien aux joueurs

L’UNFP s’est à nouveau positionnée, en ce qui concerne les incidents liés au match Nice-OM. Elle a demandé à la LFP de «ne pas se tromper de coupable».

Nice-OM, débordements, supporters

Dans un texte intitulé «Ne pas se tromper de coupables», le syndicat des joueurs a mis la pression sur la commission de discipline, concernant les graves événements survenus à Nice. Elle demande à la LFP de ne pas sanctionner les acteurs : «Peut-on reconnaître aux joueurs une part de responsabilité dans les événements qui ont ponctué la rencontre entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille, le 22 août dernier ? Peut-on donc les juger coupables, alors qu’ils ont, pour beaucoup, essayé d’appeler au calme ? Qui, à force d’être ainsi agressé pendant l’exercice de sa profession, aurait subi sans la moindre réaction, sans le moindre réflexe de protection, voire d’auto-défense, même s’il ne s’agit pas ici d’excuser les gestes de certains, dictés par le désordre général et l’insécurité ambiante ? », a-t-elle écrit.

«Les joueurs sont humains»

Et d’ajouter : «Les joueurs, auxquels on oppose systématiquement un devoir d’exemplarité, sont humains, l’aurait-on oublié ? Pour l’UNFP, il s’agit donc de ne pas se tromper de coupables et de ne pas accabler plus encore, par une sanction disciplinaire, des joueurs déjà fortement marqués par une soirée dont ils ont été les victimes.»

Pour rappel, le verdict de la commission sera rendu ce soir. L’OM a aussi adressé un message à la LFP, concernant le possible gel du match.