Nice-OM : l’avis de Sampaoli sur les sentences de la LFP

Comme son homologue de Nice Christophe Galtier, Jorge Sampaoli a livré ses impressions sur les sanctions communiquées par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel après les graves incidents de l’Allianz Riviera du dimanche 22 août dernier.

Jorge Sampaoli, OM

Si le directeur de la communication Jacques Cardoze s’est montré virulent après la décision prise par la Ligue de rejouer le match à huis clos et de suspendre Alvaro Gonzalez (deux matchs ferme) et Dimitri Payet (un match avec sursis), l’entraîneur argentin de l’Olympique de Marseille a fait preuve de plus de diplomatie.

« Je pense que mon opinion ne vaut pas grand chose, ce qui est important c’est la décision de la Commission. Il faut l’accepter. Peu importe ce que chacun pense de cette décision. Je suis un entraîneur, j’ai déjà tout dit lors de mon audition. Eux savent ce que je pense de ce qui s’est passé. Nous devons maintenant jouer, progresser, comme équipe. La justice prend des décisions tous les jours, il faut les accepter et continuer. »