Officiel France : Nasri confirme sa retraite

Samir Nasri (34 ans) a confirmé qu’il avait décidé de raccrocher les crampons. Il a notamment mal vécu sa suspension pour dopage, en 2018.

Samir Nasri, Anderlecht

« Un épisode m’a fait très mal et a changé ma relation au foot : ma suspension, explique celui qui a été suspendu 18 mois par l’UEFA en février 2018 pour infraction aux règles de l’antidopage. J’ai trouvé ça plus qu’injuste, je n’avais pris aucun produit dopant. C’était juste une injection de vitamines parce que j’étais malade. Ça m’a coupé dans mon élan », a-t-il expliqué lors d’un entretien donné au JDD.

« Aucun challenge ne m’a botté »

Et de poursuivre : « Je suis revenu à West Ham, à Londres, avec un entraîneur que je connaissais : c’était parfait. Mais je me suis blessé trois fois d’affilée. Là Vincent Kompany m’a appelé pour venir à Anderlecht. Il y avait un côté affectif, mais également l’idée d’être joueur et aussi un peu dans le staff. Comme j’aimerais entraîner, je m’étais dit que j’apprendrais avec lui. Ça ne s’est pas passé comme prévu. Puis le championnat a été arrêté à cause du Covid. Après, je n’avais plus forcément envie. Aucun challenge ne m’a botté. Et je ne me voyais pas revenir en France si ce n’était pas l’OM. »

Samir Nasri en restera donc à 78 buts et 73 passes décisives en 560 apparitions en professionnel.