Belgique : Courtois fustige les instances sur le calendrier démentiel

Thibaut Courtois s’est emporté après la défaite de la Belgique contre l’Italie (1-2), dimanche, lors du match pour la troisième place du Final Four de la Ligue des Nations.

Thibaut Courtois, Belgique

Sans doute agacé par la tournure des événements et les deux revers contre la France et l’Italie, le gardien de but des Diables Rouges a pesté contre les instances et dénoncé la décision de l’UEFA d’organiser une rencontre sans grand enjeu sur le papier. « Ce match n’est qu’un match d’argent et nous devons être honnêtes à ce sujet, a lâché le portier du Real Madrid au micro de Sky Sports. Nous jouons simplement parce que pour l’UEFA, c’est de l’argent supplémentaire. Regardez à quel point les deux équipes ont changé leurs compositions. Si les deux équipes avaient été en finale, il y aurait d’autres joueurs en finale. Cela montre simplement que nous jouons trop de matchs. »

L’ancien footballeur de Chelsea déplore un calendrier toujours plus surchargé : « Nous ne sommes pas des robots ! C’est juste qu’il y a de plus en plus de matchs et moins de repos pour nous et personne ne se soucie de nous. L’année prochaine, nous avons une Coupe du monde en novembre, nous devons à nouveau jouer jusqu’à la fin du mois de juin. Nous allons nous blesser ! Plus personne ne se soucie des joueurs. Trois semaines de vacances ne suffisent pas pour que les joueurs puissent continuer pendant douze mois au plus haut niveau. Si nous ne disons jamais rien, ce sera toujours la même chose. »