Nantes : un deal capote, la raison révélée !

Nantes : un deal capote, la raison révélée !

L’état-major du FC Nantes a pris une décision retentissante sur l’une de ses cibles estivales. Intéressés par les services de Filip Krastev, comme expliqué sur notre site, les Canaris coachés par Antoine Kombouaré ne recruteront pas le milieu de terrain bulgare. Alors que le dossier était tout proche d’un heureux épilogue, plusieurs médias expliquant que l’international bulgare était attendu sur les bords de l’Erdre sous la forme d’une prêt de douze mois avec option d’achat, Ouest-France lâche une bombe. Selon le quotidien régional, le club basé en Loire-Atlantique ne donnera finalement pas suite. Les Nantais déclinent suite à la position des agents du joueur qui ont souhaité renégocier les conditions du prêt. Sous contrat jusqu’en juin 2027 avec les Belges de Lommel SK, membres du City Group au même titre que les Anglais de Manchester City, le natif de Sofia a enchaîné deux prêts au cours de la saison 2023-2024, au Los Angeles FC (Etats-Unis) et PEC Zwolle (Pays-Bas).

OM : une piste offensive se referme

OM : une piste offensive se referme

L’Olympique de Marseille dit adieu à un joueur ciblé en attaque. D’après les informations relayées par le journaliste Sacha Tavolieri et confirmées par L’Équipe, Mohamed Amoura se dirige vers la Bundesliga, plus précisément à Wolfsburg. Le club allemand va débourser la modique somme de 18 millions d’euros pour l’Algérien, qui va signer un contrat de cinq saisons avec le dernier 12ᵉ du championnat germanique. Sous contrat avec l’Union Saint-Gilloise jusqu’en 2027, l’international aux 22 sélections sort d’une saison pleine en Belgique – 48 apparitions, 23 buts, 8 passes décisives -, qui a attiré du beau monde : outre l’OM, Naples, le LOSC, l’OL, Brighton et Stuttgart ont lorgné sur l’offensif. Mohamed Amoura ne rejoindra pas l’OM. Le feu follet algérien va s’engager à Wolfsburg, comme annoncé par notre ami @Nabil_djellit. Amoura donnait sa priorité à la Premier League et l’OM s’y était vraiment intéressé. Qu’il s’éclate en Bundesliga nchallah ! pic.twitter.com/CQjFv3Z1zV — وليد (@Waleadeur) July 2, 2024 Le club phocéen pourra tenter de se consoler avec Valentin Carboni (Inter).

Un international danois sur les tablettes de l’OM

Un international danois sur les tablettes de l’OM

L’OM aurait inscrit le nom de Andreas Skov Olsen sur sa short-list pour le poste d’attaquant. Des clubs italiens et espagnols seraient aussi intéressés. D’après les éléments relayés par le compte X Adam, l’OM pense à Andreas Skov Olsen pour renforcer son secteur offensif. Âgé de 24 ans, l’international danois (33 sélections, 8 buts) dispute actuellement l’Euro. Il dispose d’un contrat avec le FC Bruges qui court jusqu’en juin 2026 et son tarif est estimé à 18 millions d’euros par le site Transfermarkt. Des clubs italiens et espagnols auraient également manifesté leur intérêt. L’insider précise que Mason Greenwood reste la priorité des Olympiens. ℹ️ Dossier Skov Olsen 🔹 L’OM s’intéresse aux performances de l’ailier danois du Club de Bruges 🔹 L’international danois souhaite quitter la Belgique cet été et déjà pas mal de club italiens et espagnol sont à l’affût 🔹 La priorité à droite reste Greenwood ‼️ https://t.co/7bMbs3yAYd pic.twitter.com/DddtsnZT6P — Adam 🇵🇸 (@Adammser) July 1, 2024 La saison passée, le natif d’Hillerod a inscrit 26 buts et donné 8 passes décisives en 50 apparitions, toutes compétitions confondues. Le joueur s’est notamment illustré en Jupiler Pro League (10 buts et 4 passes décisives en 28 matchs).

France – Belgique : les 2 Unes qui allument les Bleus

France – Belgique : les 2 Unes qui allument les Bleus

Après sa victoire contre la Belgique (1-0) lundi en huitième de finale de l’Euro 2024, l’Equipe de France peut toujours croire à la victoire finale le 14 juillet prochain. Si l’essentiel a donc été assuré, le spectacle ne fut lui pas au rendez-vous.  Attendu comme un choc au sommet entre deux grandes sélections du Vieux Continent, ce France-Belgique n’a pas vraiment emballé les spectateurs et téléspectateurs. Pour les supporters des Bleus, la victoire est évidemment là, mais cette rencontre ne restera clairement pas dans l’histoire du Championnat d’Europe des Nations. J’ai préféré l’enterrement de ma grand-mère à ce match. — Gigg’s (@Giggs_) July 1, 2024 Si la meilleure équipe, ou la moins mauvaise, s’est très probablement imposée ce lundi soir, l’Equipe de France continue tout de même de présenter un visage plutôt moribond depuis son entrée en lice. À l’image d’un Antoine Griezmann que l’on a rarement vu aussi décevant en Bleu, cette équipe semble se contenter du minimum et n’assure que l’essentiel. “Et ils veulent qu’on les aime…” C’est assurément dans le secteur offensif que l’écart semble notamment le plus important entre la qualité des joueurs et le jeu proposé. Face aux Diables Rouges, les Tricolores se sont ainsi montré très peu inspirés et sans idée (19 tentatives de tirs pour seulement deux cadrés). Ce mardi matin, certains grands quotidiens nationaux n’hésitaient d’ailleurs à pointer ce manque de spectacle lors des matchs des hommes de Didier Deschamps. “Encore las, toujours là” a ainsi titré le quotidien L’Equipe dans ses premières pages, rappelant notamment le fait

France-Belgique : la sortie étonnante de De Bruyne après la défaite

France-Belgique : la sortie étonnante de De Bruyne après la défaite

Après une phase de poules décevante, la Belgique sort par la petite porte de cet Euro 2024 suite à sa défaite face à l’équipe de France en huitièmes de finale (1-0). En zone mixte, Kévin De Bruyne s’est confié sur la prestation des Diables Rouges, estimant que son équipe avait adopté la bonne tactique. Ce France-Belgique ne restera pas dans les annales. Pour autant, les Bleus peuvent se targuer d’être sortis vainqueurs de ce match âpre et Antoine Griezmann n’a d’ailleurs pas envie qu’on le “fasse chier“ avec ce 1-0. Du côté des Diables Rouges, il n’y aura malheureusement pas grand chose de positif à tirer de ce duel entre voisins. Les hommes de Domenico Tedesco avaient tenté de mettre les barbelés pour museler les Tricolores et n’ont quasiment pas mis en danger Mike Maignan. Un plan qui a tenu 85 minutes, avant que Jan Vertonghen ne dévie la frappe de Randal Kolo Muani. Certains diront que les Belges auraient pu prendre davantage le jeu à leur compte, mais Kévin De Bruyne, maître à jouer de cette équipe, a jugé que la tactique mise en place par son entraîneur était la bonne. “Un bon plan jusqu’à cinq minutes de la fin” “Il n’a pas manqué grand-chose. On a eu un plan, on l’a bien appliqué, a estimé le milieu offensif de Manchester City. Avec la qualité de la France, on savait qu’on n’aurait pas la possession. On a eu des moments pour être dangereux. C’est dommage d’encaisser le but comme ça, mais c’est le foot.

Comme en 2018, une star belge évoque encore la “chance” des Bleus !

Comme en 2018, une star belge évoque encore la “chance” des Bleus !

Pour la deuxième fois en l’espace de six ans, la Belgique voit son parcours en compétition internationale être stoppé par l’équipe de France. Lors de ce huitième de finale, les Diables Rouges n’ont pratiquement rien montré durant 90 minutes. Particulièrement poussive lors de la phase de groupe, la Belgique n’est pas parvenue à hausser son niveau de jeu face à la France ce lundi soir, même si les hommes de Domenico Tedesco se sont montrés plus sérieux sur le plan défensif que lors de leurs dernières sorties dans la compétition. Concentrés sur l’aspect défensif, les Diables Rouges n’ont pas eu beaucoup de situations, en témoignent leurs 5 tirs dans le match et leur 0.22 expected goal. Et comme en 2018, dans un match fermé, à la fin, c’est la France qui gagne. Un résultat forcément frustrant pour les joueurs belges, qui ont eu le sentiment que les Bleus ne les ont pas mis tant que ça en danger. C’est en tout cas ce qu’a expliqué Jérémy Doku après le coup de sifflet final. Pour le joueur de Manchester City, c’est “la chance” qui a permis aux Tricolores de l’emporter. “Encaisser un but comme ça, c’est de la chance“ “Vous avez vu le but qu’ils ont marqué ? C’est comme ça, c’est un peu de la chance, a lancé l’ex-joueur du Stade Rennais. Ils ont eu des occasions, mais surtout des frappes de loin. Pour le reste, ils n’ont pas été si dangereux que ça. On était bien en place et on a eu des occasions

France-Belgique : la punchline de Deschamps sur les Diables Rouges

France-Belgique : la punchline de Deschamps sur les Diables Rouges

Dans la douleur, l’équipe de France s’est qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro 2024 après sa victoire face à la Belgique ce lundi soir (1-0). Au coup de sifflet final de la rencontre, Didier Deschamps a livré son ressenti après la courte victoire des Bleus. Dans la lignée des trois rencontres précédentes, l’équipe de France n’a pas fait soulever les foules, mais le principal est assuré : les hommes de Didier Deschamps sont en quart de finale de l’Euro 2024 après son succès face à la Belgique grâce à un (nouveau) but contre son camp de Jan Vertonghen, sur une frappe de Randal Kolo Muani. Les Bleus affronteront le vainqueur du duel entre le Portugal et la Slovénie. Très solides défensivement, les Tricolores ont manqué d’inspiration sur le plan offensif et surtout d’efficacité avec un seul tir cadré en… 20 tentatives. Interrogé par Saber Desfarges au micro de TF1 après la rencontre, le sélectionneur français a savouré la victoire, estimant que le succès de son équipe était mérité sur l’ensemble de la rencontre. DD n’a pas non plus manqué d’envoyer une petite pique en direction de la Belgique. “On est en quarts, eux rentrent à la maison, ce sont les bonnes habitudes” “C’est beau. On a fait un gros match, c’était serré. On a eu beaucoup plus de possession et d’occasions, a expliqué l’ex-entraîneur de l’OM. Kolo, c’est Kolo ! C’est beau ! On a eu pas mal de situations qu’on n’a pas toutes cadrées. On a fait beaucoup de bonnes choses. Il

Manchester City : une star de Guardiola s’enfonce !

Manchester City : une star de Guardiola s’enfonce !

Passé proche de la sortie lors de la phase de poules de cet Euro 2024, la Belgique rêve de faire tomber l’équipe de France ce lundi (18h00) en 8es de finale de l’Euro 2024. La scène avait passablement énervé les supporters des Diables Rouges lors du dernier match contre l’Ukraine mercredi dernier (0-0). Visiblement furieux des sifflets de ses propres supporters, agacés par le manque d’ambition affiché par la Belgique lors de cette rencontre, le joueur de Manchester City avait refusé d’aller les saluer au coup de sifflet final. Pire, l’international belge avait même demandé à ses coéquipiers d’en faire autant et de regagner les vestiaires. 🇧🇪Sifflés par une partie du public belge après le match Ukraine-Belgique, Kevin De Bruyne et ses coéquipiers étaient rentrés au vestiaire. Mais la confrontation face à la France arrive et les supporters seront tous derrière leurs Diables Rouges.https://t.co/SyRINOepnc — RMC Sport (@RMCsport) June 28, 2024 “S’ils veulent prendre des décisions…” Avant de retrouver les Bleus en 8es de finale de l’Euro 2024 à Düsseldorf, le capitaine belge n’a pas affiché le moindre regret. Au contraire, De Bruyne assume cette attitude et s’en explique. “On a simplement besoin des supporters pour bien jouer. Je pense que l’équipe a fait tous les efforts durant les trois matchs. Parfois, tu ne gagnes pas, ça arrive. Je peux comprendre la frustration de certaines personnes. Nous, on prend des décisions pendant le match. Ils peuvent penser que ce ne sont pas les meilleurs choix, mais ce sont ceux qu’on a pris. S’ils veulent prendre

France-Belgique : seum, bagarre, coucherie… Testez-vous sur les Belges ! (Quiz)

France-Belgique : seum, bagarre, coucherie… Testez-vous sur les Belges ! (Quiz)

La France et la Belgique s’affrontent ce lundi (18h) lors des huitièmes de finale de l’Euro 2024. Comme on se retrouve… Sérieux rivaux depuis déjà plusieurs années, à cause d’une défaite en demi-finale et d’une sombre histoire de seum, les Tricolores et les Diables Rouges se croisent très tôt dans le tournoi en Allemagne, pour mettre à jour leur rivalité, alors que les deux nations n’ont pas du tout impressionné en phase de poules en terminant deuxièmes d’un groupe largement à leur portée. Pour célébrer cette rencontre, et pour que nos lecteurs connaissent mieux leurs ennemis, Top Mercato propose un quiz spécial sur les travers de la Belgique, en relation ou pas avec l’équipe de France… Et si par malheur vous ne réussissez pas ce test, ne faites pas comme les Belges : n’ayez pas le seum ! Après avoir répondu aux questions, cliquez sur « terminé » pour obtenir votre note et votre évaluation.

Quel match ce soir ? Le programme TV foot du lundi 1er juillet

Quel match ce soir ? Le programme TV foot du lundi 1er juillet

Les huitièmes de finale de l’Euro 2024 se poursuivent en ce lundi 1er juillet avec deux matchs au programme. La France retrouvera la Belgique, avant la rencontre du Portugal contre la Slovénie. Le programme TV des matchs du jour (lundi 1er juillet) Qui pour compléter le tableau des quarts de finale de l’Euro 2024 ? Après l’Espagne, l’Allemagne, l’Angleterre et la Suisse, deux autres nations décrocheront ce lundi leur billet pour la suite de la compétition. Dès 18 heures à Düsseldorf, la France tentera de laver l’affront de son élimination contre les Suisses, en huitièmes de finale de la dernière édition. Pour cela, les Bleus de Didier Deschamps devront se défaire de la Belgique de Domenico Tedesco. Deuxièmes du groupe D, invaincus mais devancés par l’Autriche, les champions du monde 2018 devront élever leur niveau de jeu pour leurs retrouvailles avec les Diables Rouges, dans un remake de la demi-finale du Mondial au Qatar alors remporté 1-0 par les partenaires de Kylian Mbappé. L’opposition sera toute autre que l’Autriche et la Pologne, même si les coéquipiers de Kevin De Brune n’auront pas réalisé une phase de poules de toute beauté, conclue à la deuxième place du groupe E avec le même nombre de points que les trois autres pays de la poule (Roumanie, Slovaquie, Ukraine). 🇫🇷🆚🇧🇪🇵🇹🆚🇸🇮 Who goes through to the quarter-finals? 🤔@bookingcom | #EUROfixtures pic.twitter.com/ZUoUouAQU8 — UEFA EURO 2024 (@EURO2024) July 1, 2024 Enfin, à partir de 21 heures, le Portugal de Roberto Martinez défie la Slovénie à Francfort. Bien que surpris par la

France-Belgique : les Bleus veulent chasser leur plus gros traumatisme !

France-Belgique : les Bleus veulent chasser leur plus gros traumatisme !

La France va affronter la Belgique, en 8ᵉ de finale de l’Euro 2024, ce lundi (18h), et les Bleus mettent toutes les chances de leur côté pour passer au tour suivant. Alors que la Belgique ne s’est toujours pas remise de la défaite contre la France lors de la Coupe du monde 2018, c’est une autre défaite à laquelle l’équipe de France pense, elle, ces derniers jours. Ou plutôt, aux deux dernières éliminations de la sélection nationale dans un tournoi majeur. Pour rappel, lors de l’Euro 2020, la Suisse a sorti la France lors de la séance des tirs au but, en 8ᵉ, puis les Bleus se sont à nouveau inclinés aux t. a. b. contre l’Argentine, en finale de la Coupe du monde 2022. Une polémique était même née, après le Mondial, sur la propension de Didier Deschamps à ne jamais travailler cette phase de jeu. Ce qui a donc causé deux fois du tort aux Bleus dans les tournois internationaux. Évolution pour Deschamps Présent devant les médias, ce samedi, Ibrahima Konaté, qui n’a toujours pas joué dans cet Euro, a révélé que les Bleus travaillaient sur cet aspect : “Bien sûr, c’est quelque chose auquel on pense. Et oui, on travaille les tirs au but. Les conditions d’entraînement ne seront jamais les conditions de match dans tous les cas, mais on les travaille quand même”. En novembre 2023, Didier Deschamps avait pourtant confié ne pas voir l’intérêt de travailler les tirs au but : “Si c’est une finale, le côté émotionnel, le public, le

France : un dispositif inédit pour battre la Belgique !

France : un dispositif inédit pour battre la Belgique !

L’équipe de France prépare son 8ᵉ de finale contre la Belgique dans un schéma original. Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, est prêt à changer son équipe, après un début d’Euro 2024 poussif avec une victoire grâce à un csc contre l’Autriche (1-0) puis deux nuls face aux Pays-Bas (0-0) et à une Pologne déjà éliminée (1-1). Selon les révélations de L’Équipe, l’ancien coach de l’OM et de l’AS Monaco pourrait innover, ce lundi, à 18h, en alignant son équipe en 4-4-2 losange. Prudent, comme à son habitude, Didier Deschamps veut mettre trois milieux défensifs dans son onze – Adrien Rabiot, Aurélien Tchouaméni, N’Golo Kanté -, avec Antoine Griezmann devant eux, en numéro 10. France could play 4-4-2 vs Belgium, say @lequipe. Mike Bassett would be proud.https://t.co/cyMpkK5hAv — Yousef Teclab (@TeclabYousef) June 29, 2024 En attaque, Kylian Mbappé sera aligné en attaquant axial, mais qui va l’accompagner ? La tendance donne Marcus Thuram comme partant. Olivier Giroud devrait être sur le banc de touche, comme Ousmane Dembélé, Kingsley Coman et Bradley Barcola, le premier étant le grand perdant de ce changement de système.

France-Belgique : un Diable Rouge ne digère pas 2018

France-Belgique : un Diable Rouge ne digère pas 2018

Un membre de l’effectif dirigé par Domenico Tedesco garde en travers de la gorge l’élimination de la Belgique contre la France, en demi-finales de la Coupe du monde 2018. Même s’il ne faisait à l’époque pas partie de la liste des Diables Rouges alors coachés par Roberto Martinez, battus 1-0 sur un but de Samuel Umtiti, Johan Bakayoko a avoué ce samedi, lors d’un point presse, qu’il gardait toujours un très mauvais souvenir de cette rencontre. “Je me souviens où j’étais. J’avais beaucoup de douleurs, comme tous les Belges. La Belgique aurait pu et aurait dû gagner, mais c’est un autre débat. Faire partie de cette équipe aujourd’hui, qui a la chance de jouer un match contre la France, c’est beau pour moi”, a confié l’habituel ailier du PSV Eindhoven, apparu contre la Slovaquie et l’Ukraine durant la phase de poules de l’Euro 2024. Lundi prochain à Düsseldorf, la Belgique voudra prendre sa revanche sur les Bleus de Didier Deschamps pour une place en quarts de finale.

Mbappé dévoile son nouveau masque !

Mbappé dévoile son nouveau masque !

Deuxième du groupe D, l’équipe de France a désormais rendez-vous avec la Belgique en huitièmes de finale de l’Euro 2024, lundi prochain. Les Bleus ont encore 48 heures pour peaufiner leurs automatismes avant de retrouver les Diables Rouges, comme ce fut le cas en demi-finales de la Coupe du monde 2018 en Russie. Ce samedi, les joueurs de Didier Deschamps se sont entraînés avec un Kylian Mbappé qui a fait sensation. Le futur attaquant du Real Madrid s’est affiché avec un nouveau masque… Resté sur le banc contre les Pays-Bas (0-0) après sa fracture au nez subie face à l’Autriche (1-0), l’ancien joueur du Paris Saint-Germain signait son retour contre la Pologne (1-1), marquant sur penalty l’unique but des finalistes du Mondial 2022. Il ne fait évidemment aucun doute que le Bondynois sera sur le terrain dans deux jours contre les partenaires de Romelu Lukaku. Les Bleus se préparent pour lundi… 🇫🇷🇧🇪#FiersdetreBleus pic.twitter.com/EVy9FrSSQF — Equipe de France ⭐⭐ (@equipedefrance) June 29, 2024

France-Belgique : une grosse polémique sur Mbappé !

France-Belgique : une grosse polémique sur Mbappé !

Alors que se profile les retrouvailles entre la France et la Belgique, lundi prochain, en huitièmes de finale de l’Euro 2024, Kylian Mbappé est au centre d’un énorme buzz. Avant ce choc contre les Diables Rouges de Domenico Tedesco, le comédien belge Pablo Andres a réalisé une vidéo hilarante avec le milieu de terrain Amadou Onana, dans laquelle l’attaquant star des Bleus est pris pour cible. Annoncé dans le viseur du Paris Saint-Germain, l’ancien Lillois a été “choisi” par la Belgique pour tacler Kylian Mbappé. De quoi susciter un gros tollé dans l’Hexagone… Ce samedi, les Belges ont tenu à mettre les choses au clair par la voix de leur responsable de la communication. Avant la prise de parole de Johan Bakayoko, Stefan Van Loock a éteint l’incendie. “Je voudrais faire un petit commentaire sur la vidéo postée hier comme quoi il fallait tacler Mbappé au tibia. Nous avons déjà travaillé plusieurs fois avec Pablo Andres. Et à chaque fois, c’est dans un but humoristique. Dans ce cas, c’était censé être humoristique, mais ça n’était pas le cas. Nous présentons nos excuses à ceux qui ont pu être offensés par cette vidéo. De notre côté, l’affaire est terminée.”

Belgique : un cadre fracasse les supporters après l’Ukraine !

Belgique : un cadre fracasse les supporters après l’Ukraine !

Un taulier de la sélection belge s’est lâché contre ses propres supporters, venus conspuer l’équipe après le décevant nul contre l’Ukraine (0-0). Si les Diables Rouges ont assuré l’essentiel avec une qualification pour les huitièmes de finale de l’Euro 2024, contre la France lundi prochain, le niveau de jeu montré par les partenaires de Romelu Lukaku a fait sortir de ses gonds les fans, une réaction que Thomas Meunier a considéré comme exagérée en conférence de presse. “Certes, au niveau de la manière, il y a à redire. Mais je trouve que la réaction des supporters et des commentaires, c’était disproportionné (…)  C’est allé trop loin. Cela m’a paru fou. On n’a pas fêté la qualification comme si on avait gagné 3-0 au dernier match. C’était très silencieux. Comme si on avait perdu le match. On était aussi déçu que les supporters. Le fait de se déplacer et de payer un ticket offre le droit de supporter. On sait qu’ils font des sacrifices en temps et en argent. Mais se taper six heures de route pour insulter des joueurs, je ne crois que ce soit une finalité”, regrette l’ancien défenseur du Paris Saint-Germain.

France-Belgique : un champion du monde 1998 menace les Bleus !

France-Belgique : un champion du monde 1998 menace les Bleus !

Un ancien attaquant de l’équipe de France a donné un avis cash sur le huitième de finale de l’Euro 2024 qui se profile entre les Bleus et la Belgique, lundi prochain à Düsseldorf. Christophe Dugarry met une grosse pression sur les hommes de Didier Deschamps. Au micro de RMC, le champion du monde 1998 prévient que les partenaires de Kylian Mbappé n’ont pas le droit à l’erreur contre des Diables Rouges passés à côté de leur sujet depuis le début de la compétition, qualifiés comme deuxièmes du groupe E après une piètre performance face à l’Ukraine (0-0). “Ces pauvres Belges… Ils m’ont fait beaucoup de peine. Je les trouve totalement à côté de la plaque. Bien sûr, ils ont des individualités, mais je ne vois pas en quoi on peut avoir peur. Si on n’est pas capable de battre ces Belges-là, on n’a rien à faire au Championnat d’Europe. Je comprends les supporters belges qui sont déçus. Ça fait des années et des années qu’on leur parle d’une génération dorée. Mais la génération dorée, elle commence à ne plus être dorée du tout. Et ça ne gagne rien du tout. Je les ai trouvés tellement tristounets. Ils n’ont pas de jambes, pas d’agressivité…”

France-Belgique : la tension monte entre Saliba et Faes !

France-Belgique : la tension monte entre Saliba et Faes !

La France va retrouver la Belgique ce lundi (18h), dans le cadre des huitièmes de finale de l’Euro 2024. Et la tension monte déjà entre les deux formations. Le Belge Timothy Castagne a confié devant les médias que le match contre l’équipe de France n’était “pAurélien Tchouaméni William Saliba Dayot Upamecano Equipe de Franceas une revanche” alors qu’un passif entre les deux sélections existe. Le latéral estime que la Belgique “devra travailler sur certains points dont la vitesse des Français” mais l’équipe belge saura leur “faire mal, car ils laisseront des espaces”. Et le duo Kevin De Bruyne-Romelu Lukaku pourrait faire “des dégâts”. Le défenseur Wous Faet a lui décrit les Bleus en apparaissant serein : “C‘est une équipe avec beaucoup de stars, une grosse affiche. Il faudra être à 100 % si on veut être compétitifs. On n’a pas peur. Je ne pense pas que les Français ont joué leur meilleur foot jusque-là, mais ça ne veut rien dire avant le huitième. On peut faire mal à n’importe qui. On est pas mal en défense”. Saliba lance un avertissement En réponse à l’absence de peur des Belges, William Saliba, titulaire avec les Bleus depuis le début de la compétition, n’y est pas allé par quatre chemins : “Nous non plus on n’a pas peur de la Belgique, on n’a peur de personne. S’il (Wous Faet) a dit qu’il n’avait pas peur de nous, tant mieux pour lui. On verra lundi”. Une réponse en forme d’avertissement. William Saliba répond à Wout Faes ayant dit que

France-Belgique : Deschamps lâche sa première réaction

France-Belgique : Deschamps lâche sa première réaction

L’équipe de France est fixée sur son sort. Les Bleus rencontreront la Belgique en huitièmes de finale de l’Euro 2024, lundi prochain à Düsseldorf. Tenus en échec par l’Ukraine mercredi (0-0), les Diables Rouges de Domenico Tedesco terminent à la deuxième place du groupe E. Dans la foulée de l’identité de l’adversaire connue, Didier Deschamps a lâché ses premiers mots à la chaîne officielle de la Fédération française de football. “Ça fait partie des grosses équipes. Leur groupe était très serré. Ils ont tous fini à quatre points. On se connaît bien. Ça fera un gros huitième de finale, pour nous comme pour eux. On a suivi leur match contre l’Ukraine. Ils ont toujours des individualités offensives comme De Bruyne, Lukaku, Doku, Trossard. S’ils finissent deuxièmes, c’est qu’ils ont eu aussi certaines difficultés. Potentiellement, ça fait partie des très bonnes équipes qui ont l’ambition d’aller loin.”

Le tableau des 8es de finale de l’Euro 2024

Le tableau des 8es de finale de l’Euro 2024

La phase de groupes de l’Euro 2024 a livré son verdict. Découvrez dans cet article les affiches des 8es de finale ainsi que le tableau final de la compétition. Le programme des 8es de finale de l’Euro 2024 Suisse – Italie, samedi 29 juin, 18h, Berlin Allemagne – Danemark, samedi 29 juin, 21h, Dortmund Angleterre – Slovaquie, dimanche 30 juin, 18h, Gelsenkirchen Espagne – Géorgie, dimanche 30 juin, 21h, Cologne France – Belgique, lundi 1er juillet, 18h, Düsseldorf Portugal – Slovénie, lundi 1er juillet, 21h, Francfort Roumanie – Pays-Bas, mardi 2 juillet, 18h, Munich Autriche – Turquie, mardi 2 juillet, 21h, Leipzig Et voici… le tableau de la phase finale de l'#Euro2024 ! Qui en finale à droite ? Qui pour sortir du parcours de la mort à gauche ? Début des festivités samedi 18H00 pour Suisse-Italie ! pic.twitter.com/Yhz2lHSZVD — Top Mercato ⚽️ (@TopMercato) June 26, 2024 Suisse – Italie Ce premier 8e de finale s’annonce aussi comme l’un des plus indécis. Tenante du titre, l’Italie a souffert, comme beaucoup s’y attendaient, et n’a sauvé sa 2e place qu’en égalisant à la 98e minute du dernier match contre la Croatie (1-1) ! Sauvée à plusieurs reprises par son gardien Gianluigi Donnarumma, la Squadra Azzurra devra se méfier du piège suisse. La Nati fait en effet partie des “révélations”, ou plus exactement confirmations, de cet Euro. Les Helvètes sont sortis invaincus d’un groupe comprenant l’Allemagne, face à qui ils menaient d’ailleurs au score jusqu’à la 92e minute (1-1) ! Rappelons aussi qu’il y a trois ans,

France-Belgique : un cadre des Diables Rouges prévient les Bleus !

France-Belgique : un cadre des Diables Rouges prévient les Bleus !

Les Bleus sont fixés. L’équipe de France affrontera lundi prochain la Belgique, en huitièmes de finale de l’Euro 2024. Mis en échec par l’Ukraine ce mercredi (0-0), les Diables Rouges terminent la phase de poules à la deuxième place du groupe E et retrouveront les Tricolores dans une nouvelle phase à élimination directe d’une grande compétition, comme ce fut le cas en demi-finales de la Coupe du monde 2018. Pris à partie par leurs propres supporters, les Belges conduits par Domenico Tedesco n’emmènent pas large avant de défier les partenaires de Kylian Mbappé. C’est le sens du message lancé face aux médias par le milieu offensif Kevin De Bruyne. Le joueur de Manchester City ne s’est pas privé de mettre une énorme pression sur l’équipe de France. “On n’est pas favori contre la France, mais il faut battre tout le monde pour gagner le tournoi. On a déjà été du bon côté du tableau et on a quand même été éliminé donc ça ne veut pas dire grand-chose.” Il n’empêche que la France, neutralisée par la Pologne (1-1) et deuxième du groupe D, n’a pas donné des garanties suffisantes pour croire en une qualification aisée.

Belgique : un gros clash avec les supporters !

Belgique : un gros clash avec les supporters !

Incapable de dominer l’Ukraine (0-0), ce mercredi, la Belgique a assuré le service minimum et décroché son billet pour les huitièmes de finale de l’Euro 2024. Avec 4 points, les Diables Rouges entraînés par Domenico Tedesco accrochent la deuxième place du groupe E, dans une poule qui auront vu les quatre pays en lice terminer avec le même bilan comptable. Lundi prochain, les coéquipiers de Romelu Lukaku rencontreront la France pour une place en quarts de finale, à Düsseldorf. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Belgique n’aura pas rassuré face aux Ukrainiens, une contre-performance pas du goût de ses supporters. Ainsi, les stars belges ont été conspuées par leurs propres fans dès le coup de sifflet final. Une réaction forte qui a fait craquer Kevin De Bruyne, l’habituel milieu offensif de Manchester City demandant à ses partenaires de revenir au centre du terrain. Bonjour l’ambiance ! Oh, la scène surréaliste après Ukraine-Belgique: les joueurs belges se dirigent vers leurs supporters sous une énorme bronca, De Bruyne craque et demande de revenir au centre du terrain 😳 #ukrbel #EURo2024 pic.twitter.com/jsAj3No0C1 — JS Grond-Tran (@JS_Grond) June 26, 2024

Euro 2024 : la France connaît son adversaire en 8es !

Euro 2024 : la France connaît son adversaire en 8es !

Deuxième du groupe D, l’équipe de France est désormais fixée sur son adversaire en huitièmes de finale de l’Euro 2024. Tenus en échec par la Pologne (1-1) et devancés par l’Autriche, les Bleus de Didier Deschamps affronteront le deuxième du groupe E pour une place en quarts de finale. Ce mercredi, la poule en question a rendu son verdict. C’est la Belgique, tenue en échec par l’Ukraine à la Mercedes-Benz Arena de Stuttgart (0-0), qui termine deuxième du groupe E. Avec quatre points, les Diables Rouges de Domenico Tedesco devancent la Slovaquie et l’Ukraine mais laissent la première place à la Roumanie. La rencontre se disputera le lundi 1er juillet à 18 heures, à la Merkur Spiel-Arena de Düsseldorf. Opposés en septembre et octobre prochains en Ligue des Nations, Français et Belges ne se sont plus affrontés depuis le 7 octobre 2021 en demi-finales de la Ligue des Nations, pour une victoire 3-2 des champions du monde 2018.

Quel match ce soir ? Le programme TV foot du mercredi 26 juin

Quel match ce soir ? Le programme TV foot du mercredi 26 juin

L’Euro 2024 se poursuit en ce mercredi 26 juin 2024 avec quatre matchs au programme. Scruté de près par l’équipe de France, le groupe E rendra son verdict. Sur quelles chaînes TV seront diffusées les rencontres du jour ? La rédaction de Top Mercato vous donne le programme ! Le programme TV des matchs du jour (mercredi 26 juin) On commence avec les deux affiches du groupe E qui se joueront au même moment, à partir de 18 heures. Dans l’antre de Francfort, la Slovaquie affronte la Roumanie tandis que la Belgique de Domenico Tedesco rencontre l’Ukraine à Stuttgart. Si les Roumains occupent la première place avant le début de cette dernière journée, le suspense est total pour la qualification en huitièmes de finale, les quatre pays comptant chacun trois points après deux matchs. Le vainqueur de chacune de ces deux confrontations accédera aux huitièmes de finale. Pour rappel, le deuxième du groupe E défiera la France pour une place en quarts de finale. Dès 21 heures, le groupe F rend également son verdict. Assuré d’une place en huitièmes de finale après deux victoires en deux journées, le Portugal rencontre la Géorgie à Gelsenkirchen. Les joueurs de Roberto Martinez n’ont plus rien à jouer, la première place de la poule étant garantie. Pas d’enjeu pour les Lusitaniens au contraire des Géorgiens de Willy Sagnol, dans l’obligation de s’imposer après un seul point pris en deux rencontres. Dans le même temps, à Hambourg, la République Tchèque affronte la Turquie. Si les Turcs (3 pts) peuvent se

Belgique : le père d’un convoqué fracasse Tedesco !

Belgique : le père d’un convoqué fracasse Tedesco !

Un milieu de terrain de la sélection belge n’a pas été tendre avec Domenico Tedesco. Pour être plus précis, le clan de l’un des cadres des Diables Rouges a sorti la sulfateuse contre le technicien italo-allemand, rappelons-choisi par la Fédération belge de football pour remplacer l’Espagnol Roberto Martinez. Dans des propos relayés par les médias belges, le propre père de Leandro Trossard a chargé le jeune manager de 38 ans. En cause, ses choix tactiques à l’encontre du footballeur évoluant à Arsenal. “Leandro est critiqué, mais il a été déplacé d’un poste à un autre, c’est difficile de garder une ligne directrice dans votre jeu dans ces conditions. Je ne pense pas que Tedesco soit un bon entraîneur pour la Belgique, même s’il n’a pas l’entêtement de Roberto Martinez.” Après une défaite surprise contre la Slovaquie (0-1), la Belgique s’est ressaisie en dominant la Roumanie (2-0). Deuxièmes du groupe E, les partenaires de Kevin De Bruyne concluront la phase de poules contre l’Ukraine, ce mercredi.

Euro 2024 : les résultats du jour (samedi 22 juin)

Euro 2024 : les résultats du jour (samedi 22 juin)

La deuxième journée de la phase de poules de l’Euro 2024 a rendu son verdict, ce samedi, avec ses trois derniers matchs, qui ont concerné notamment le Portugal et la Belgique. Voici les résultats de l’Euro 2024 de ce samedi 22 juin. Les résultats Euro du samedi 22 juin Géorgie 1-1 République Tchèque (Groupe F) – Buts : Georges Mikautadze (45ᵉ+4) ; Patrik Schick (59ᵉ). Turquie 0-3 Portugal (Groupe F) – Buts : Bernardo Silva (21ᵉ), Samet Akaydin (28ᵉ, csc), Bruno Fernandes (56ᵉ). Belgique 2-0 Roumanie (Groupe C) – But : Youri Tielemans (2ᵉ), Kevin De Bruyne (80ᵉ). Le résumé de la journée Les deux premiers battus du groupe F, la Géorgie et la République Tchèque, se sont retrouvés ce samedi, à 15h, pour démarrer cette journée du championnat d’Europe. Les hommes de Willy Sagnol, novice à ce niveau de la compétition, ont réussi à résister à la Tchéquie, en accrochant le point du nul (1-1) après avoir mené au score, grâce à l’attaquant Georges Mikautadze, qui a transformé un penalty. Mais en seconde mi-temps, Patrik Schick a ramené les siens à la même hauteur. Le résultat n’a ensuite pas bougé, malgré une dernière opportunité en contre pour la Géorgie. Ensuite, à 18h, le Portugal de Cristiano Ronaldo n’a fait qu’une bouchée de la Turquie, dans le choc du groupe F. Rapidement menés au score, à cause de Bernardo Silva (21ᵉ), les Turcs se sont écroulés ensuite, avec un csc de Samet Akaydin (28ᵉ) puis un but facile de Bruno Fernandes sur une passe décisive

Match Belgique – Roumanie (Euro 2024) : chaîne TV et compos officielles

Match Belgique – Roumanie (Euro 2024) : chaîne TV et compos officielles

La Belgique défiera la Roumanie ce samedi (21h00) à Cologne dans le groupe E de l’Euro 2024. Chaîne TV, compos probables… Voici les informations à connaître sur la rencontre. Le contexte de Belgique – Roumanie Les Diables Rouges se retrouvent déjà sous pression après leur défaite initiale contre la Slovaquie (0-1) lundi dernier. Déjà éliminée lors de la phase de groupes du dernier Mondial au Qatar, la Belgique veut absolument éviter un tel scénario lors de cet Euro en Allemagne et cela passera obligatoirement par une performance plus aboutie contre la Roumanie. Les joueurs d’Edward Iordănescu ont quant à eux fait forte impression pour leur entrée en matière contre l’Ukraine (3-0) et comptent bien surfer sur cette vague pour filer en 8es de finale. Les compos officielles de Belgique – Roumanie Alors que Thomas Meunier soigne toujours une blessure à la cuisse, les pensionnaires de Premier League Youri Tielemans, Jeremy Doku et Leandro Trossard sont encore annoncés titulaires avec la Belgique au même titre que les tauliers De Bruyne et Lukaku. La Roumanie partira sans doute avec un onze similaire à celui qui a dominé l’Ukraine même s’il existe une incertitude entre Valentin Mihaila et Florinel Coman dans le couloir gauche. Belgique : Casteels – Theate, Vertonghen, Faes, Castagne – Onana, Tielemans – De Bruyne – Doku, Lukaku, Lukebakio. Sélectionneur : Domenico Tedesco. Roumanie : Nita – Bancu, Ratiu, Burca, Dragusin – Stanciu, Marin, Marin – Man, Coman, Dragus. Sélectionneur : Edward Iordănescu. À quelle heure et sur quelle chaîne suivre Belgique – Roumanie ? Le

Quel match ce soir ? Le programme TV foot du samedi 22 juin

Quel match ce soir ? Le programme TV foot du samedi 22 juin

Avec la rédaction de Top Mercato, retrouvez sur cette page le programme des matchs à suivre à la télévision. Trois affiches sont au programme de ce samedi 22 juin, dont la deuxième rencontre du Portugal de Cristiano Ronaldo et de la Belgique de Kevin De Bruyne. Sur quelles chaînes TV sera diffusée la rencontre ? Le programme TV des matchs du jour (samedi 22 juin) Alors que la France a joué son deuxième match de l’Euro 2024 contre les Pays-Bas ce vendredi soir, c’est au tour de deux autres grandes nations de relancer la machine après un premier acte parfois manqué, dans le cas des Belges. Mais la journée va débuter avec la rencontre entre la Géorgie de Willy Sagnol et la République Tchèque, à 15h, sur BeIN Sports 1. La sélection de Khvicha Kvaratskhelia et de Georges Mikautadze, qui s’est bien défendue face à la Turquie tout en s’inclinant par deux buts d’écart (3-1), va affronter l’autre perdante du groupe dès la première journée, la Tchéquie. Cette dernière s’est fait dominer par le Portugal en fin de rencontre (2-1). À 18h, toujours sur BeIN Sports 1, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo essaieront de décrocher leur billet pour les 8ᵉ de finale, en affrontant la Turquie. Les deux formations, qui se sont imposées lors du premier match, espèrent continuer sur leur lancée face à l’autre épouvantail du groupe, même si le statut de favori demeure toujours sur les épaules de l’équipe nationale entraînée par Roberto Martinez. Enfin, à 21h, sur BeIN Sports 1 et en

Euro 2024 : les résultats du jour (lundi 17 juin)

Euro 2024 : les résultats du jour (lundi 17 juin)

L’Euro 2024 s’est poursuivi ce lundi avec trois matchs. Dans le groupe E, la Belgique s’est inclinée contre la Slovaquie de Milan Skriniar tandis que la France a assuré l’essentiel face à l’Autriche, dans le groupe D. Les résultats Euro du lundi 17 juin 2024 Roumanie 3-0 Ukraine (Groupe E) – Buts : Stanciu (29e), Marin (53e), Dragus (57e). Belgique 0-1 Slovaquie (Groupe E) – But : Schranz (7e). Autriche 0-1 France (Groupe D) – But : Wöber (38e csc). Le résumé de la journée Ce lundi 14 juin a été marqué par la première surprise majeure sur les pelouses de l’Euro 2024. Favorite à la victoire finale, la Belgique de Domenico Tedesco s’est inclinée contre la Slovaquie (0-1), à Francfort. Trompés d’entrée, les Diables Rouges ne réussiront jamais à revenir à hauteur malgré un nombre conséquent de situations (15 tirs) et deux buts refusés à Romelu Lukaku, passé à côté de son match. En quête d’un rebond après leur élimination dès la phase de poules de la Coupe du monde 2022, les partenaires de Kevin De Bruyne se retrouvent déjà dos au mur dans le groupe E avant une prochaine journée déjà cruciale contre la Roumanie, samedi. 47 – La Belgique n'a converti aucun de ses 47 derniers tirs en tournois majeurs (CM + EURO), dont 11 grosses occasions. Gâchis. #BELSVK #EURO2024 pic.twitter.com/rktqnWppal — OptaJean (@OptaJean) June 17, 2024 Un peu plus tôt, les Roumains se sont largement imposés contre l’Ukraine (3-0) pour décrocher leur premier succès sur les pelouses du championnat d’Europe depuis

Belgique : le message cash de Tedesco à Lukaku après la déroute

Belgique : le message cash de Tedesco à Lukaku après la déroute

Stupeur à Francfort ! Favorite à la victoire finale, la Belgique s’est inclinée ce lundi contre la Slovénie (0-1) pour ses débuts à l’Euro 2024. Surpris d’entrée sur un but d’Ivan Schranz, les Diables Rouges se sont procurés moultes situations franches sans parvenir à revenir à hauteur. Symbole d’un manque de réalisme devant la cage slovène, Romelu Lukaku. Entre occasions nettes non converties et deux buts refusés par la vidéo, l’attaquant de Chelsea gardera un terrible souvenir de cette rencontre. Après cette défaite qui complique déjà la tâche des Belges dans le groupe E, leur sélectionneur Domenico Tedesco a volé au secours du goleador de 31 ans, face aux médias. “Nous sommes très honnêtes, il joue pour la Belgique depuis longtemps et sait très bien marquer. Ce soir, il a marqué des buts, et finalement ils n’ont pas compté, mais s’il a besoin de quoi que ce soit, je suis là pour lui.” La Belgique croisera les doigts pour que le canonnier prêté cette saison à l’AS Rome réveille les siens contre la Roumanie, samedi prochain.

Quel match ce soir ? Le programme TV foot du lundi 17 juin

Quel match ce soir ? Le programme TV foot du lundi 17 juin

En ce lundi 17 juin 2024, l’Euro 2024 se poursuit avec trois matchs au programme. La Belgique fera son entrée en lice contre la Slovaquie, dans le groupe E, avant les débuts de l’équipe de France face à l’Autriche, dans le groupe D. Sur quelles chaînes TV seront diffusées les rencontres du jour ? La rédaction de Top Mercato vous donne le programme ! Le programme TV des matchs du jour (lundi 17 juin) L’Euro 2024 continue avec trois rencontres au programme en ce lundi 17 juin. Les deux matchs du groupe E se disputeront aujourd’hui. Cette journée débutera à 15 heures avec le match entre la Roumanie et l’Ukraine, à l’Allianz Arena de Munich. Qualifiés après de solides éliminatoires terminées à la première place de leur poule, devant la Suisse, les Roumains tenteront de passer le stade de la phase de poules, ce qui ne fut pas le cas quatre ans plus tôt. La sélection dirigée par Edward Iordanescu défie des Ukrainiens présents en Allemagne après un succès arraché en barrages contre l’Islande (2-1). Who is coming out on top today? 🤔@bookingcom | #EUROfixtures pic.twitter.com/06aK7MpzJp — UEFA EURO 2024 (@EURO2024) June 17, 2024 Dans ce groupe E, la Belgique fait son entrée en lice contre la Slovaquie, un match qui se tiendra à Francfort à partir de 18 heures. Favoris à la victoire finale, les Diables Rouges de Domenico Tedesco sont toujours en quête d’un premier sacre sur la scène internationale. La pression sera grande d’entrée pour les partenaires de Kevin De Bruyne, piteusement

Match Belgique – Slovaquie (Euro 2024) : chaîne TV et compos probables

Match Belgique – Slovaquie (Euro 2024) : chaîne TV et compos probables

Dans le groupe E de cet Euro 2024, la Belgique affrontera la Slovaquie ce lundi (18h00) à Francfort. Chaîne TV, compos probables… Voici les informations à connaître sur la rencontre. Le contexte de Belgique – Slovaquie Après leur élimination dès la phase de groupes lors du Mondial 2022 au Qatar, les Diables Rouges arrivent en Allemagne avec un état d’esprit revanchard. La Belgique est invaincue depuis quatorze matchs et n’a pas jamais tremblé lors des éliminatoires de cet Euro 2024 (6 victoires, 2 matchs nuls) en terminant à la première place juste devant l’Autriche. De son côté, la Slovaquie a terminé 2e de son groupe des éliminatoires derrière le Portugal avec un parcours prometteur (7 victoires, 1 match nul, 2 défaites). Les compos probables de Belgique – Slovaquie La Belgique devra se passer des services de Jan Vertonghen, Arthur Theate et Thomas Meunier pour son premier match dans cette compétition. Lukaku, Doku, De Bruyne, Onana et Trossard sont annoncés titulaires. Du côté slovaque, Denis Vavro souffre toujours d’un léger problème à la cuisse mais devrait pouvoir tenir sa place au même titre que Juraj Kucka, Robert Bozenik et le Parisien Milan Skriniar. Belgique : Casteels ; Faes, Witsel, De Cuyper ; Castagne, Mangala, Onana, Doku; Trossard, De Bruyne; Lukaku. Sélectionneur : Domenico Tedesco. Slovaquie : Dubravka ; Pekarik, Vavro, Skriniar, Hancko ; Kucka, Lobotka, Duda ; Schranz, Bozenik, Haraslin. Sélectionneur : Francesco Calzona. À quelle heure et sur quelle chaîne suivre Belgique – Slovaquie ? Le match entre la Belgique et la Slovaquie sera à

Euro 2024 : incollable sur les précédentes éditions ? (Quiz)

Euro 2024 : incollable sur les précédentes éditions ? (Quiz)

Ce vendredi 14 juin, l’Euro 2024 organisé en Allemagne débute par Allemagne-Ecosse, pour s’achever le 14 juillet avec la finale au stade Olympique de Berlin. La dernière édition du championnat d’Europe s’était déroulée en 2021 au lieu de 2020, COVID oblige, et avait vu l’Italie triompher de l’Angleterre en finale, à Wembley. Trois ans plus tard, la nation transalpine ne fait pas partie des favoris du tournoi de 2024, contrairement aux Three Lions, à la France, à l’Espagne voire au Portugal, toujours emmené par l’inoxydable Cristiano Ronaldo (39 ans). De leur côté, les Bleus de Didier Deschamps, pour aller loin, vont espérer que Kylian Mbappé retrouve une forme optimale, après une fin de saison parisienne parfois décevante et avant le début d’une aventure qui s’annonce excitante au Real Madrid. De son côté, Top Mercato, qui va couvrir quotidiennement ce championnat d’Europe, vous propose, lecteurs, une série de 10 questions sur l’histoire de l’Euro, dont la première édition a eu lieu relativement tard, en 1960. A noter qu’aucune question ne concerne directement l’équipe de France, qui sera traitée dans une paire de jours à travers un quiz spécial. On vous propose dès à présent un petit défi : réussissez ce quiz et tenter de conserver votre titre avec le prochain, ce qui, par ailleurs, a rarement été fait dans l’histoire de l’Euro ! Après avoir répondu aux questions, cliquez sur « terminé » pour obtenir votre note et votre évaluation.  

ASSE : après Delort, les Verts misent sur un autre Algérien !

ASSE : après Delort, les Verts misent sur un autre Algérien !

L’ASSE réfléchit à son mercato estival, alors que les Stéphanois joueront en Ligue 1 la saison prochaine. Saint-Etienne a l’intention de gêner Montpellier, cet été, en essayant de convaincre Andy Delort de venir garnir l’attaque de l’équipe dirigée par Olivier Dall’Oglio, en lieu et place d’un retour dans l’Hérault, alors que l’international algérien (15 sélections) est libre de tout contrat, à 32 ans. Dans le même temps, dixit Peuple Vert, l’AS Saint-Etienne vise un autre Fennec, en la personne d’Adem Zorgane. Le milieu de 24 ans est sous contrat jusqu’en 2027 avec le club belge de Charleroi. Supervisé par d’autres formations, l’international algérien, qui compte 12 capes, souhaite quitter le championnat belge, après trois saisons. Sa valeur marchande, selon Transfermarkt, est de 5 millions d’euros. L’#ASSE serait sur la piste d’Adem Zorgane. Le milieu international algérien souhaite quitter son club de Charleroi en Belgique et est estimé à 5 millions d’euros. Via @peuplevert. pic.twitter.com/oh91nxJB19 — News Sainte EN LIGUE 1 🇨🇦 (@news_sainte_) June 9, 2024 Au milieu, Aimen Moueffek, en fin de contrat le 30 juin 2024, pourrait s’en aller. Et c’est surtout le cas de Dylan Chambost, séduit par la MLS. Adem Zorgane viendrait donc remplacer l’un des deux joueurs.

Lens : un dilemme pour le frère de Still !

Lens : un dilemme pour le frère de Still !

Si la tendance se confirme, Will Still deviendra le nouvel entraîneur du Racing Club de Lens en lieu et place de Franck Haise, débarqué à Nice. Si la venue sur le banc des Sang et Or de l’ancien manager du Stade de Reims ne fait aucun doute, quid du sort de son frère ? Libre de tout contrat sur le marché, Edward Still a l’embarras du choix. Si l’on se réfère aux informations communiquées par le journaliste belge Sacha Tavolieri, le coach de 33 ans pourra décider de rejoindre son frère dans le nord de la France, en qualité d’adjoint, ou d’accepter la proposition transmise par Anderlecht. Le Belge a la possibilité de devenir le nouveau manager des U23 chez les Mauves. Affaire à suivre… Un temps désireux de poursuivre le cours de sa carrière en Angleterre, Will Still aura la lourde responsabilité de succéder à Franck Haise du côté de Bollaert-Delelis.

Match Belgique – Luxembourg : chaîne TV et compos probables

Match Belgique – Luxembourg : chaîne TV et compos probables

Pour son dernier match amical avant l’Euro 2024, la Belgique reçoit samedi soir le Luxembourg, à Bruxelles. Chaîne TV, compos probables… Voici les informations à connaître sur la rencontre. Le contexte de Belgique – Luxembourg Attendue comme l’un des principaux outsiders à la victoire finale, la Belgique termine sa préparation par une énième rencontre de préparation contre le Luxembourg, neuf jours avant ses débuts dans la compétition contre la Slovaquie. Mercredi dernier, les Diables Rouges coachés par Domenico Tedesco se sont imposés à domicile face au Monténégro (2-0) avec des buts de Kevin De Bruyne et Leandro Trossard. Les Belges croisent la route d’une modeste sélection, non qualifiée en Allemagne. Les Luxembourgeois sortent d’une prestation honorable contre l’équipe de France, malgré une défaite logique à Metz (0-3). Les compos probables de Belgique – Luxembourg La Belgique a mis un terme au suspense en actant une liste de 25 joueurs pour l’Euro 2024, dans laquelle ne figurent pas Arne Engels et Mandela Keita, tous les deux présents à l’entraînement. Les Diables Rouges devront composer avec les soucis physiques rencontrés par Jan Vertonghen (aine) et Arthur Theate (cheville). En face, le Luxembourg sera privé des services de Vincent Thill et Yvandro Borges. Belgique : Casteels – Meunier, Witsel, Vertonghen, Castagne – Mangala, Onana – Bakayoko, De Bruyne, Doku – Lukaku. Sélectionneur : Domenico Tedesco. Luxembourg : Moris – Dzogovic, Chanot, Mahmutovic – Jans – Martins Pereira – Sinani, Philipps, Olesen, Carlson – Rodrigues. Sélectionneur : Luc Holtz. À quelle heure et sur quelle chaîne suivre Belgique – Luxembourg ?

Match Belgique – Monténégro : chaîne TV et compos probables

Match Belgique – Monténégro : chaîne TV et compos probables

Ce mercredi soir, la Belgique accueille le Monténégro dans le cadre d’un match amical. Les Diables Rouges sont en pleine phase de préparation pour l’Euro 2024. Chaîne TV, compos probables… Voici les informations à connaître sur la rencontre. Le contexte de Belgique – Monténégro À quelques jours du coup d’envoi de l’Euro 2024, la Belgique entre ce mercredi dans ses ultimes préparatifs pour la grande compétition. Après une Coupe du monde 2022 totalement ratée, les Diables Rouges seront attendus au tournant lors de ce Championnat d’Europe des Nations. Finissant première de son groupe devant l’Autriche, la Belgique n’a pas trop tremblé durant la phase de qualification (6 victoires et 2 matchs nuls). Les premiers pas de Domenico Tedesco sur le banc de sélectionneur se sont donc avérés être plutôt prometteurs. Ce mercredi soir, la Belgique affronte le Monténégro dans le cadre d’un match amical. Le Monténégro ne sera de son côté pas à l’Euro. Finissant troisième de son groupe de qualification, cette toute jeune sélection fondée en 2007 peut tout de même être fière de son parcours au cours de cette phase éliminatoire (3 victoires, 2 nuls et 3 défaites). Les compos probables de Belgique – Monténégro Belgique : Sels – Theate, Vertonghen, Debast, Castagne – Onana, Mangala, Tielemans – Trossard, Lukaku, Doku Sélectionneur : Domenico Tedesco Monténégro : Sarkic – Vukcevic, Vujacic, Dreskovic, Vukcevic – Jankovic, Bakic; Jovovic, Jovetic, Camaj – Mugosa Entraîneur : Roberto Prosinecki   À quelle heure et sur quelle chaîne suivre Belgique – Monténégro ? Le match entre la Belgique

L’OL se penche sur un buteur très courtisé !

L’OL se penche sur un buteur très courtisé !

Qualifié pour la prochaine Ligue Europa, l’Olympique Lyonnais va chercher à se renforcer lors de ce mercato estival pour ramener un peu de stabilité dans un club encore traumatisé par la première partie de l’exercice 2023-24. Après une saison riche en émotions, le club rhodanien compte faire les bons choix cet été sur le marché des transferts. Alors que l’avenir d’Alexandre Lacazette est toujours aussi flou dix jours après la finale de Coupe de France perdue contre le Paris Saint-Germain à Lille (1-2), la direction lui cherche un éventuel remplaçant en attaque. Un nom semble faire l’unanimité au sein de la cellule de recrutement selon les informations de BAf Média. Il s’agit du buteur togolais Kevin Denkey (23 ans), auteur de 23 buts cette saison toutes compétitions confondues avec le Cercle Bruges. L’AS Monaco, Lille, et Lens sont également sur le coup. 🆕 Kevin #Denkey plaît à l’#OL, au #RCLens, au #LOSC et à l’#ASMonaco! 🔹Le club de la Principauté serait déjà entré en discussions avec l’international togolais de 23 ans pour pallier le départ de Wissam #BenYedder selon BAf Média!👀 🔹L’attaquant du Cercle #Bruges a marqué 23… pic.twitter.com/SgQwsW5nT6 — Olivier Salmon (@OlivierSalmon_) June 3, 2024

Euro 2024 – Belgique : groupe, match et liste

Euro 2024 – Belgique : groupe, match et liste

Plus forcément considérée comme un grand favori à la victoire finale, la Belgique entamera l’Euro 2024 contre la Slovaquie, le 17 juin. Retrouvez sur cette page le calendrier complet des Diables Rouges dans le groupe E. Dans quelle forme se trouve la sélection de Domenico Tedesco, à la recherche d’un premier titre continental ? Quel sera le joueur à suivre ? La rédaction de Top Mercato vous dit tout ! Euro 2024 : le calendrier de la Belgique La Belgique a hérité du groupe E à l’Euro 2024. Les Diables Rouges auront pour adversaires la Slovaquie, la Roumanie et l’Ukraine. Lundi 17 juin, Belgique 0-1 Slovaquie (18 heures), Deutsche Bank Park (Francfort) Samedi 22 juin, Belgique 2-0 Roumanie (21 heures), RheinEnergieSTADION (Cologne) Mercredi 26 juin, Ukraine – Belgique (18 heures), Mercedes-Benz Arena (Stuttgart) Comment la Belgique s’est qualifiée pour l’Euro ? La Belgique a obtenu sa qualification pour l’Euro 2024 en terminant les éliminatoires à la première place du groupe F avec 20 points, et une longueur d’avance sur l’Autriche. 24 mars 2023, Suède – Belgique : 0-3 17 juin 2023, Belgique – Autriche : 1-1 20 juin 2023, Estonie – Belgique : 0-3 9 septembre 2023, Azerbaïdjan – Belgique : 0-1 12 septembre 2023, Belgique – Estonie : 5-0 13 octobre 2023, Autriche – Belgique : 2-3 19 novembre 2023, Belgique – Azerbaïdjan : 5-0 Le match entre la Belgique et la Suède du 16 octobre 2023 a été arrêté à la mi-temps (1-1) en raison d’un attentat terroriste à Bruxelles. La rencontre n’a pas

Kings World Cup : le camp Hazard crie au scandale !

Kings World Cup : le camp Hazard crie au scandale !

Eliminée de la Kings World Cup 2024, nouvelle compétition au format original créé par un certain Gerard Piqué, la Belgique crie à l’injustice… La Belgique n’aura pas fait long feu. Alignée dans la Kings World Cup 2024, une surprenante épreuve lancée par l’ancien défenseur central de l’Espagne et de la Roja Gerard Piqué, l’équipe belge du Deptostra FC a subi deux défaites en deux matchs contre les Mexicains de Peluche Caligari (4-5) et les Espagnols du Pio FC (3-4), deux revers synonyme d’une élimination prématurée. “C’est une honte” Une issue qui ne passe pas pour les Belges, en colère contre l’arbitrage subi face à la formation ibérique, battue au 1er tour par l’équipe de France Foot2Rue. Principale star du Deptostra FC, Eden Hazard a été expulsé avant de subir une faute dans la surface, non sanctionnée par l’arbitrage. Dès le coup de sifflet final, le clan de la légende des Diables Rouges, retraitée des terrains et âgée aujourd’hui de 33 ans, a poussé un énorme coup de gueule. Sur les réseaux sociaux, un cinglant communiqué a été posté. “Nous pourrions montrer plus de 10 actions où les arbitres ont pris des décisions absurdes. Mais nous ne mettrons pas plus d’énergie là-dedans. Nous allons nous concentrer sur nous-mêmes, nous avons fait ce que nous pouvions. Nous savons tous ce qui s’est passé aujourd’hui. C’est une honte. Il est temps pour un nouveau chapitre. Nous vous aimons tous et nous serons TOUJOURS debout pour le respect et le fair-play !” 🚨 🇧🇪 La réaction officielle du @DeptostraFC

Euro 2024 : une star du Real Madrid va rester à la maison

Euro 2024 : une star du Real Madrid va rester à la maison

L’Euro 2024 démarre le moins prochain, précisément le 14 juin, et l’on sait déjà qu’un joueur majeur du Real Madrid n’y participera pas. Le club espagnol a eu de nombreux blessés, cette saison, et souvent de longue durée : David Alaba, Thibaut Courtois ou encore Eder Militao ont été dans ce cas de figure. Le portier de 32 ans, revenu sur les terrains il y a peu – le 4 mai -, a disputé 4 rencontres cette saison, sans encaisser un seul but. Cela n’a pas suffi, malgré tout, à convaincre le sélectionneur des Diables Rouges, Domenico Tedesco, à l’emmener à l’Euro 2024. Le Madrilène, qui a une relation froide avec le coach, est en effet absent de la liste de 25 joueurs appelés pour le championnat d’Europe en Allemagne. The road to Berlin starts here. 🫡 pic.twitter.com/2X2CZ6ddkE — Belgian Red Devils (@BelRedDevils) May 28, 2024 Retraité international en mars 2023, Axel Witsel (35 ans) a lui été convoqué. L’ancien Phocéen Michy Batshuayi (Fenerbahçe) a de son côté été ignoré par l’Italo-allemand.

Belgique : le sélectionneur implore un retraité de revenir pour l’Euro !

Belgique : le sélectionneur implore un retraité de revenir pour l’Euro !

À moins d’un mois du début de l’Euro 2024, la Belgique doit composer avec plusieurs blessures au sein de son groupe. Au point que Domenico Tedesco fasse le forcing pour sortir un joueur de sa retraite internationale, nous apprend la presse locale. La Belgique nourrit évidemment de grandes ambitions pour cet Euro 2024. Dans un groupe composé de la Slovaquie, de l’Ukraine et de la Roumanie, les Diables Rouges sont les grands favoris pour terminer en tête de la poule. Pour autant, les joueurs de Domineco Tedesco ne devront pas reproduire les mêmes erreurs que lors de la Coupe du monde 2022, eux qui n’avaient pas vu les phases finales. D’autant plus que plusieurs joueurs sont incertains pour la compétition, comme Arthur Theate et Jan Vertonghen. Une défense parsemée qui a conduit le sélectionneur belge à se rendre à Madrid pour convaincre Axel Witsel de sortir de sa retraite internationale, affirme la RTBF. Le technicien italo-allemand aurait ainsi fait son mea-culpa, mettant les choses à plat avec le joueur de l’Atlético. Domenico Tedesco s'est rendu à Madrid pour convaincre Axel Witsel de revenir chez les Diables Rouges ! ❤️🇧🇪 Suite à cette réunion, Axel Witsel pourrait remettre le maillot de la Belgique, il aurait apprécié cette visite du technicien italo-allemand, et serait prêt à reprendre… pic.twitter.com/XMBRvUOi6y — LaRoutineFoot (@LaRoutineFoot) May 24, 2024 Ce dernier aurait été séduit par la démarche du sélectionneur et envisagerait un retour avec la Belgique.

Euro 2024 : classement, matchs et résultats du groupe E

Euro 2024 : classement, matchs et résultats du groupe E

Organisé par l’Allemagne, l’Euro 2024 se tiendra du 14 juin au 14 juillet prochains. Place à la présentation du groupe E avec la Belgique, la Roumanie, la Slovaquie et l’Ukraine. Quel est le calendrier complet des quatre nations ? Quelles sont les forces en présence ? La rédaction de Top Mercato vous dit tout ! Une fois lancée la compétition, vous retrouverez sur cette page tous les résultats du groupe E. Le classement du groupe E Le calendrier du groupe E Lundi 17 juin 15h, Roumanie 3-0 Ukraine, Allianz Arena (Munich) 18h, Belgique 0-1 Slovaquie, Deutsche Bank Park (Francfort) Vendredi 21 juin 15h, Slovaquie 1-2 Ukraine, Merkur Spiel-Arena (Düsseldorf) Samedi 22 juin 21h, Belgique 2-0 Roumanie, RheinEnergieSTADION (Cologne) Mercredi 26 juin 18h, Slovaquie – Roumanie, Deutsche Bank Park (Francfort) 18h, Ukraine – Belgique, Mercedes-Benz Arena (Stuttgart) Les équipes du groupe E de l’Euro 2024 Belgique Roumanie Slovaquie Ukraine Groupe E : analyse des forces en présence La Belgique attend un sursaut Irrésistible ou presque lors des éliminatoires – 6 victoires et 2 nuls en 8 matchs – la Belgique fait office d’immense favori du groupe E pour la qualification en huitièmes de finale. Les Diables Rouges doivent une revanche à leurs supporters après une piteuse Coupe du monde 2022, terminée par une élimination dès le 1er tour dans une poule pourtant largement à leur portée (Maroc, Croatie, Canada). Depuis le fiasco au Qatar, les Belges ont changé de sélectionneur avec la nomination de Domenico Tedesco. Sous les ordres de l’Italien, les partenaires de Romelu Lukaku

Chelsea : retraité, Hazard va rapporter 5,8 M€ de bonus !

Chelsea : retraité, Hazard va rapporter 5,8 M€ de bonus !

Le club très dépensier de Chelsea va toucher une petite somme dans les prochaines semaines, grâce à… Eden Hazard. Explications. Les Blues ont eu le nez très creux en décidant de vendre le Belge au Real Madrid, à l’été 2019. Le désormais retraité, âgé de seulement 33 ans, était alors en fin de contrat en 2020, et la formation espagnole avait pris la décision de dépenser 115 millions d’euros pour s’attacher ses services. Selon les informations du Telegraph, l’actuel 7ᵉ de Premier League avait inséré diverses clauses dans le transfert, pour un total de 46 millions d’euros. L’une d’elle, chiffrée à 5,8 millions d’euros, devait être payé si le Real Madrid atteignait la finale de la Ligue des Champions avec le milieu offensif dans son effectif. Or, bien que retraité en octobre 2023, Eden Hazard était sous contrat avec le champion d’Espagne au début de la saison. 🚨 JUST IN: Chelsea will earn £5M bonus from Eden Hazard after Real Madrid reached the UCL Final, even with the player’s retirement. @Telegraph pic.twitter.com/WaCb6QWSZB — Madrid Xtra (@MadridXtra) May 15, 2024 Ce qui permet à Chelsea de récolter 5,8 millions d’euros. Pour le Real Madrid, c’est un coup dur financier, après le flop sportif immense que représente l’ancien Lillois – 76 matchs, 7 buts et 9 passes décisives de 2019 à 2023.

L’OM et l’OL à la lutte pour un Algérien !

L’OM et l’OL à la lutte pour un Algérien !

L’Olympique de Marseille et l’Olympique lyonnais, en plus de se battre pour une place européenne en Ligue 1, suivent le même joueur, de nationalité algérienne. La saison prochaine se prépare dès à présent. Du côté de l’OM, la recherche du coach est désormais essentiel. Alors que Jean-Louis Gasset va s’en aller dès la fin de la saison, Pablo Longoria et Mehdi Benatia observe la situation de Sergio  Conceição (FC Porto), qui devrait évoluer, mais surtout celle de Paulo Fonseca (LOSC), en fin de contrat en juin prochain. Les Phocéens visent également, du côté des joueurs, le jeune Rayane Messi (16 ans), qui évolue à Dijon. Pour l’OL, c’est moins mouvementé, particulièrement sur le banc de touche, où le travail de Pierre Sage, impressionnant, amène la direction à ne pas se pencher sur un successeur. Le Portugais Anthony Lopes est par contre sur le départ, tandis qu’un jeune défenseur suédois, Anes Cardaklija, est pisté. Grosse concurrence pour l’OL et l’OM Selon les informations de L’Équipe, les deux Olympiques visent le même joueur offensif, à savoir Mohamed Amoura. L’OL, comme Toulouse, s’est penché sur l’Algérien de 23 ans, alors que l’OM vient aux nouvelles pour cet été. Sous contrat jusqu’en 2027 avec l’Union Saint-Gilloise, l’attaquant, qui peut évoluer au centre ou sur les ailes, de préférence la gauche, est estimé par le site spécialisé Transfermarkt à 16 millions d’euros. Pour le recruter, l’OM et l’OL vont avoir de quoi faire, en regard de la concurrence. Outre le TFC, donc, l’international aux 22 sélections est surtout pisté par

Derby Lens-Lille pour un buteur !

Derby Lens-Lille pour un buteur !

Lens et Lille auraient inscrit le nom de Kevin Denkey sur leur short-list pour le prochain mercato. Le KRC Genk serait aussi sur le coup. Selon les informations obtenues par le journaliste Sacha Tavolieri, Lens et Lille s’apprêtent à se livrer bataille pour obtenir le renfort de Kevin Denkey. Agé de 23 ans, l’international togolais (25 sélections, 4 buts) évolue actuellement sous la tunique du Cercle Bruges, en Jupiler Pro League. Les deux clubs français auraient supervisé le match de l’attaquant ce dimanche, contre Antwerp (0-1). 🟢⚫️ Infos #CercleBrugge : 🇫🇷 Les recruteurs du #LOSC & du #RCLens étaient encore une fois présents ce dimanche pour observer Kevin Denkey. 🇧🇪 À noter également la présence du #KRCGenk qui apprécie le profil de Félix Lemaréchal pour remplacer Bilal El Khannouss cet été.… pic.twitter.com/jk0SlIexhG — Sacha Tavolieri (@sachatavolieri) April 22, 2024 Sous contrat jusqu’en juin 2026, Kevin Denkey a marqué 26 buts en 33 rencontres, toutes compétitions confondues, cette saison. Son contrat court jusqu’en juin 2026 et sa valeur est estimée à 13 millions d’euros par le site Transfermarkt.

Lens : Samba remplacé par un ancien du LOSC !

Lens : Samba remplacé par un ancien du LOSC !

Le Racing Club de Lens aurait bouclé le recrutement d’un nouveau gardien de but, en prévision d’un éventuel remplacement de son titulaire Brice Samba. En dépit d’un contrat à long terme courant jusqu’en juin 2028, Brice Samba pourrait profiter du prochain mercato estival pour quitter le Racing Club de Lens et entamer une nouvelle étape dans sa carrière. Membre de l’effectif des Sang et Or de Franck Haise depuis l’été 2022, et son arrivée en provenance de Nottingham Forest contre un chèque de 5 million d’euros, le gardien de but français envisagerait de tirer un trait sur sa belle aventure avec le club nordiste, dauphin la saison dernière du Paris Saint-Germain et qualifié pour la phase de poules de la Ligue des champions. Des rumeurs font état d’un possible départ de l’international tricolore, 75 matchs toutes compétitions confondues avec la tunique lensoise. Ainsi, en prévision d’une vente de l’ancien footballeur du Stade Malherbe de Caen, la direction de Lens travaille à la succession du dernier rempart de 29 ans. Et il faut croire que les choses s’accélèrent sur ce dossier… Selon les informations communiquées par plusieurs médias belges, dont La Dernière Heure et Le Soir, l’état-major nordiste a décidé de se tourner vers un ancien sociétaire du championnat de France. Un ancien gardien de L1 à Lens Si la tendance se confirme, la formation basée à Bollaert-Delelis recrutera Hervé Koffi, le portier du Sporting Charleroi. Un accord a été scellé entre les deux parties pour un deal estimé à 2 millions d’euros. De son côté,

Belgique : le “like” polémique de Courtois !

Belgique : le “like” polémique de Courtois !

Bien qu’éloigné des pelouses depuis plusieurs mois, Thibaut Courtois fait parler. Le gardien de but du Real Madrid et de la sélection belge suscite la controverse après une réaction sur les réseaux sociaux. Victime en août 2023 d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche lors d’un entraînement du Real Madrid, Thibaut Courtois demeure aux abonnés absents sur les terrains. Cela n’empêche pourtant pas le gardien de but des Merengue de suivre de très près l’actualité du club de la capitale espagnole mais aussi les prestations de la Belgique, qui se prépare à disputer l’Euro 2024 sur le sol allemand. Ces dernières heures, le dernier rempart de 31 ans a créé une forme de polémique sur les réseaux sociaux, en lien avec les Diables Rouges. L’ancien joueur de Chelsea s’est fendu d’une étonnante réaction sur le post publié, sur Instagram, par son coéquipier madrilène Jude Bellingham. L’habituel titulaire de la cage du Real Madrid, supplée par l’Ukrainien Andriy Lunin jusqu’à son retour à la compétition, a “liké” une publication de l’international anglais. Guerre ouverte avec Tedesco ! Thibaut Courtois a aimé la célébration de l’ancien sociétaire du Borussia Dortmund, auteur il y a quatre jours de l’égalisation des Three Lions contre la Belgique (2-2), en match amical. S’il a tenu à saluer la réalisation de son habituel partenaire de jeu, la presse belge n’a pas manqué de donner un avis bien différent, en témoigne l’analyse de nos confrères de La Dernière Heure. Selon le journal belge, le natif de Bree “met de l’huile sur

Lukaku trolle Chelsea !

Lukaku trolle Chelsea !

Romelu Lukaku a trollé Chelsea, après le nul obtenu par la Belgique face à l’Angleterre (2-2). Le joueur n’a apparemment pas digéré ses multiples prêts en Italie. Mardi soir, la Belgique a obtenu le nul à Wembley contre la sélection anglaise. Youri Tielemans (11e et 36e) a inscrit les deux buts belges, tandis qu’Ivan Toney (17e s.p.) et Jude Bellingham (90+5e) ont répondu pour la sélection des Three Lions. Romelu Lukaku a été crédité d’une bonne prestation. L’attaquant de l’AS Rome a notamment délivré une passe décisive. Après la rencontre, l’attaquant a été interrogé par Sky Sports sur l’égalisation tardive de Bellingham. Le joueur a admis qu’il fallait rester concentré jusqu’au bout du temps additionnel : « C’est ça le football en fin de compte. Ce n’est pas fini jusqu’au coup de sifflet final, mais nous devons continuer et voir des progrès, et nous avons fait une bonne performance aujourd’hui », a-t-il indiqué. 18 buts en 37 matchs, cette saison Le journaliste lui a ensuite demandé si sa prestation était le résultat de sa volonté de vouloir impressionner, pour son retour en Angleterre. La question a fait rire Lukaku, qui a répondu : « Je ne sais pas, il faudra interroger Chelsea à ce sujet ! » 🗣️ "You'll have to ask Chelsea" 😅 Romelu Lukaku on whether he "wanted to impress" after returning to England for the first time since his loan spell with Roma 🇧🇪 pic.twitter.com/f7AF1ZTuyI — Sky Sports Premier League (@SkySportsPL) March 27, 2024 Âgé de 30 ans, l’attaquant belge a en

Barrages Euro 2024 : le programme pour connaître le dernier adversaire des Bleus !

Barrages Euro 2024 : le programme pour connaître le dernier adversaire des Bleus !

Le 2 décembre dernier, l’UEFA a procédé au tirage au sort de la phase de groupes de l’Euro 2024. Mais trois poules, dont celle de l’équipe de France, de la Belgique et du Portugal, restent incomplètes et ne seront connues en intégralité qu’à l’issue des barrages qui s’achèveront ce mardi 26 mars. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les barrages de l’Euro 2024. Les équipes engagées dans les barrages de l’Euro Pas parvenues à se qualifier lors des éliminatoires mais “repêchées” grâce à leurs performances en Ligue des Nations, les 12 équipes barragistes ont été réparties en trois voies. Chaque voie comprend deux demi-finales et une finale et permet à son vainqueur de se qualifier pour l’Euro. Les matchs se disputent sur une manche sèche, le plus souvent sur le terrain de l’une des deux équipes engagées, avec prolongation et tirs au but si besoin. Seuls 3 tickets pour l’Allemagne restent donc à distribuer. Voie A Pologne Estonie (éliminée) Pays de Galles Finlande (éliminée) Le vainqueur du barrage de la voie A rejoindra le groupe D (Pays-Bas, Autriche, France). Voie B Israël (éliminé) Bosnie-Herzégovine (éliminée) Ukraine Islande Le vainqueur du barrage de la voie B ira dans le groupe E (Belgique, Slovaquie, Roumanie). Voie C Grèce Kazakhstan (éliminé) Géorgie Luxembourg (éliminé) Le vainqueur du barrage de la voie C se qualifiera pour le groupe F (Turquie, Portugal, République tchèque). All set for EURO 2024! 🤩#EURO2024 pic.twitter.com/QXnMaOBeBZ — UEFA EURO 2024 (@EURO2024) December 2, 2023 Calendrier et résultats des barrages de l’Euro 2024 Jeudi 21