PSG : Herrera agressé au Bois de Boulogne, les précisions de son entourage

Les proches d’Ander Herrera ont donné des précisions, suite à l’annonce de son agression au Bois de Boulogne, à un feu rouge. Il s’est fait dérober son portefeuille et son portable, avant de négocier pour les récupérer et d’alerter la police.

Ander Herrera, Paris Saint-Germain

Hier soir, aux alentours de 20 heures, l’Espagnol s’est fait voler son portefeuille et son portable, à un feu rouge, alors qu’il rentrait chez lui. Une personne a ouvert la porte et saisi les objets, avant qu’il ne parvienne à négocier pour les récupérer. Son entourage a tenu à donner des précisions sur les circonstances : « Il n’y a pas eu de violence. Ander Herrera revenait du Parc des Princes où il participait à un workshop, une série d’opérations avec des partenaires du PSG, comme c’est le cas plusieurs fois au cours de la saison au Parc. Pour rentrer chez lui, il est passé par le Bois de Boulogne, et à un feu tricolore, une personne rentre dans sa voiture et prend le téléphone et le portefeuille qui étaient en vue. Ander Herrera lui dit : « je te donne 200 euros, mais rends-moi mon portefeuille et mon téléphone ». Il dépose ensuite la personne un peu plus loin et appelle la police », a expliqué la source à l’AFP.

Plus de peur que de mal pour le joueur, qui était présent à l’entraînement, ce mercredi matin. Pour rappel, il n’a pas pris par au match disputé contre l’OM, dimanche.