OL : Aulas dénonce l’arrêt du match contre l’OM

Le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, était très remonté après l’annonce de l’arrêt définitif du match de la 14e journée de Ligue 1 face à l’Olympique de Marseille, dimanche soir au Groupama Stadium.

Jean-Michel Aulas, OL

En conférence de presse, le patron des Gones s’est étonné de la décision prise par l’arbitre de ne pas reprendre la rencontre, interrompue après un jet de bouteille d’eau sur le milieu offensif marseillais Dimitri Payet, et ce alors que Ruddy Buquet avait selon lui dans un premier temps accepté la reprise.

« À partir du moment où il y a eu un incident regrettable, pourquoi pas. Ce qui a créé le trouble, c’est qu’après une réunion en présence du préfet de région, du responsable de la sécurité civile et de la procureure, la décision a été de reprendre (…) La réaction de Marseille a été très vigoureuse. Sans informer personne, l’arbitre a pensé qu’il fallait changer sa décision. Il a de nouveau convoqué les présidents. Devant les mêmes personnes, il a dit que c’était mieux d’arrêter pour la sécurité des joueurs. Bien sûr qu’il y a eu un incident. En tant que représentant de l’Olympique Lyonnais, je présente toutes nos excuses à Dimitri. Je viens de prendre de ses nouvelles. Il est bien moins blessé qu’on l’imaginait. J’espère que ça ira mieux. Il a pris une bouteille sur la tête et été choqué psychologiquement. On ne peut pas imaginer que ce soit une mauvaise décision d’arrêter le match à ce moment-là (…) Ce qui est très désagréable, c’est la durée des débats et le volte-face devant la Ligue, les représentants de l’Etat, la procureure. C’est une décision qui appartient à l’arbitre. »