Bordeaux : la DNCG maintient ses sanctions

La DNCG a réexaminé le cas des Girondins de Bordeaux, ce mercredi. Elle n’a pas levé ses sanctions. Aucune mesure n’a en revanche été prise contre le LOSC.

Chateau du Haillan, Girondins de Bordeaux

La Commission de Contrôle des Clubs Professionnels a fait le point sur la situation des comptes bordelais. Elle a décidé de maintenir ses sanctions. C’est-à-dire qu’elle encadre la masse salariale et les indemnités de mutation des Girondins.

Les Bordelais ne pourront donc pas faire de grosses dépenses pour se renforcer, à l’occasion du mercato hivernal. Pour rappel, le club est détenu par Gérard Lopez, depuis quatre mois. Certaines rumeurs rapportent qu’il est favorable à l’arrivée d’un nouvel investisseur, pour l’aider à redresser la situation des Girondins. Aucune négociation n’aurait toutefois été entamée.

La DNCG n’a par ailleurs pas pris de mesures contre Lille, dont les comptes la satisfont visiblement.