ASSE : le licenciement de Puel va coûter cher


L’AS Saint-Étienne va devoir verser environ 3 millions d’euros à Claude Puel, pour se séparer de lui. Un coup dur pour les finances du club stéphanois.

Claude Puel, ASSE, Saint-Etienne

Selon les éléments recueillis par RMC, le licenciement du technicien des Verts va coûter cher, chez les Verts. Le média évalue ses indemnités à 3 millions d’euros, sachant qu’il percevait un salaire d’environ 225 000 euros nets par mois. Avec les charges et en comptant la rémunération de son adjoint, Jacky Bonnevay, la facture s’élevait même à 500 000 euros mensuels. De quoi faire que les présidents ont réfléchi à deux fois avant de le mettre dehors. Les discussions concernant son départ promettent dans tous les cas d’être difficiles, selon le média : « en raison de son caractère », tout d’abord, puis du poste qu’il occupait. Claude Puel était en effet manager général et disposait d’une place au board. En conséquence, il connaît parfaitement les ressources du club stéphanois.

Pour rappel, deux noms se détachent pour l’instant pour lui succéder : David Guion et Pascal Dupraz. Le site de la radio indique par ailleurs que le départ de Claude Puel n’aura pas d’impact concernant le mercato hivernal, lors duquel l’ASSE devrait se montrer active.


 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Mercato

Dates mercato | Tableau Transferts L1 | Tableau Transferts L2

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)