PSG : Wenger confirme des contacts en 2011

L’ancien entraîneur d’Arsenal, Arsène Wenger, a reconnu une approche du Paris Saint-Germain à l’époque du rachat du club de la capitale par le Qatar, en 2011.

Arsène Wenger

Dans un entretien au Canal Football Club, l’homme de 72 ans a confirmé des contacts et justifié son refus de débarquer dans l’Hexagone par fidélité avec Arsenal, le Strasbourgeois ayant entraîné les Gunners jusqu’en 2018.

“C’était dans les tuyaux très souvent. J’étais au départ de l’aventure lors du rachat par le Qatar. Le Paris Saint-Germain était à vendre pour très peu cher, pour 40-50 millions d’euros. C’était une bonne affaire. Il a fallu investir beaucoup d’argent. J’ai toujours pensé qu’il était anormal qu’une ville comme Paris n’ait pas une grande équipe. Cela ne s’est pas fait car j’étais dans des contrats. Quand tu signes un contrat, tu le respectes. On ne peut pas demander de la loyauté des joueurs si le leader n’en a pas soi-même. J’étais dans une entreprise de remboursement du stade. Pour survivre, il fallait rester trois ans sur cinq en Ligue des champions pour payer les dettes et vendre les meilleurs joueurs. Il fallait rembourser le stade et essayer de rester au top.”

L’actuel directeur du développement du football mondial à la FIFA a récemment démenti une arrivée sur le banc parisien en remplacement de Mauricio Pochettino.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)