Mercato - OM : le nouveau chantier de Longoria

L'Olympique de Marseille prépare une petite révolution pour son centre de formation selon les informations du journal La Provence.  

Même si la priorité actuelle reste le mercato estival, le quotidien régional affirme ce dimanche que la direction olympienne compte offrir les moyens au club de sortir régulièrement de jeunes pépites qui pourront venir renforcer l'effectif professionnel. Il s'agit bien sûr d'un projet sur le long terme, qui ne portera sans doute ses fruits que dans quelques années, mais Pablo Longoria tient à entamer ce chantier le plus rapidement possible. Après le départ de l’ancien directeur de la formation Nasser Larguet vers un nouveau projet en Arabie Saoudite, l’actuel responsable de la pré-formation Denis Moutier devrait lui aussi faire ses valises. En dehors de Boubacar Kamara, l'OM n'a pas fait éclater d'autres talents de son centre de formation ces dernières années, ce qui constitue un véritable problème pour le projet global du club aux yeux de Longoria. En attendant de profiter des fruits de ce projet, la direction doit se concentrer sur le recrutement de jeunes joueurs à fort potentiel, à l'image de Mohamed Ali Cho. 

Le modèle espagnol ?

Le président marseillais rêve secrètement d'avoir un jour un centre de formation inspiré de la Masia et plus largement du modèle espagnol. Toujours selon La Provence, Marco Otero devrait être nommé prochainement à la tête du centre de formation. Ce dernier est actuellement en poste au FC Valence en Liga mais Longoria a fait avancer ce dossier de manière significative. Le projet global prévoit de se focaliser sur les équipes U17 et U19 en allant dénicher les talents de la région le plus tôt possible et en allant chercher d'autres futures pépites potentielles partout en France et à l'étranger à un âge plus avancé.

L'épisode de la comparaison maladroite avec la NBA

L'an dernier, le président marseillais s'était montré très critique envers la formation française dans sa globalité. “Tous les clubs viennent recruter en France parce que c'est le pays exportateur par excellence en Europe en raison du mélange des cultures. Mais il y a quelque chose de fondamental que l'on doit comprendre : la formation en France est comparable à la formation des joueurs de basket aux Etats-Unis. C'est le football qui se joue toujours dans la rue, c'est la formation individuelle avant la collective. La France, en termes de football, est la NBA d'Europe”, avait confié Longoria lors d'un entretien pour le quotidien espagnol El Pais.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)