Barça : un dirigeant se lâche contre Tebas

Un membre de la direction du FC Barcelone n'a pas été tendre avec Javier Tebas. Vice-président économique du club catalan, Eduard Romeu a jugé le président de la Ligue espagnole de football responsable des difficultés économiques du Barça.

Encore une baisse des salaires ?

La situation économique du FC Barcelone demeure fragile. Outre la vente de certains joueurs susceptibles de faire entrer de l'argent dans les caisses, le club de la Catalogne envisage une nouvelle baisse drastique du salaire des joueurs de Xavi. Selon les informations du Mundo Deportivo, les dirigeants barcelonais visent une diminution des émoluments des partenaires de Marc-André ter Stegen à hauteur de 50 %, un effort financier qui ne concernerait pas les joueurs ayant récemment prolongé ni les recrues du mercato hivernal.

“Tebas est co-responsable”

Dans le cadre d'une interview à RAC1, Eduard Romeu est revenu sur la mauvaise passe traversée par les Blaugrana. Le vice-président économique du FC Barcelone a ainsi critiqué l'accord signé entre CVC Capital Partners et LaLiga sur la vente de 10 % du capital du championnat d'Espagne au fonds d'investissement. “CVC est un bon deal pour un club modeste. Pour un plus grand club, ce n’est pas un bon accord. CVC a un accord avec la Liga, il y a plein de conditions inacceptables. Économiquement, ce n'est pas un bon accord. On a une offre parallèle à CVC où on prend un montant équivalent avec une durée de 25 ans.”

Le dirigeant ne s'est pas privé de tacler le président de la Ligue espagnole de football Javier Tebas, déjà ciblé par Joan Laporta pour son implication sur le mercato. “C'est la faute du Barça, c'est la situation dans laquelle il se trouve, mais cet homme est co-responsable de la situation du Barça. Il a détourné le regard et permis la situation actuelle. Il a dit amen à tout contre les intérêts du Barça.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)