Pronostic Bundesliga : les meilleures cotes et astuces pour la saison 2022/23

Notre pronostic Bundesliga sur l'affiche de la semaine

Pronostic Bundesliga : les cotes pour le titre en 2022/23

Sans surprise, le Bayern Munich est le grandissime favori à sa propre succession. Le suspense est minime pour les bookmakers, qui attribuent une cote très faible à un 11e sacre consécutif du cador bavarois. Logiquement, on retrouve ensuite le Borussia Dortmund. Dauphin du Bayern lors de 3 des 4 dernières saisons, le club de la Ruhr devance le RB Leipzig, lui aussi doté d’une cote «raisonnable» malgré une dernière saison plus compliquée.

Après le Bayer Leverkusen, les cotes s’envolent en revanche pour le Borussia Mönchengladbach, l’Eintracht Francfort et Wolfsburg, pas considérés comme des candidats crédibles au titre par les bookmakers. Pour rappel, la dernière équipe à avoir contrarié les plans du Bayern Munich était le Borussia Dortmund version Jürgen Klopp en 2011 puis 2012. Une autre époque !

Les cotes pour le titre de Bundesliga

  • Bayern Munich : cote de 1.17
  • Borussia Dortmund : cote de 8,00
  • RB Leipzig : cote de 10,00
  • Bayer Leverkusen : cote de 21,00
  • Borussia Mönchengladbach : cote de 70,00
  • Eintracht Francfort : cote de 70,00
  • VfL Wolfsbourg : cote de 90,00
  • TSG Hoffenheim : cote de 150,00
  • Hertha Berlin : cote de 250,00
  • Cologne : cote de 300,00

Ces cotes pronostics Bundesliga celles proposées par Zebet et elles ont pu évoluer depuis la publication de l’article.

je parie sur zebet >

Pronostic Bundesliga : les enjeux de la saison 2022/23

Afin de réaliser les meilleurs pronostics Bundesliga pour la saison à venir, nous vous proposons une présentation des enjeux de ce nouvel exercice outre-Rhin.

Le Bayern et les autres

Vainqueur des dix dernières éditions de la Bundesliga, le Bayern Munich est incontestable et incontesté sur la scène nationale. Alors qu’on pourrait penser que les Roten se sont affaiblis cet été avec le départ au FC Barcelone de Robert Lewandowski, qui pèse une quarantaine de buts par saison, c’est tout le contraire ! Dans le même temps, le cador bavarois a en effet enregistré les signatures des défenseurs Matthijs de Ligt et Noussair Mazraoui, du milieu Ryan Gravenberch et surtout de Sadio Mané, chargé d’animer l’attaque. Autrement dit, même s’il faudra apprendre à vivre sans «Lewy», Julian Nagelsmann va bénéficier de nouvelles options dans un effectif déjà XXL. C’est surtout sur la scène européenne que les Allemands seront attendus au tournant après leur décevante élimination face à Villarreal dès les quarts de finale de la Ligue des Champions la saison passée.

Dauphin du Bayern la saison passée, le Borussia Dortmund a lui aussi perdu son serial buteur, Erling Haaland, vendu 60 millions d’euros à Manchester City. Pour le remplacer, le BvB a misé sur Karim Adeyemi (Salzbourg) et surtout Sébastien Haller (Ajax Amsterdam) mais ce dernier a dû être opéré d’une tumeur testiculaire découverte durant la préparation et nul ne sait encore quand il pourra retrouver les terrains. Il y a donc un certain flou qui entoure le club de la Ruhr, même si les arrivées de Niklas Süle en provenance du Bayern et de Nico Schlotterbeck (Fribourg) permettront de renforcer la défense. Après une campagne européenne catastrophique la saison passée, la bande à Edin Terzić sera elle aussi avide de revanche sur la scène continentale.

Quelles ambitions pour Leipzig et Leverkusen ?

La saison passée, le Bayer Leverkusen a solidement terminé sur le podium et acté son retour en Ligue des Champions. Les hommes de Gerardo Seoane viennent de perdre leur joker de luxe offensif Lucas Alario mais ils l’ont compensé en recrutant Adam Hložek et ils sont surtout parvenus à conserver le convoité Moussa Diaby, qui a annoncé son intention de rester. 2e meilleur buteur de Bundesliga la saison passée, Patrik Schick sera normalement toujours là lui aussi. Fort d’un effectif stable et de qualité, le Bayer peut donc légitimement viser une nouvelle place dans le Top 4.

Eliminé prématurément en Ligue des Champions lors du dernier exercice (dans un groupe corsé avec le PSG et Manchester City), le RB Leipzig sort quant à lui d’une saison mitigée et il a tremblé jusqu’au bout avant de finalement assurer sa qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Pour l’instant, les hommes de Domenico Tedesco se montrent plutôt discrets sur le mercato : ils ont aussi perdu, en plus de quelques joueurs de complément, le défenseur polyvalent Nordi Mukiele, parti au Paris Saint-Germain. Convoité par le Bayern Munich, le milieu Konrad Laimer pourrait suivre. Mais le RBL devrait parvenir à conserver son serial buteur français Christophe Nkunku pour cette saison du rachat.

Berlin et Fribourg pour de nouvelles surprises ?

Pas forcément attendus à pareille fête, Fribourg et l’Union Berlin ont confirmé leur progression la saison passée en décrochant une place dans le Top 6, synonyme de qualification en Ligue Europa. Fribourg a certes perdu le patron de sa défense Nico Schlotterbeck, mais il a compensé ce départ en recrutant Matthias Ginter. De son côté, le club de la capitale allemande a misé sur l’ancien Rennais Jordan Siebatcheu pour succéder au buteur Taiwo Awoniyi, reparti en Premier League, à Nottingham Forest, pour plus de 20 millions d’euros. Reste à savoir si ces deux clubs parviendront à gérer conjointement la Bundesliga et leur participation à la coupe d’Europe.

Sauvé en barrages en 2021, le FC Cologne a également surpris son monde en terminant 7e du précédent exercice pour se qualifier en Ligue Europa Conférence. Portés par les 20 buts du Français Anthony Modeste, les Boucs tenteront de confirmer malgré le départ de leur jeune talent Salih Özcan au Borussia Dortmund. Sans l’Europe à gérer, le 8e, Mayence, aura lui aussi à cœur de poursuivre sa progression mais risque de payer plusieurs départs handicapants, comme celui du patron de la défense, Moussa Niakhaté, parti à Nottingham Forest. Dans le sens inverse, Angelo Fulgini est arrivé en provenance d’Angers.

M'Gladbach, Francfort, Wolfsburg… Le bal des revanchards

Plusieurs écuries sont en revanche en quête de rachat après un dernier exercice décevant. Dans le cas de l’Eintracht Francfort, il convient de préciser que c’est seulement en Bundesliga que les hommes d’Oliver Glasner ont déçu. En effet, dans le même temps, ils ont remporté la Ligue Europa et ont gagné à ce titre leur billet pour la prochaine Ligue des Champions ! Fort de cet avantage, Francfort s’est offert un mercato assez copieux, surtout dans le domaine offensif, avec les arrivées de Mario Götze (PSV), Jens Petter Hauge (Milan AC), Randal Kolo Muani (Nantes) ou encore Lucas Alario (Leverkusen). De quoi lui permettre de bien figurer sur tous les tableaux ?

La saison passée, Wolfsburg a, lui, payé au prix fort sa participation à la Ligue des Champions et échoué à la 12e place en Bundesliga après pourtant une grosse entame d’exercice et un statut de leader durant plusieurs journées. Plus de 35 millions d’euros ont déjà été investis cet été pour tenter de redresser la barre, avec notamment les arrivées de l’ailier polonais Jakub Kaminski, du milieu suédois de Bologne Mattias Svanberg et du milieu croate Bartol Franjic. Seulement 10e la saison passée, le Borussia Mönchengladbach doit lui aussi une revanche à ses supporters. Avec les départs de Matthias Ginter, Breel Embolo plus possiblement les Français Marcus Thuram et Alassane Pléa, les grandes manœuvres ont été entamées pour tenter de lutter contre cette impression de déclin. Le challenge est un peu le même pour Hoffenheim, qui reste sur deux saisons sans qualification européenne et qui a tenté un coup en recrutant l’ancien défenseur central de Liverpool Ozan Kabak.

Schalke et le Werder déjà de retour

A partir de là, on entre ensuite dans la catégorie des équipes luttant pour leur survie parmi l’élite. Parmi elles, Bochum, qui a décroché un maintien plutôt tranquille l’été dernier mais qui vient de perdre plusieurs joueurs importants. Cela ne s’annonce pas simple non plus pour Augsbourg, qui s’est maintenu avec moins de marge, tout comme pour Stuttgart, qui avait assuré le maintien dans les arrêts de jeu de la dernière journée ! Maintenu en barrages, le Hertha Berlin semble loin de ses ambitions passées et tentera surtout de sauver sa peau.

Le challenge sera le même pour les deux historiques Schalke 04 et le Werder Brême, qui ont réussi l’opération remontée immédiate et retrouvent l’élite sans beaucoup de garanties. Schalke a tout de même réalisé quelques petits coups cet été avec le recrutement du Montpelliérain Florent Mollet et du Tchèque Alex Kral et le club de Gelsenkirchen peut encore espérer quelques rentrées d’argent, notamment en vendant Amine Harit. Reste que l’objectif pour ces deux formations sera avant tout d’éviter le sort de Greuther Fürth, relégué en mai dès la saison qui a suivi sa promotion au terme d’un exercice galère et après avoir été très vite décroché. Sans Lewandowski et Haaland à se coltiner, les défenses des mal-classés peuvent tout de même espérer se prendre quelques déculottées en moins…

Les meilleurs Pronostics Bundesliga pour la saison 2022/23

1er Pronostic Bundesliga : Bayern Munich champion

Le Bayern Munich en est à 10 titres consécutifs mais cela fait particulièrement trois saisons que le Rekordmeister assomme complètement la Bundesliga en ne laissant aucune chance à ses concurrents. Il n’y a pas de raison pour que l’hégémonie bavaroise cesse en 2022-2023. Au contraire, les Roten effectuent un mercato séduisant et l’écart pourrait même s’accentuer avec ses poursuivants, surtout que le Borussia Dortmund et le RB Leipzig, ses deux principaux rivaux, ont tendance à manquer de régularité au plus haut niveau sur la durée ces dernières années…

je parie sur zebet >

2e Pronostic Bundesliga : Bayer Leverkusen dans le Top 4

Miser sur la présence dans le Top 4 du Bayern Munich, du Borussia Dortmund ou du RB Leipzig est impossible ou alors très peu coté. En revanche, placer une pièce sur le Bayer Leverkusen permet d’obtenir des gains potentiellement plus intéressants. 3es la saison passée, les coéquipiers de Moussa Diaby semblent avoir de la marge sur des équipes comme l’Eintracht Francfort, le Borussia M´Gladbach et Wolfsburg et ils ont donc les moyens de terminer à nouveau dans le quatuor de tête.

Les cotes Top 4 pour 5 autres clubs :

  • RB Leipzig : 1.13
  • Borussia M'gladbach : 1.75
  • Eintracht Francfort : 2.25
  • Wolfsburg : 2.30
  • Hoffenheim : 5.60
je parie sur unibet >

3e Pronostic Bundesliga : Eintracht Francfort dans le Top 6

La présence du Bayern Munich, du Borussia Dortmund, du RB Leipzig et du Bayer Leverkusen dans le Top 6 est considérée comme tellement évidente par les bookmakers qu’il n’est pas possible de parier sur elle ou alors les cotes proposées sont dérisoires. Il faut donc prendre un peu plus de risques et l’Eintracht Francfort représente selon nous le meilleur parti. Vainqueur de la dernière Ligue Europa, le club s’est bien renforcé cet été et aura à cœur de se racheter après une saison ratée en championnat.

Les cotes Top 6 pour 5 autres clubs :

  • Borussia M´Gladbach : 1.18
  • Wolfsbourg : 1.20
  • Hoffenheim : 2.25
  • Fribourg : 3.00
  • FC Cologne : 4.10
je parie sur winamax >

Nos conseils pour bien parier sur la Bundesliga

Ne misez pas sur les relégués

En 2022-2023, l’Allemagne sera le seul championnat majeur en Europe à proposer un barrage permettant à l’équipe classée 16e de Bundesliga de se maintenir, comme cela a été le cas pour le Hertha Berlin la saison passée contre Hambourg (0-1, 2-0). Dès lors, avec seulement 2 équipes sur 18 assurées de descendre, nous vous conseillons d’éviter ce pari dans vos pronostics Bundesliga, d’autant qu’aucun club ne part vraiment de plus loin dans cette catégorie.

Du changement chez les buteurs !

A l’heure où nous écrivons ces lignes, il n’est pas encore possible de parier sur le meilleur buteur de Bundesliga. Une chose est sure : après 5 éditions remportées par Robert Lewandowski, la course s’annonce ouverte comme jamais suite au départ du Polonais au FC Barcelone. D’autant plus qu’Erling Haaland, a lui aussi quitté la Bundesliga. Sadio Mané, recruté par le Bayern, et Patrik Schick (Bayer Leverkusen), 2e meilleur buteur du dernier exercice (24 buts) partent avec une longueur d’avance mais le duo du RB Leipzig, Christopher Nkunku (20 buts)-André Silva (11 buts) pourrait aussi avoir son mot à dire. En raison de sa convalescence à la durée indéterminée, il est plus hasardeux de se prononcer en revanche sur Sébastien Haller (Dortmund).

La Bundesliga, championnat offensif, ce n’est pas un mythe !

La Bundesliga n’a pas usurpé sa réputation de championnat offensif, qui se vérifie dans les chiffres. Ainsi, 61% des matchs de la saison dernière ont vu les deux équipes présentes marquer. Il s’agit d’un total très élevé qui ne se vérifie dans aucun autre championnat majeur en Europe. Nous vous conseillons donc de prendre en compte ce paramètre dans vos pronostics Bundesliga. 57% des matchs ont également donné lieu à plus de 2,5 buts, ce qui constitue là aussi un total supérieur à celui des autres ligues.

Plus de buts en seconde période

Comme la plupart des championnats, la Bundesliga enregistre plus de buts en seconde période (54% des buts ont été marqués à ce moment-là la saison passée). Cette caractéristique n’est cependant pas très marquée et ce pari n’est donc pas forcément celui à privilégier dans vos pronostics Bundesliga.

Home sweet home

En revanche, les équipes allemandes ont une tendance assez nette à s’imposer à domicile. Cela s’est vérifiée dans 47% des matchs la saison passée. Il s’agit d’un total supérieur de 3-4 points à la moyenne des autres championnats européens. En règle générale, miser sur l’équipe évoluant à domicile représente donc un bon parti dans vos pronostics Bundesliga. Il convient bien évidemment de l’adapter lorsque des cadors comme le Bayern Munich et le Borussia Dortmund évoluent à l’extérieur. Dans ce cas, miser sur l’équipe hôte n’est pas forcément la meilleure option.

Les meilleurs paris à la mi-temps en Bundesliga

La saison passée, 35% des matchs de Bundesliga se sont achevés par un score d’un but marqué à la mi-temps, tandis que 0-0 était le score le plus fréquent à la pause (22,9% des matchs). Ces deux tendances ne sont toutefois pas très marquées et nous vous conseillons donc d’opter pour d’autres paris.

Pronostic Bundesliga : les meilleures offres pour parier

Pariez sur la Bundesliga avec Zebet

Fondé en 2004 par l’homme d’affaires français Emmanuel de Rohan Chabot, Zebet permet de parier sur l’ensemble des rencontres de Bundesliga de la saison mais aussi sur de nombreux championnats d'Europe et du monde. Vous pouvez également miser sur des paris compétitions (qui sera champion, qui sera relégué,…) comme ceux proposés dans cet article. En ce moment, Zebet propose une offre de bienvenue avec jusqu’à 150 euros de paris offerts.

je parie sur zebet >

Unibet pour parier sur la Bundesliga

Avec Unibet, vous avez la possibilité de parier sur la Bundesliga et des dizaines de championnats à travers la planète. En ce moment, bénéficiez d’une offre de bienvenue avec jusqu’à 150 euros offerts si votre premier pari est perdant. Ancien partenaire du Paris Saint-Germain, Unibet appartient à l’entreprise suédoise Kindred Group fondée en 1997.

je parie sur unibet >

Vos paris Bundesliga avec Winamax

Chaque journée de Bundesliga, Winamax vous permet de parier sur les 9 matchs au programme, ainsi que sur de nombreux autres championnats d'Europe et du monde. Actuellement, ce bookmaker propose jusqu’à 100 euros offerts comme offre de bienvenue. Entreprise française créée en 2006, Winamax est notamment le partenaire de Lille, Lens, Strasbourg, Troyes et Reims.

je parie sur winamax >

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)