PSG : boudeur et agacé, Mbappé fait jaser !

Le premier match de la saison ne s’est pas déroulé comme prévu pour Kylian Mbappé, apparu frustré samedi contre Montpellier avec le Paris Saint-Germain (5-2) à l’occasion de la 2e journée de Ligue 1.

Kylian Mbappé, Paris Saint-Germain

Des gestes d’agacement, une course stoppée soudainement en pleine contre-attaque car il n’a pas été servi, son premier but de la saison non fêté : l’attitude de l’attaquant, pour le moins inhabituelle, a interpellé. Certains ont mis ce comportement sur le fait de son penalty détourné par Jonas Omlin puis de sa tentative infructueuse auprès de Neymar pour frapper le second. De son côté, L’Equipe évoque des soucis d’ordre privé qui auraient contrarié le Tricolore toute la semaine.

Après la rencontre, l’entraîneur parisien Christophe Galtier a tenté d’éteindre la polémique en mettant en avant le manque de condition physique de l’international français, absent des deux premiers matchs officiels de la saison. «Kylian avait joué 45, 60 et 30 minutes dans la préparation, son dernier match était il y a 3 semaines. Je savais que sur un plan physique ça allait coûter. C'est un compétiteur, il veut être bon rapidement. Mais footballeur de haut niveau on n'est pas sur ON-OFF ou OFF-ON, il faut un peu de temps pour trouver 100 % de ses capacités athlétiques», a tempéré le technicien français au micro de Canal+.

Mbappé énervé, Verratti a aimé

«Avec le penalty, il boudait un peu mais c'est normal. C'est un grand joueur, il veut faire la différence. C'est bien quand il est énervé, ça veut dire qu'il tient à cette équipe», abondait son coéquipier Marco Verratti en zone mixte. Twitter s’est en revanche montré moins indulgent, taclant tantôt une «attitude d’enfant gâté», suspectant tantôt le champion du monde 2018 de jalouser le duo Neymar-Lionel Messi qui a brillé ces derniers jours en son absence. Un premier dossier sensible à régler pour Galtier !