Mercato - PSG : Henrique travaille fort sur quatre départs

Antero Henrique reste l’un des maillons importants du PSG. Le directeur sportif travaillerait fort, cet été, pour aider le club à dégraisser. Ses quatre dossiers chauds se nommeraient Idrissa Gueye, Leandro Paredes, Thilo Kehrer et Layvin Kurzawa.

Thilo Kehrer, PSG, Paris-SG

Dans son édition du jour, le PSG donne des indications sur le rôle tenu par Antero Henrique, au PSG. Le directeur sportif est très apprécié par les propriétaires du club, et en particulier par le premier cercle de l’émir. L’ancien dirigeant du FC Porto aurait particulièrement influé dans la prolongation de Kylian Mbappé, alors que l’entourage de ce dernier avait perdu confiance en Leonardo. Le Portugais travaillerait depuis à dégraisser le club.

Selon le quotidien, les Parisiens avaient placé une quinzaine joueurs sur la liste des transferts, cet été. Le journal rappelle qu’Arnaud Kalimuendo (Rennes, 25 millions d’euros), Alphonse Areola (West Ham, 12 millions d’euros), Marcin Bulka (Nice, 2 millions d’euros) et Thierno Baldé (Troyes) ont été transférés. Georginio Wijnaldum (AS Rome) et Colin Dagba (Strasbourg) ont eux été prêtés.

Quatre départs dans les tuyaux

Antero Henrique travaillerait désormais fort pour trouver une porte de sortie à quatre éléments : Idrissa Gueye, Leandro Paredes, Thilo Kehrer et Layvin Kurzawa. Le premier serait en contact avec des clubs anglais, Everton serait en pôle pour le faire revenir. L’Argentin serait proche de rejoindre la Juventus de Turin. Le joueur pourrait finalement être prêté au club turinois, avec une option d’achat. Le nom de Thilo Kehrer a lui été cité au FC Séville et à West Ham. Il reste à voir si l’un des deux fera l’effort pour le faire venir. Enfin, le Français plairait à Nice. Mais les dirigeants des Aiglons suivraient aussi d’autres pistes. Son salaire pourrait constituer un problème.

La suite du mercato du PSG dépend vraisemblablement du départ de certains joueurs placés sur la liste des transferts. Il reste maintenant 15 jours aux dirigeants parisiens pour concrétiser les contacts.