Mercato - Barça : pourquoi le dossier Bernardo Silva sera difficile à conclure

Le Barça fait désormais de Bernardo Silva sa priorité pour renforcer l’entrejeu. Son dossier est toutefois lié à une vente importante. Les Citizens attendraient 100 millions d’euros pour laisser filer le Portugais.

Bernardo Silva, match Man Utd Manchester United-Man City Manchester City

Dans son édition du jour, le Mundo Deportivo fait le point sur le mercato du Barça. Xavi et Joan Laporta ont encore des ambitions en ce qui concerne le recrutement : les deux hommes forts du club catalan viseraient désormais bien à obtenir le renfort de Bernardo Silva, qui est sous contrat avec Manchester City. Sa venue parait hypothétique, dans la mesure où elle est liée à plusieurs autres dossiers.

Le dossier est lié à de Jong et Aubameyang

Selon le journal, la venue de Bernardo Silva ne sera possible que si le Barça parvient à procéder à une vente importante. Deux éléments pourraient débloquer la situation : Frenkie de Jong et Pierre Aubameyang. Le transfert du premier constitue le grand feuilleton de l’été. Le club catalan lui doit de fortes sommes et semble tout faire pour éviter de les lui verser. Le Néerlandais refuserait notamment de rejoindre les rangs de Manchester United, qui était disposé à payer son transfert d’environ 80 millions d’euros. Quant au second, il figurerait sur les tablettes de Chelsea, qui penserait pouvoir profiter de la situation des Blaugranas pour le faire venir.

The Athletic précise quant à lui que Manchester City ne retiendra pas Bernardo Silva s’il souhaite vraiment partir, mais qu'il ne diminuera pas non plus le tarif fixé pour son transfert. Ses dirigeants l’auraient fixé à 100 millions d’euros et n’ont pas de volonté particulière de faire une vente. D’autant que le Portugais est apprécié de Pep Guardiola. Aucune offre formelle n’aurait pour l’instant été adressée par le club catalan.

Aidés par ses fameux leviers, le Barça a déjà dépensé 153 millions d’euros pour se renforcer, cet été. A côté de ça, le club espagnol éprouve des difficultés à se plier aux règles du fair-play financier et à enregistrer ses joueurs pour la compétition…