Manchester City : amer, Sterling règle ses comptes !

Quelques semaines après son transfert à Chelsea pour 56,2 millions d'euros, Raheem Sterling a justifié son départ de Manchester City. Et, après une première prise de parole light, l’international anglais a cette fois vidé son sac.

Raheem Sterling, Chelsea

L’ailier de 27 ans a ainsi déploré un manque de considération des Citizens à son égard. «Tout le monde veut se sentir désiré, c'est la même chose dans le football. Quand vous jouez à fond, que vous sacrifiez l’anniversaire de certains de vos enfants et que vous êtes traité d’une certaine manière, c’est décevant. Sur le moment, j’étais furieux, en rage, mais c’est passé», a d’abord lancé l'ex-joueur de Liverpool au micro de Sky Sports.

Le Britannique n’en dit pas plus mais on peut imaginer que le manque de respect évoqué fait écho à son statut de titulaire parfois mis en cause la saison dernière, notamment lors de certaines grosses affiches. Il pourrait aussi s’agir d’une référence à sa non-prolongation : alors que son contrat expirait en juin 2023, les deux parties ne sont pas parvenues à s’entendre et le joueur considère certainement que les Skyblues ont effectué une proposition financière trop basse eu égard à son statut.

La bonne affaire pour Chelsea

«Si vous n’êtes pas heureux en jouant votre football, vous devez envisager d’autres options pour retrouver ce bonheur, et c‘est exactement ce que j’ai fait», a conclu Sterling. Cette situation a fait le bonheur de Chelsea, où l’Anglais est cette fois un titulaire indiscutable. Avec Kalidou Koulibaly et Marc Cucurella, le natif de Kingston (Jamaïque) constitue d’ailleurs l’une des recrues majeures de l’été du club londonien. De son côté, Manchester City a déjà tourné la page en accueillant Erling Haaland dans le secteur offensif. La réponse de Pep Guardiola, qui sera fatalement interrogé sur le sujet dans les prochains jours, est vivement attendue.