PSG : la pression, sa relation avec Ramos…Hakimi se confie

Le défenseur du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, entame sa deuxième saison dans la capitale française avec ambition. Déjà buteur contre Clermont lors de la 1ère journée de Ligue 1, l'international marocain espère remporter de nombreux trophées lors de cet exercice 2022-23.

Achraf Hakimi, PSG, Paris Saint-Germain

Le latéral droit parisien se félicite du début de saison de son équipe, marqué par un premier titre (Trophée des champions remporté contre le FC Nantes, 4-0 en Israël) et deux larges succès en Ligue 1 (5-0 contre Clermont, 5-2 contre Montpellier). “C’est vrai qu'il n'y a pas de meilleure façon de commencer la saison qu’en gagnant un titre. Espérons que c'est le premier d'une longue série ! Ensuite, ces trois premiers matchs ont été très bons. Nous avons progressé et je sens que l'équipe est à l'aise”, a souligné l'ancien joueur de l'Inter Milan qui pense connaître la clé de ce début de saison canon. “La vérité, c’est que nous nous sommes beaucoup entraînés pendant la pré-saison avec notre nouveau coach, avec le nouveau système, et que nous nous comprenons aussi très bien après un an ensemble. Espérons que ce sera comme ça pendant de nombreux matches et que nous ferons de grandes choses ensemble”.

La pression ? Une source de motivation

Alors que le PSG sera ce dimanche en déplacement à Lille en clôture de la 3e journée de Ligue 1, Hakimi reconnaît volontiers que son équipe sera attendue au tournant à chaque rendez-vous. “Oui, c'est une pression. Mais c’est normal parce que nous voulons toujours gagner. Les gens attendent ça aussi, donc chaque match est un défi. Chaque match est une nouvelle opportunité de pouvoir gagner, de prendre en confiance et de sentir que nous jouons bien ensemble. Et puis j’aime ressentir ce genre de pression, devoir gagner, parce que lorsque vous gagnez avec cette pression, vous savourez encore plus”, a-t-il poursuivi lors de cet entretien accordé au site officiel du club.

Sa relation avec Ramos

Interrogé au sujet de sa relation avec Sergio Ramos, le défenseur parisien a reconnu avoir une certaine connexion avec l'ancien joueur du Real Madrid. “C’est vrai qu'on se comprend et que ça se reflète aussi en dehors du terrain. On a une belle amitié, on essaie de la transmettre en match pour que la connexion passe bien, surtout que c'est le coéquipier dont je suis le plus proche sur le terrain. On parle beaucoup, il m'aide pour tout et me donne beaucoup de conseils”, a conclu l'international marocain.