Mercato - Atletico Madrid : une décision scellée sur Griezmann

Le flou entourant le futur d'Antoine Griezmann n'a plus lieu d'être. Selon les informations du journal As, l'attaquant français ne quittera pas l'Atletico Madrid d'ici la conclusion du mercato estival.

Antoine Griezmann, Atletico Madrid

Sous contrat jusqu'en juin 2024 avec le Barça

Le doute ne semble plus permis. Un temps annoncé sur le départ, Antoine Griezmann va continuer l'aventure avec l'Atletico Madrid. Si l'on en croit les informations communiquées par le quotidien As, l'attaquant français ne quittera pas les Colchoneros de Diego Simeone avant la clôture du mercato estival. Le club de la capitale espagnole ne souhaite plus bouleverser son effectif dans ces prochains jours et veut garder le champion du monde 2018, revenu à l'été 2021 du côté du Wanda Metropolitano en provenance du FC Barcelone par le biais d'un prêt de deux saisons.

Une clause jugée trop conséquente

Bien que l'ancien joueur de la Real Sociedad doive se contenter d'un statut de remplaçant depuis le lancement de la saison 2022-2023, avec deux entrées en jeu en deux matchs et un but contre Getafe (3-0), le technicien argentin tient à l'avant-centre tricolore de 31 ans, dont le contrat expire encore jusqu'en juin 2024 avec les Blaugrana. Selon nos confrères, le président de l'Atletico Madrid Miguel Angel Gil a discuté ces derniers jours avec le principal intéressé. Nul doute que le patron des Rojiblancos a voulu maintenir sa confiance au natif de Mâcon, sous contrat jusqu'en juin 2024 avec le Barça.

S'il est acté qu'Antoine Griezmann disputera cet exercice dans la capitale espagnole, s'inscrira-t-il néanmoins dans la durée avec l'Atletico Madrid ? Rien n'est moins sûr. Comme révélé sur notre site, le champion d'Espagne 2021 voudrait baisser le montant de la clause négociée avec le FC Barcelone, d'un montant de 40 millions d'euros, dans le cadre de son transfert définitif. Pour rappel, l'Atletico Madrid doit s'acquitter de cette somme si “Grizou” vient à disputer 50 % des matchs. Affaire à suivre…