Mercato - Monaco dresse des barbelés autour de Disasi, le PSG contrarié

Axel Disasi ne devrait pas quitter l’AS Monaco, ces prochains jours. Les dirigeants monégasques excluraient toute idée de départ. Le PSG, qui s’intéressait notamment à lui, devra se tourner vers une alternative. L’ASM penserait par ailleurs à Denis Zakaria, qui est poussé vers la sortie par la Juventus.

Axel Disasi, Monaco

Selon les renseignements recueillis par Foot Mercato, Monaco ferme la porte à l’idée d’un départ d’Axel Disasi. Le défenseur serait jugé comme l’un des éléments importants de l’équipe de Philippe Clement. Le PSG, Tottenham et l’Atlético Madrid, qui semblaient avoir inscrit son nom sur leurs tablettes, devront se faire une raison.

Monaco n’a pas besoin de vendre

Âgé de 24 ans, Axel Disasi a été recruté pour 13 millions d’euros, en 2020, et possède un contrat qui court jusqu’en juin 2025. Dans la lignée du dernier exercice, Philippe Clement l’a titularisé lors des cinq matchs officiels du début de saison (barrages Ligue des Champions et Ligue 1). L’ASM n’a en outre pas besoin de faire entrer de l’argent, étant donné qu’il s’est séparé d’Aurélien Tchouaméni pour 80 millions d’euros en début de mercato. À moins d’une proposition hors marché, le joueur devrait défendre les couleurs de la principauté ces prochains mois.

Monaco a par ailleurs résilié le contrat d’Antonio Barreca, ces dernières heures. le joueur devrait bientôt s’engager avec Cagliari (Serie B). Côté arrivées, la formation monégasque lorgnerait Denis Zakaria, qui pourrait quitter la Juventus de Turin d'ici le 31 août. Une offre officielle est sur le point d’être transmise aux Italiens, indique le Corriere dello Sport. La Vieille Dame attendrait 20 millions d’euros pour le laisser filer.

L’ASM peut déjà s’appuyer sur les renforts de Mohamed Camara (ex-RB Salzbourg), Takumi Minamino (ex-Liverpool), Malang Sarr (ex-Chelsea) et Breel Embolo (ex-M’gladbach). Sa balance des transferts est très positive, avec +51,50 millions d’euros, ce qui lui donne l’opportunité de saisir les bonnes affaires, cette fin de mercato.