Mercato - Fabian Ruiz, Disasi, Gueye… Les dernières infos mercato du PSG

Fabian Ruiz (Naples) devrait s’engager avec le PSG ce mardi. L’international espagnol serait attendu à Paris dans les prochaines heures pour y passer sa visite médicale. Les négociations sont compliquées pour Axel Disasi (Monaco), tandis qu’Everton a mis un coup de pression pour Idrissa Gueye.

Fabian Ruiz, Naples

Le journal Le Parisien a revu sa copie. Fabian Ruiz n’est pas arrivé lundi, mais sa visite médicale serait programmée ce mardi ou mercredi. Le quotidien rappelle notamment qu’il s’entraînait à l’écart, au SSCN, ses dirigeants misant sur son transfert pour terminer leur mercato. Le journaliste Fabrizio Romano confirme que le milieu de terrain de Naples se rendra aujourd’hui dans la capitale pour y passer ses examens. L’opération devrait se conclure pour un montant de 22 ou 23 millions d’euros, soit un peu moins que ce qui avait été annoncé.

Monaco très exigeant pour Disasi

Luis Campos travaille par ailleurs fort sur le dossier d’Axel Disasi. Des discussions seraient en cours avec l’AS Monaco pour son transfert. Seul souci pour le PSG, les Monégasques sont en position de force pour négocier. Leurs dirigeants attendraient 50 millions d’euros pour laisser partir le défenseur. Âgé de 24 ans, le joueur serait séduit par l’idée de rejoindre le club parisien : Goal précise qu’un accord est déjà trouvé pour son futur contrat.

Le PSG n’a clairement pas terminé son mercato. Dans le sens des départs, Idrissa Gueye devrait rejoindre les rangs d’Everton. Les discussions patinent néanmoins et les Toffees auraient mis un coup de pression au PSG, indiquant qu’il pourrait très vite se tourner vers une autre piste pour renforcer son entrejeu. Seuls quelques détails restaient toutefois à régler, lundi, et le transfert du milieu de terrain devrait bien être conclu, d’ici le 31 août au soir.

Le dossier d’Édouard Michut est quant à lui tombé à l’eau. Le PSG aurait tenté d’ajouter une clause de dernière minute qui aurait déplu à Sunderland. Le joueur est finalement revenu à Paris. Le deal était censé se finaliser par le biais d’un prêt assorti d’une option d’achat de 5 millions d’euros.