Mercato - OM : le mercato, Tudor, Milik…Longoria lâche ses vérités

Au lendemain de la clôture du mercato estival et à la veille du déplacement à Auxerre en Ligue 1, Pablo Longoria a donné une conférence de presse ce vendredi.

Pablo Longoria, OM Olympique de Marseille

Le président de l'Olympique de Marseille a rapidement mis tout le monde dans l'ambiance en se félicitant du mercato estival quelques heures après un premier passage d'Igor Tudor devant les médias. “Le principal objectif, c'était d'utiliser le mercato d'été pour changer la culture. Changement dans le coach, les joueurs, les profils des joueurs… On veut continuer avec la direction de transformer le club, avoir de l'exigence. Ça part du propriétaire. On a eu beaucoup de discussions, on était tous d'accord”, a souligné Longoria avant d'approfondir sa pensée.

Des joueurs de caractère

Le dirigeant marseillais a insisté sur la volonté de changement opérée cet été à tous les niveaux. “On a changé le coach, la mentalité. Du coup, on s'est penché sur les joueurs. Même si tu gagnes, tu dois changer, renouveler des joueurs, et encore plus quand tu changes de coach pour changer de football. On avait l'intention de se tourner vers un football plus vertical, plus physique, plus européen. On considère qu'on est maintenant dans une situation économique positive. On a cherché avec nos moyens à améliorer l'effectif (…) Ce n'est pas seulement une question de technique mais surtout de mental, et là je crois qu'on a pris des joueurs mentalement plus forts. Nous sommes très contents de cette transformation et du mercato qu'on a fait”, a-t-il précisé.

Dieng, Milik…Longoria lâche ses vérités

Interrogé ensuite au sujet du faux départ de Bamba Dieng pour l'OGC Nice, Pablo Longoria a tenu à remettre les choses au clair. “La réalité, c'est que c'est un joueur sous contrat avec l'OM. il y avait des accords entre club mais il n'a pas été acté et il est sous contrat avec l'OM et il doit continuer avec notre effectif. Et après, ce sera au coach de décider s'il le fait jouer ou pas”, a confié le président de l'OM. A priori, l'attaquant sénégalais pourrait malgré tout partir en tant que joker à Nice.

Sans surprise, Longoria n'a pas échappé à une question au sujet du départ de Milik. “C'est une question de profil, c'est pas une question de niveau. On a cherché à s'adapter à la nécessité du coach et s'adapter à un style de jeu que cherche à mettre en place Igor Tudor, avec lequel nous sommes très contents. On considère que les salaires les plus importants doivent être les joueurs les plus importants. Pour nous c'est important pour le vestiaire”, a-t-il conclu.