Mercato - Mercato : le PSG roi des transferts en Ligue 1

Avec des dépenses de 147,50 millions d'euros, le Paris Saint-Germain termine très largement en tête des clubs français qui auront déboursé le plus d'argent à l'intersaison, devant le Stade Rennais et l'Olympique de Marseille.

Renato Sanches, PSG Paris Saint-Germain

Un groupe “de qualité” selon Galtier

Six joueurs sont venus garnir les rangs du Paris Saint-Germain à l'intersaison. Le club de la capitale a enrôlé le milieu de terrain portugais Vitinha (41,50 millions d'euros, FC Porto), le milieu espagnol Fabian Ruiz (23 millions d'euros, Naples), le milieu offensif espagnol Carlos Soler (18 millions d'euros, FC Valence), le milieu portugais Renato Sanches (15 millions d'euros, Lille), le latéral droit français Nordi Mukiele (12 millions d'euros, RB Leipzig) et l'attaquant tricolore Hugo Ekitike (prêt, Stade de Reims).

Dans le Top 10 des clubs les plus dépensiers

Malgré l'échec de l'arrivée d'un défenseur central – l'Inter Milan n'ayant pas lâché l'international slovaque Milan Skriniar – Christophe Galtier s'est satisfait du recrutement. “On travaille sereinement depuis le début. Le plus important c'est que le mercato soit fini. On va faire avec l'effectif à ma disposition, qui est de qualité“, a analysé l'entraîneur parisien en conférence de presse. En prenant en compte la levée de l'option d'achat du défenseur portugais Nuno Mendes, acheté pour 38 millions d'euros, le Paris Saint-Germain aura dépensé 147,50 millions d'euros. Septième club européen le plus actif – à bonne distance de la première place de Chelsea – le champion de France en titre écrase sans surprise la concurrence dans l'Hexagone.

Selon les chiffres de Transfermarkt, le Paris Saint-Germain devance très nettement le Stade Rennais, deuxième formation de Ligue 1 la plus dépensière avec des achats estimés à 76 millions d'euros. Suivent dans le Top 10 l'Olympique de Marseille (75,40 millions d'euros), Nice (70 millions d'euros), le Racing Club de Lens (32,15 millions d'euros), Lille (26 millions d'euros), Troyes (17,50 millions d'euros), le Stade de Reims (16,60 millions d'euros), le Toulouse Football Club (10,40 millions d'euros) et l'Olympique Lyonnais (9,45 millions d'euros).