Entretien exclusif avec Yaya Touré

Yaya Touré est aux anges. Après trois saisons au FC Barcelone durant lesquelles il a tout gagné, l’ancien milieu défensif de l’AS Monaco a rejoint son frère Kolo à Manchester City. Celui que l’on surnomme le “Patrick Vieira ivoirien” se livre à Topmercato sur ses années barcelonaises, sur son transfert en Premier League, et sur la sélection ivoirienne.

Yaya, comment vous sentez-vous à quelques jours du début du championnat ?

Ça va très bien. Je me prépare sérieusement pour être au point pour la première journée de championnat (ndlr :le 14 Août prochain contre Tottenham). J’ai tellement hâte de débuter la saison ! On a fait une très bonne préparation avec le groupe. On commence à avoir de bons automatismes, les nouveaux joueurs -comme moi- apprennent quelques petites astuces pour s’adapter au plus vite à la rigueur de la Premier League.

Lesquelles par exemple ?

Surtout les aspects concernant la dureté du combat physique. La Premier League est un championnat où l’engagement physique est permanent. Demandez à ceux qui sont passés par l’Angleterre ! (sourire) Le niveau de jeu est exceptionnel, regardez tous les internationaux présents dans ce championnat ! C’est vraiment un championnat passionnant, et pour moi c’est un rêve qui se réalise. J’ai toujours su qu’un jour je jouerai en Premier League.

Pourquoi avoir choisi Manchester City alors que Manchester United et Arsenal vous convoitaient également ?

Le projet est vraiment super intéressant ici. Regardez l’effectif, il n’y a que des joueurs internationaux. Des cracks dans tous les secteurs de jeu. Le discours du coach Roberto Mancini m’a tout de suite plu, il veut vraiment construire quelque chose de très grand pour ce club. Après, c’est vrai que la présence de mon frère Kolo a aussi pesé dans ma décision (sourire). Je suis tellement heureux de rejouer avec lui ! (sourire).

Avec un recrutement cinq étoiles (Silva, Kolarov, Boateng) et les possibles arrivées de Mario Balotelli et de James Milner, Manchester City sera attendu cette année…

Oui, on doit faire le maximum pour gagner des titres. On a une équipe fantastique à tous points de vue. De la technique, de la force, de l’intelligence tactique…on a toutes les armes pour réaliser une très belle saison. On doit se battre pour tout gagner ! Je suis venu ici pour remporter des trophées comme durant mon passage à Barcelone. J’y ai pris goût en Espagne, j’ai donc encore une très grande faim de titres ! (rires).

Justement, quel bilan faites-vous de vos trois saisons passées en Catalogne ?

Que de magnifiques souvenirs! (sourire). J’ai passé trois années exceptionnelles dans un club mythique avec un staff et des coéquipiers sensationnels. J’ai remporté beaucoup de titres et j’ai également beaucoup appris. L’année du sextuplé fut magique, ce fut la meilleure saison de ma carrière. Le Barça sera à jamais dans mon coeur.

Quel bilan faites-vous de la prestation de la sélection ivoirienne lors de la dernière Coupe du Monde en Afrique du Sud?

Je trouve que la prestation globale de l’équipe lors de la compétition a été bonne. Après, on est tombés pour la seconde fois de suite dans le groupe de la mort, en jouant face à des grandes équipes comme le Brésil et le Portugal. On ne s’est pas qualifiés pour les huitièmes, mais je pense que l’équipe a beaucoup appris pour les compétitions à suivre. On a encore une équipe jeune avec plein de talent. La Côte d’Ivoire a un très grand avenir.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)