OM : Santos Mirasierra retrouve la lumière

Durant le mois de Décembre 2008, Santos Mirasierra avait écopé d’une peine de trois et demi de prison. La justice espagnole reprochait à ce supporter phocéen d’avoir participé aux incidents qui ont émaillé la rencontre de Ligue des Champions entre l’Atletico Madrid et l’OM.

Selon une dépêche de l’AFP, l’homme qui est soutenu par une grande majorité des Ultras phocéens a été relâché même s’il doit porter un bracelet électronique en permanence. Il devra attendre le 10 Octobre 2011 pour obtenir officiellement sa “libération conditionnelle”. Notez que Santos Mirasierra n’a plus le droit d’entrer dans un stade jusqu’en 2013.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)