Nasri ouvre la porte à Manchester United

En fin de contrat en juin 2012 à Arsenal, Samir Nasri a laissé planer le doute sur son avenir ce dimanche. Courtisé notamment par Manchester United, l’international français hésite encore à prolonger avec les Gunners, dont les propositions ne l’ont pour le moment pas satisfait.

Samir Nasri

Samir Nasri, tête d’affiche du mercato à venir ? Les déclarations du milieu de terrain d’Arsenal, ce dimanche, lors de l’émission Téléfoot, peuvent en tout cas le laisser penser. Sous contrat jusqu’en juin 2012 à Arsenal, l’ancien Marseillais hésite encore sur la suite à donner à sa carrière. “Je ne sais pas si je vais prolonger, des discussions sont en cours. Je n’ai pas encore pensé à ça”, a-t-il ainsi avoué. Pourtant, la presse anglaise annonce depuis plusieurs semaines que les négociations pour une prolongation avec Arsenal sont au point mort, et bloquent surtout sur le montant du salaire. Nasri souhaiterait que ses émoluments soient alignés sur ceux de Cesc Fabregas, estimés à 120 000 euros par semaine.

De son côté, Arsène Wenger a avoué que pour le moment, rien n’avait avancé entre les parties concernées. “Nous sommes toujours en discussions avec Nasri, mais nous avons encore un désaccord d’ordre financier. Nous essayons de le prolonger”, a avoué le technicien des Gunners sur RTL il y a quelques jours. L’ancien minot de Marseille se retrouve à un tournant dans sa carrière. Selon l’Equipe, Nasri devrait avoir le choix cet été. S’il a la possibilité de poursuivre avec Arsenal, pour au moins une saison, les clubs intéressés par sa venue ne manquent pas. En Italie, le Milan AC et l’Inter ont coché son nom sur leurs tablettes depuis plusieurs mois. Mais un concurrent de poids pourrait s’immiscer dans le dossier avec Manchester United. Le profil de l’international français plairait à Sir Alex Ferguson, qui va devoir gérer les départs à la retraite de Ryan Giggs et Paul Scholes prochainement. Et si MU avait tout d’abord songé à Wesley Sneijder, Samir Nasri serait loin d’être une solution de secours. A la recherche d’un milieu de terrain créatif et polyvalent, doté d’une bonne expérience, le club du Nord de l’Angleterre pourrait être une destination tentante pour le Gunner. Interrogé à ce sujet ce dimanche, le principal intéressé a été loin de balayer cette piste, préférant toutefois se concentrer sur les prochains matchs avec les Bleus. “Je ne sais pas, il faut demander à mes agents. Il faut voir si c’est concret et après, se poser les bonnes questions. Mais ce sera après la Pologne”, a lâché Nasri.

Pour le moment, le montant d’un éventuel transfert n’a pas filtré. Surtout, pas sûr qu’Arsenal soit vendeur. Alors que Cesc Fagregas pourrait, enfin, quitter les Gunners après un exercice décevant, on ne voit pas Arsène Wenger se tirer une balle dans le pied en lâchant celui qui a été son meilleur joueur cette année. “Une chose est sûre : nous n’allons pas le vendre à Manchester United”, a ainsi affirmé Wenger. Reste qu’il sera difficile de retenir Samir Nasri si d’aventure ce dernier venait à clamer ses envies d’ailleurs. Et ça, Manchester United le sait bien.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)