Ces Français qui ont joué au Real Madrid

En s'engageant en faveur du Real Madrid pour six saisons, le jeune Raphaël Varane va devenir le 8e joueur français de la décennie à rejoindre le prestigieux club merengue. Si certains comme Zinedine Zidane ou Claude Makélélé ont été idolâtrés, d'autres n'ont pas connu le même succès. Petite piqure de rappel.

[diaporama:53]

Christian Karembeu (1997-2000)

Christian Karembeu aura soufflé le chaud et le froid au Stade Santiago-Bernabéu. Recruté à l'été 1997 en provenance de la Sampdoria de Gênes, le Kanak aura considérablement garni son palmarès avec ce passage dans la capitale ibérique, glanant deux Ligue des champions (1998 et 2000). Titulaire lors de son arrivée, l'ancien Nantais participe activement aux conquêtes des titres européens mais se retrouve petit à petit sur le banc de touche.

Nicolas Anelka (1999-2000)

Acheté à Arsenal pour la modique somme de 220 millions de francs à l'époque alors qu'il n'a que 20 ans, Nicolas Anelka n'aura pas laissé un souvenir impérissable à Madrid où il ne sera resté qu'une seule saison. Arrogant, souhaitant que l'équipe joue pour lui, le joueur formé au Paris Saint-Germain a très rapidement été écarté du vestiaire par les cadres espagnols malgré des buts importants, notamment en demi-finales de la Ligue des champions face au Bayern Munich. Anelka part finalement au bout d'une saison et retrouve le Paris Saint-Germain pour une somme record de 215 millions de francs alors que le club de la capitale l'avait vendu à Arsenal 5 millions en 1997…

Claude Makélélé (2000-2003)

L'un des recrues les plus importantes du Real Madrid du début des années 2000. Arrivé en provenance du Celta Vigo où il est repositionné milieu défensif, Claude Makélélé est le premier à alimenter les Zidane, Beckham, Figo, Ronaldo et autre Raul. Considéré comme l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur milieu défensif au monde, le joueur né à Kinshasa passé par le FC Nantes et l'Olympique de Marseille est l'un des grands artisans de la victoire en Ligue des champions en 2002. Malheureusement, l'aventure madrilène s'est terminée en eau de boudin pour lui, le club ne voulant pas revaloriser un contrat à la hauteur de son talent. Une grande perte pour le club merengue qui a eu beaucoup de mal à compenser son départ à Chelsea.

Zidedine Zidane (2001-2006)

Sans nul doute la plus belle réussite française avec Raymond Kopa. Arraché à la Juventus de Turin pour 77 millions d'euros, record absolu à l'époque, “ZZ” fait partie du grand projet “galactique” instigué par Florentino Perez, dans la lignée des signatures de David Beckham, Luis Figo ou encore Ronaldo. En cinq saisons, Zidane aura fait passer le grand frisson dans le dos des supporters madrilènes, avec notamment ce but d'anthologie en finale de la Ligue des champions face au Bayer Leverkusen. S'il n'a rien gagné entre 2003 et 2006 avec le club merengue, “Zizou” a laissé une marque indélébile au Real Madrid. Logique qu'on le retrouve à présent au poste de “conseiller” de son ami, le président Florentino Perez.

Julien Faubert : (janvier-juin 2009)

Le bide français du Real Madrid, c'est lui. Arrivé en provenance de West Ham sous forme de prêt à la surprise générale lors du mercato hivernal 2009, Julien Faubert aura touché du bout du doigt le Real Madrid, l'espace de deux matches. La suite ? Absences à l'entraînement, petites siestes sur le banc de touche lorsque ses coéquipiers affrontent Villarreal. Une recrue que les socios merengue ont rapidement oublié…

Lassana Diarra (janvier 2009)

Une expérience en demi-teinte pour “Lass”. Transféré en provenance de Portsmouth pour 19 millions d'euros, le joueur formé au Havre est certainement l'un des joueurs les plus sous-cotés de l'effectif du Real Madrid. international français, arrivé pour suppléer un autre Diarra, Mahamadou, n'est jamais parvenu à s'installer durablement dans le onze-type en dépit de prestations saluées par la critique. Aussi, Jose Mourinho ne semble pas en faire un titulaire en puissance la saison prochaine avec la signature du Turc Nuri Sahin. Diarra pourrait rebondir en Angleterre ou en Italie, où la Juventus de Turin serait chaude pour l'accueillir.

Karim Benzema (2009)

Il lui aura fallu une saison et demi pour s'adapter. Mais à présent, Karim Benzema a prouvé qu'il avait le talent et l'étoffe pour évoluer au Real Madrid. Transféré pour 33 millions d'euros en 2009 lors de la campagne de recrutement des “Galactiques 2.0”, le Lyonnais a connu quelques difficultés, la faute à la forme étincelante de Gonzalo Huguain. Mais lorsque ce dernier s'est blessé en novembre dernier, la “Benz'” a su saisir sa chance et claquer 26 buts toutes compétitions confondues, sixième meilleur total européen de la saison, excusez du peu. Toutefois, rien n'est acquis pour l'international français qui devra se déjouer de la concurrence de Higuain, mais aussi de Neymar, voire Sergio Agüero la saison prochaine…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)