Lille se paie l’OM

Lille a battu Marseille (3-2), ce dimanche, en clôture de la 4e journée de Ligue 1. Au terme d’une rencontre riche en rebondissements, le Losc a enterré un peu plus l’OM, qui n’a toujours pas gagné en championnat cette saison.

Lille tient sa revanche. Battu lors du Trophée des champions pour l’ouverture de la saison dans un match au scénario improbable (4-5), le Losc a cette fois pris le meilleur sur l’Olympique de Marseille, ce dimanche, pour le choc de clôture de la 4e journée de L1. Une rencontre peut-être moins spectaculaire que celle de Tanger, mais tout aussi riche en rebondissements et en intensité. Sauf que cette fois, c’est l’OM qui va pouvoir se mordre les doigts de ne pas avoir su conserver son avantage au tableau d’affichage. Les regrets, en fait, seront assez nombreux dans le camp phocéen ce dimanche. Après trois matchs nuls, les joueurs de Didier Deschamps avaient à coeur d’accrocher, enfin, un premier succès. Cela se ressentait d’entrée, avec un gros pressing exercé. Cheyrou (12e) et Ayew (14e) notamment faisaient frissonner le Stadium Nord dans le premier quart d’heure sur leurs tentatives. Plutôt séduisants depuis le début de la saison, Lille peinait pourtant dans le jeu, étouffé par les Marseillais. Et c’est presque contre le cours du jeu justement que les locaux trouvaient la faille. Sow, décevant depuis le début de la saison, débloquait enfin son compteur en coupant un centre de Béria devant Mandanda (15e, 1-0).

Un but qui assommait quelque peu un OM dominateur, qui passait tout près de la correctionnel, Sow étant trop court sur un nouveau centre de Pnoayet (31e). Secoués par leur entraîneur à la pause, les Marseillais revenaient avec de bien meilleures intentions des vestiaires. Rémy trouvait le poteau sur un centre que tout le monde avait regardé passer (48e). Et alors que Lille venait de perdre Basa sur blessure (54e), l’OM égalisait. Valbuena voyait son tir des 30 mètres dévié par Chedjou, ce qui surprenait Landreau, quelque peu avancé (54e, 1-1). Une égalisation loin d’être volée, et qui avait le mérité de rebooster Marseille. Cinq minutes plus tard, Valbuena, encore lui, envoyait une praline suite à un coup franc, qui surprenait Landreau, pour donner l’avantage aux visiteurs (61e, 1-2).

Un Losc renversant


Mené au score, Lille allait, enfin, se réveiller. Poussif dans le jeu jusqu’alors, ne faisant que trop rarement les bons choix, notamment offensivement, les Lillois retrouvaient leur jeu. En face, l’OM tenait jusqu’alors bien le ballon, se montrant solide et inspiré. Mais la donne allait changer après le deuxième but de Valbuena. Rapidement, Lille égalisait. Sur une action collective rondement menée, Payet servait en retrait Chedjou, à qui Hazard laissait astucieusement le ballon. Le Camerounais ne se posait pas de question et remettait les deux équipes à égalité (67e, 2-2). Dans la foulée, Deschamps faisait entrer Gignac à la place d’un Valbuena pas vraiment ravi de sortir… Un changement qui finalement n’avait pas les effets escomptés. Pire encore, c’est Lille qui finalement renversait tout. Fanni, aligné en défense centrale en l’absence de Nkoulou et Mbia, fauchait Hazard dans la surface, concédant un penalty indiscutable. Sow ne tremblait pas et transformait la sentence (74e, 3-2).

Solide, Lille tenait bon dans une fin de match hachée par les fautes, Sow se payant même le luxe de rater un face à face avec Mandanda (78e). Une deuxième victoire consécutive décrochée au forceps par le Losc dans cette rencontre entre les deux derniers champions de France. Les deux prochaines semaines risquent d’être bien longues pour l’OM, englué à une peu envieuse 16e, avec toujours aucune victoire dans l’escarcelle. Après un début de saison poussif, Lille s’est rassuré, en s’imposant contre son dauphin du dernier exercice. De quoi avoir le sourire du côté de la capitale des Flandres.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)