Adel Taarabt, un footballeur aux multiples facettes

La saison dernière, Adel Taarabt avait été exceptionnel chez les Queens Park Rangers. Le milieu offensif avait notamment inscrit 19 buts en 44 matches de Championship (D2 anglaise)… mais son instabilité sur le plan mental lui jouera toujours des tours s’il ne murît pas rapidement.

Adel Taarabt

Retrouver rapidement le bon chemin. A 22 ans, Adel Taarabt est encore un très jeune joueur qui a tout à prouver. Le footballeur marocain qui a débuté sa carrière à Lens avant de rejoindre Tottenham lors du mois de janvier 2007 a parfois des réactions inappropriées. En juin dernier, le natif de Fès n’avait pas hésité à claquer la porte alors qu’il se trouvait avec la sélection marocaine avant un rendez-vous important contre l’Algérie (succès 4-0, éliminatoires de la CAN 2012). A l’époque, il ne voulait même plus entendre parler des Lions de l’Atlas. “Je préfère ne plus jamais jouer en sélection nationale, avec ou sans Éric Gerets ! A chaque fois j’ai des problèmes avec ma famille, ils me demandent pourquoi je réagis comme ça avec l’équipe. Je préfère représenter mon pays à travers mon club. Je m’excuse auprès des supporters. La sélection nationale c’est terminé pour moi”, avait-il lâché pendant une entrevue relayée largement par la presse marocaine.

Une dizaine de jours plus tard, le joueur de QPR avait clairement changé son fusil d’épaule en s’excusant publiquement sur la chaîne Medi1Sat. “À vrai dire, j’ai juste pété les plombs et je m’en excuse auprès de tout le monde. Je ne savais pas que mon geste allait être interprété aussi mal, et que ça allait faire autant de bruits. Ça s’est passé mercredi, le coach avait établi son onze rentrant pour ce match face à l’Algérie. J’avais constaté dès lors que je ne figurais pas parmi les titulaires et cela m’avait beaucoup affecté”, avait-il expliqué. En plus de cela, Adel Taarabt avait reconnu que son caractère bien trempé lui joue des vilains tours. “J’ai déjà eu des problèmes à cause de ça, lorsque j’évoluais à Lens à l’âge de 17 ans. J’essaye de travailler sur ça pour changer et améliorer mon comportement. Je sais que si je continue ainsi, je vais certainement avoir une sale réputation.”

Taarabt n’a pas compris la leçon

Malgré ces déclarations, le sélectionneur des Lions de l’Atlas Éric Gerets n’a rien pardonné à d’Adel Taarabt. Le milieu offensif a aujourd’hui peu de chances de disputer la CAN 2012, si le Maroc se qualifie, à moins bien sûr qu’il fasse une très grande saison chez les Queens Park Rangers. Depuis le coup d’envoi des hostilités en Angleterre, le milieu offensif n’a pas fait d’étincelles même s’il a fait 4 apparitions au total. Son équipe a pris 4 points sur 12 et occupe la 11e place du classement ce qui n’est pas si mal pour un promu. Au lieu de continuer à travailler en silence pour se mettre au niveau de l’élite du football anglais après son transfert avorté au PSG, Adel Taarabt a choisi de réclamer une revalorisation salariale alors que son contrat expirera en juin 2013. Pour justifier cette envie pressante, il a signalé à ses dirigeants que les nouveaux arrivants (Joey Barton, Shaun Wright-Phillips ou encore Anton Ferdinand) sont bien mieux lotis que lui.

Le board de QPR n’a pas du tout apprécié cette attitude alors que celui que l’on peut surnommer Double Face touche déjà 115.000 euros par mois, une somme convenable pour un joueur d’une équipe qui tente de se faire un nom en Premier League. De son côté, le manager Neil Warnock estime qu’Adel Taarabt ferait mieux de se concentrer sur le terrain et de montrer qu’il mérite une telle faveur. “Il y en a beaucoup qui mériteraient un nouveau contrat, moi y compris. La seule façon d’y parvenir, c’est d’être bon sur le terrain. C’est ce que je lui ai dit de faire. Il n’a pas d’excuse maintenant. Il a une équipe qui est capable de lui donner des bons ballons dans la zone dangereuse. Personne n’aura de nouveau contrat avant Noël. On a tous des choses à prouver. Quand il aura inscrit huit, neuf ou dix buts, il pourra frapper à ma porte”, a lâché le coach des Hoops selon le Daily Mirror. Pour devenir une star incontestée de l’autre côté de la Manche, Adel Taarabt a encore du boulot devant lui que ce soit sur… et en dehors du terrain.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)