Taarabt règle ses comptes avec Leonardo

Lors du dernier marché des transferts estival, Adel Taarabt aurait pu signer au Paris Saint-Germain. Mais finalement, le milieu offensif des Queens Park Rangers est resté, plus ou moins sagement, au sein du club anglais.

Adel Taarabt

Leonardo en prend pour son grade. L’international marocain a profité d’une interview diffusée sur la chaîne Canal+ pour éclairer un peu plus notre lanterne au sujet de son transfert avorté au PSG il y a quelques mois. “Il (Leonardo) appelle Flavio (Briatore, l’ex-président de QPR), mais la première chose qu’il lui dit, c’est : ouais, mais le caractère d’Adel, tout ça…”, a raconté Adel Tararabt. L’ancien joueur de Tottenham et du RC Lens regrette vraiment que le manager général du club de la capitale ait tenu de tels propos.

“Tout ça, ce sont des excuses de Leonardo pour ne pas me faire signer, parce qu’il avait d’autres priorités (Jérémy Ménez)”, a assuré le natif de Fès. Comme si cela ne suffisait pas, Adel Taarabt a fait remarquer que les investisseurs qataris qui ont racheté le PSG voulaient vraiment lui ouvrir les portes du Camp des Loges. “Les Qatariens m’ont dit : refais-nous six bons mois, et en janvier, on reviendra. Le cheikh (Al-Thani) m’aimait beaucoup, il voulait un vrai Maghrébin à Paris. Ça fait longtemps qu’un vrai Maghrébin n’a pas brillé à Paris”, a-t-il rappelé.

Warnock ne retiendra pas Taarabt

Alors qu’il est en conflit ouvert avec Joey Barton qui lui reproche son manque d’investissement, le joueur âgé de 22 ans aimerait aussi bénéficier d’un nouveau contrat assorti d’une nette revalorisation salariale afin d’être l’un des joueurs les mieux payés du club anglais dixit le journal The Sun. De son côté, les manager des Hoops Neil Warnock a indiqué pendant une entrevue relayée par Sky Sports qu’il pourrait laisser partir le Marocain si une belle offre est transmise au board.

“Je n’ai jamais vu une offre conséquente du PSG. Je sais que ce qu’ils ont proposé n’était pas suffisant. Mon message est le même pour tous les joueurs du club, et pas seulement pour Adel. Si un joueur veut partir, il peut le faire. Je n’ai jamais eu de problèmes avec ça.” Si un club met entre dix et quinze millions d’euros sur la table, nul doute qu’Adel Taarabt ne fera pas de vieux os au stade Loftus Road.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)