Exclu TM, Nesta : “J’aimerais terminer ma carrière au Milan AC”

À 35 ans, Alessandro Nesta fait toujours partie des meilleurs défenseurs centraux de la planète. Apprécié pour son élégance dans le jeu, l’ancien international Italien étale sa classe sur les pelouses européennes depuis 18 saisons maintenant. Pour TopMercato, le numéro 13 du Milan AC revient sur la saison en cours, sur sa carrière, mais également sur la sélection Italienne. Entretien, deuxième partie.

Alessandro Nesta

Le Milan A.C est souvent critiqué comme étant une équipe ” trop vieille “…
 
(Il coupe). Une équipe de vieux ? (Il sourit). Je ne fais pas attention à cela, ça ne me dérange pas particulièrement que certains spécialistes disent des choses pareilles parce qu’au fond tout ce qui m’importe, c’est de gagner des titres et de donner du plaisir au public. Notre équipe est un bon mélange de joueurs d’expérience (Ambrosini, Seedorf…) et de très bons jeunes comme Boateng, et Pato par exemple.
 
Vous avez joué avec quelques uns des meilleurs joueurs de l’histoire. Quels joueurs vous ont le plus marqué ?
 
J’ai joué, et je joue encore, avec beaucoup de très bons joueurs. Paolo Maldini, Giuseppe Favalli, Luca Marchegiani, Andrei Schevchenko, Ronaldinho, Andrea Pirlo, Clarence Seedorf….j’en oublie sûrement quelques uns (sourire). Tous ces joueurs ont marqué ma carrière. Sans eux, je n’aurais sûrement pas remporté autant de trophée.
 
À 35 ans, il ne vous reste sûrement plus que quelques années à jouer au plus haut niveau. Vous qui êtes connu pour votre passion pour le football, pensez-vous à une reconversion dans ce milieu?
 
Je ne pense pas encore à cela. Je suis encore motivé pour jouer au plus haut niveau quelques années de plus, même si je ne sais pas encore combien de temps exactement. J’aimerais terminer ma carrière au Milan A.C. Je suis heureux ici, je suis épanoui dans mon métier, que demander de plus ? Je ne me projette pas vraiment sur mon avenir après ma carrière de footballeur professionnel.
 
Vous avez décidé de prendre votre retraite internationale en 2006, peu de temps après le titre de champion du monde. Suivez-vous encore les performances de la Squadra Azzura ?
 
Oui, je regarde tous les matches de la nazionale. J’ai de superbes souvenirs en sélection, surtout lors de la coupe du monde 2006. Être champion du monde, c’est quelque chose d’énorme (sourire). L’équipe a de belles chances de faire un très bon parcours à l’Euro 2012. Nous avons une belle génération de joueurs.

Retrouvez la première partie de l’interview ici !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)