Real Madrid : Ancelotti éteint l’incendie avec Vinicius

Carlo Ancelotti, l'entraîneur du Real Madrid, a mis les points sur les “i” concernant le comportement de Vinicius Junior.

Vinicius Junior, match Elche-Real Madrid

On n'arrête plus Vinicius Junior. Pour la quatrième journée consécutive, l'attaquant brésilien a trouvé le chemin des filets et permis au Real Madrid de signer une cinquième victoire de rang en Liga, ce dimanche contre le Real Majorque (4-1), alors que les hommes de Carlo Ancelotti auront été menés par les visiteurs du jour. Déjà auteur de cinq buts en sept matchs toutes compétitions confondues depuis le début de la saison 2022-2023, le buteur de 22 ans poursuit sur sa lancée d'un dernier exercice prolifique.

“Il ne doit pas changer son attitude”

De quoi ravir l'entraîneur italien, dithyrambique face aux médias au sujet de l'ancien sociétaire de Flamengo. “C'est un joueur spécial vu comment il joue, même si parfois pour sa manière de jouer, le rival peut s'énerver. Il essaye toujours de dribbler, que l'équipe gagne ou perde. Parfois, quand un adversaire perd, il peut s'énerver plus que la normale. Ce sont des choses du football et avec son expérience, il va petit à petit apprendre.” L'ancien coach du Paris Saint-Germain prévient sur le comportement de son joueur, une cible facile pour les adversaires : “L'arbitre doit être respecté dans tous les sens. Vini Jr. a une qualité extraordinaire et les adversaires sont un peu plus agressifs que normalement. Il ne doit pas changer son attitude, puisqu'il respecte beaucoup les adversaires et l'arbitre. S'il ne le fait pas, il doit le faire.”

Acheté à l'été 2018 contre un chèque de 45 millions d'euros, l'international auriverde (14 sélections, un but) a depuis marqué 41 buts et délivré 45 passes en 177 matchs toutes compétitions confondues, pour 28 buts et 23 passes décisives en 122 rencontres de Liga. Grand artisan la saison passée du doublé Liga-Ligue des champions, Vinicius Junior se trouve sous contrat jusqu'en juin 2024 avec la Casa Blanca.