Mercato - PSG : Draxler prêté à Benfica pour faciliter un transfert ?

L'Allemand Julian Draxler a été prêté au club portugais du Benfica Lisbonne pour la saison 2022-2023. Le Paris Saint-Germain a facilité cette opération pour son indésirable, en prenant notamment en charge une grande partie du salaire du joueur de 28 ans.

Julian Draxler Benfica

Le PSG, s'il n'a pas fixé une option d'achat à cette cession temporaire, a demandé 2,5 millions d'euros à Benfica pour le prêt, une somme assez faible en regard de la valeur actuelle de l'Allemand (18 millions d'euros selon Transfermarkt). Mais selon les informations du journaliste portugais Pedro Almeida, Luis Campos a sciemment privilégié la piste Benfica pour Julian Draxler, dans le but d'avoir un avantage sur une opération concernant l'attaquant de 21 ans, Gonçalo Ramos. Le Portugais, qui peut jouer buteur ou deuxième attaquant, réalise un début de saison canon avec Benfica, en championnat (5 matchs, 2 buts, 2 passes décisives) comme en Ligue des Champions (5 rencontres, 4 buts, 2 passes décisives). Le numéro 88 du club portugais est lié à son équipe jusqu'en 2026, et selon Transfermarkt, la valeur de Gonçalo Ramos est de 14 millions d'euros.

Luis Campos, qui apprécie son compatriote, a un œil sur lui pour l'été prochain, après avoir tâté le terrain cet été. Après son coup de pouce dans le dossier Julian Draxler, le conseiller spécial du PSG espère que Benfica lui renverra l'ascenseur lors des prochaines négocations pour Gonçalo Ramos.

Des prolongations pour Sergio Ramos et Messi ?

D'après les informations de L'Équipe, Luis Campos observe aussi l'effectif actuel du PSG, en réfléchissant aux prolongations qu'il pourrait proposer aux joueurs. Outre Marco Verratti et Marquinhos, le Portugais pense que Sergio Ramos et Lionel Messi pourraient se voir proposer un nouveau contrat, malgré leurs âges avancés (respectivement 36 ans et 35 ans). Plus prudent que pour les deux premiers cités, Luis Campos attend de voir comment la saison va se dérouler, notamment pour Sergio Ramos, qui a peu joué l'an dernier, avant de faire un mouvement sur ces dossiers.

À noter que l'Argentin Lionel Messi ne veut pas discuter de son avenir au PSG avant la Coupe du Monde au Qatar.