Mercato - PSG : Campos pointe le responsable de la prolongation de Mbappé

Le conseiller sportif du Paris Saint-Germain, Luis Campos, était l'invité, ce vendredi, de l'émission de Jérôme Rothen, Rothen s'enflamme, sur RMC. Le Portugais a notamment évoqué la prolongation de Kylian Mbappé, arrachée cet été devant le Real Madrid, qui voulait l'attaquant français.

Kylian Mbappé, Paris Saint-Germain

Luis Campos l'affirme : il n'y est pour rien dans la prolongation de contrat de Kylian Mbappé : “Je suis arrivé avant sa prolongation. Les contacts ont été pris avant. Et ce n'est pas pour ça (son arrivée au PSG) qu'il a prolongé. Je connais Kylian (Mbappé) depuis 14, voire 15 ans. Il connaît son rôle et moi aussi, j'ai un CV pour venir ici. Le président n'a pas pris le conseiller d'un club d'un petit village. (…) Quand on a parlé avec Kylian, c'était un énorme travail du président. C'est grâce à lui. Pour la Ligue 1 aussi, c'est très important. On a promis quoi à Kylian Mbappé ? La construction d'une grande équipe. Il n'a jamais parlé de noms de joueurs. C'est grâce au président Nasser (Al-Khelaïfi) que l'on a gardé Kylian Mbappé.”

Le Français de 23 ans, qui aurait prolongé jusqu'en 2024 avec une année supplémentaire en option, réalise un excellent début de saison (8 matchs toutes compétitions confondues, 10 buts).

Riolo ne comprend pas l'intention de prolonger Ramos et Messi

Sur la même radio, RMC, Daniel Riolo a lui indiqué ne pas comprendre comment l'Espagnol Sergio Ramos et l'Argentin Lionel Messi, “vieux et finis”, pouvaient être au sein d'une discussion interne au PSG concernant une éventuelle prolongation : “De quelle planète tu descends pour envisager des prolongations de contrat à (Lionel) Messi et (Sergio) Ramos ? (…) Avec les salaires qu'ils ont, et surtout leur impact sur le sportif, tu vas les prolonger ? Parfois, il ne faut pas chercher à comprendre comment ils raisonnent, car ils ne raisonnent pas comme nous. Ils ont d'autres buts qu'on a parfois du mal à comprendre.”

Lionel Messi (35 ans) réalise pourtant un bon début de saison (10 rencontres, 5 buts, 8 passes décisives), tout comme Sergio Ramos (36 ans), qui joue beaucoup (10 matchs, 1 but), contrairement à l'an dernier (13 rencontres, 2 buts).