OM : premier coup d’arrêt au Vélodrome… Tudor et Mbemba indulgents, Guendouzi beaucoup moins !

Après 5 victoires consécutives en Ligue 1, l’Olympique de Marseille a vu sa série prendre fin et les Phocéens ont lâché leurs premiers points au Stade Vélodrome cette saison contre Rennes (1-1) ce dimanche à l’occasion de la 8e journée du championnat.

Mattéo Guendouzi OM

Malgré la déception générée par ce résultat, le défenseur central de l’OM, Chancel Mbemba, a préféré voir le verre à moitié plein en mettant en avant l’état de fatigue des Marseillais avant la trêve internationale. «On savait que ce que serait un match très difficile. (…) Je dis bravo à toute l’équipe. On a mouillé notre maillot, on a poussé à fond», a plaidé le Congolais au micro de Prime Video, rejoint par son coach Igor Tudor, qui a de nouveau pointé du doigt le calendrier et l’enchaînement des matchs tous les 3 jours.

«Je pense qu’on a dominé la seconde mi-temps. C’est un bon point finalement même si tout le monde attend à chaque fois qu’on gagne les matchs. Certains joueurs ont beaucoup donné comme Rongier et Veretout. C’est très difficile avec l’enchaînement des matchs, on essaie de pousser, il y a de la fatigue, donc c’est un bon point. (…) Ce genre de match, on peut aussi le perdre, donc restons positifs», a exhorté le technicien croate.

Comme souvent, le milieu Mattéo Guendouzi, acteur-clé de ce match avec l’ouverture du score contre son camp puis le but égalisateur, se montrait moins conciliant. «Dans l'ensemble ce n’est pas suffisant. Au-delà du résultat, dans le contenu, on a été bon qu'entre la 40e et 75e minute. Un match, c'est sur 90 minutes, on ne peut pas passer à côté de la première mi-temps comme on l'a fait», a pesté l’ancien Gunner pour Prime Video. L’OM se retrouve provisoirement leader avec ce point mais pourrait voir le Paris Saint-Germain prendre deux points d’avance en tête en cas de victoire contre Lyon dans le choc de la soirée.