Mercato - Premier League : Man Utd, plus gros “pigeon” de la décennie, le PSG sur le podium !

Selon une étude de l'Observatoire du football CIES, Manchester United serait le club européen qui “surpayerait” le plus ses recrues devant la Juventus Turin et le Paris Saint-Germain.

Old Trafford, Manchester United

Le CIES a réalisé cette étude en se basant sur tous les mercatos de la dernière décennie, en comparant les sommes dépensées par les cadors européens avec les valeurs réelles supposées de ces recrues. Tout en haut de ce classement, on retrouve sans surprise Manchester United, qui aurait surpayé ses joueurs à hauteur de 238 millions d'euros depuis 2012. Il faut dire que le club mancunien est souvent moqué par les médias anglais pour le faible rendement des joueurs achetés à prix d'or ces dernières saisons. Fred (60 millions), Romelu Lukaku (85 millions), Harry Maguire (87 millions), Aaron Wan-Bissaka (55 millions) ou encore Donny ven de Beek (39 millions) ne sont que quelques exemples de joueurs probablement surcotés auxquels on pourrait ajouter Paul Pogba (105 millions) et Jadon Sancho (85 millions). Le Brésilien Antony, acheté 100 millions d'euros cet été à l'Ajax Amsterdam, est encore un exemple de plus de la folie dépensière du club anglais.

Le PSG sur le podium

Pour le CIES, le Paris Saint-Germain est loin d'être à hauteur dans les négociations et se classe à la 3e position de ce classement avec un total de +162 millions d'euros sur 31 opérations enregistrées. Comme avec Manchester United, les clubs vendeurs ont tendance à gonfler les prix face à des clubs possédant de gros moyens financiers. Neymar et Mauro Icardi font par exemple partie des joueurs qui auraient dû être achetés moins chers sur un marché totalement objectif. L'attractivité grandissante du PSG sur la dernière décennie atténue néanmoins le phénomène. À ce petit jeu-là, la Juve (+234 millions) talonne Manchester United, loin devant le PSG.

Et le reste de la Ligue 1 ?

En Ligue 1, trois clubs se retrouvent dans le TOP 20 du CIES. Il s'agit du Stade Rennais (8e, +114 millions), de l'Olympique Lyonnais (13e, +71 millions) et de l'AS Monaco (18e, +57 millions). Les formations anglaises, dont les moyens sont les plus importants en Europe grâce aux droits-TV, sont très bien représentées dans ce classement.