Coupe du monde 2022 : les favoris pour le titre

La 22è édition de la plus prestigieuse des compétitions débutera le 20 novembre prochain au Qatar et nous promet quatre semaines de folie en compagnie de l’élite du football mondial ! Si les Bleus, tenants du titre, peuvent encore rêver d’une 3è étoile, d’autres sélections solides nous semblent bien armées pour les détrôner. Voici une liste des principaux prétendants de chaque groupe à la victoire à la Coupe du monde 2022.

Les favoris de la Coupe de Monde 2022 groupe par groupe

Les Pays-Bas (Groupe A)

Quatre ans après avoir raté l’avion pour la Russie, les Oranje feront leur grand retour en Coupe du monde et auront évidemment une carte à jouer cet automne au Qatar. Invaincus depuis la nomination de Louis van Gaal au poste de sélectionneur et actuellement en course vers le dernier carré de la 3ème édition de Ligue des Nations, Virgil van Dijk et ses coéquipiers savent se montrer percutants et pourraient encore surprendre. Composée d’éléments performants l’instar de Steven Bergwijn (Ajax), de Steven Berghuis (Ajax) ou encore de Dumfries (Inter), la sélection batave dispose du potentiel nécessaire pour pouvoir tirer son épingle du jeu. Les Néerlandais ont débuté l’année par une victoire détonante (4-2) face au Danemark avant de marquer les esprits deux mois plus tard en pulvérisant les Diables Rouges (1-4) à l’occasion de la première journée des phases de groupe de la LdN. Il faudra donc les surveiller pour ce prochain sommet !

Neymar, Vinicius, Brésil

L’Angleterre (Groupe B)

Les Three Lions de Gareth Southgate ne manqueront pas à l’appel pour ce Mondial. Demi-finalistes en Russie et vice-champions d’Europe en 2020, les Anglais peuvent légitimement espérer soulever le trophée suprême après 56 ans d’attente. Harry Kane (meilleur buteur de la précédente édition) et ses coéquipiers n’ont connu qu’une seule bête noire depuis le dernier Euro. Celle-ci est hongroise mais, bonne nouvelle, elle ne participera pas à cette Coupe du monde ! Le technicien britannique pourra encore composer avec une profondeur de banc incroyable et des joueurs très expérimentés comme Aaron Ramsdale (le portier des Gunners), Kyle Walker (Man City), Jude Bellingham (Borussia Dortmund), Bukayo Saka (Arsenal), Phil Foden (Man City), Raheem Sterling (Chelsea) ou encore l’emblématique capitaine Harry Kane (Tottenham) pour ne citer qu’eux.

L’Argentine (Groupe C)

Comment ne pas considérer l’Albiceleste de Lionel Scaloni comme l’une des plus grosses candidates pour le titre ? Champions d’Amérique du Sud et vainqueurs de la Finalissima 2022 (victoire 0-3 face à l’Italie), les Argentins auront la confiance nécessaire pour tenter d’aller au bout de la compétition. À l’heure où nous écrivons ces lignes, Lionel Messi et sa bande sont invaincus depuis 33 rencontres, soit 3 ans et 2 mois. Avec des éléments offensifs comme la Pulga septuple Ballon d’Or, Lautaro Martínez (Inter), Julián Álvarez (Man City), Joaquin Correa (Inter), ou encore Ángel Di María (Juventus), le technicien argentin dispose, lui aussi, d’une sélection redoutable capable d’inquiéter les autres poids lourds de la scène internationale.

La France (Groupe D)

Déjà au cœur des débats à quelques semaines de la cérémonie d’ouverture, l’équipe de France tenante du titre et vainqueur de la précédente édition de Ligue des Nations reste néanmoins légitime dans cette liste de grands favoris. Malgré les nombreuses blessures qui ont encore frappé la sélection de Didier Deschamps récemment, l’EdF dispose d’un vivier de joueurs suffisamment important pour inquiéter ses adversaires. Kylian Mbappé, Karim Benzema, Ousmane Dembélé, Kingsley Coman, ou encore Christopher Nkunku devraient sauf cas de force majeure participer à cette aventure pour faire trembler la concurrence. À raison pourtant, bon nombre d’observateurs restent pessimistes à l’idée de voir les Bleus concrétiser un deuxième triomphe consécutif. L’exploit ne s’est plus réalisé depuis 60 ans et outre les affaires pesantes de Paul Pogba et la situation contractuelle d’Antoine Griezmann, les Bleus déjà hors course pour les phases finales de la 3ème édition de Ligue des Nations ont tout simplement déçu et semé le doute en juin dernier après avoir essuyé 2 défaites et concédé 2 nuls en 4 journées.

Christopher Nkunku, Equipe de France, France

L’Espagne et l’Allemagne (Groupe E)

Éliminée en huitièmes de finale du Mondial 2018, la Roja, demi-finaliste du dernier Euro, semble poursuivre une ascension séduisante vers de nouveaux sommets en profitant d’une génération prometteuse qui évolue déjà avec brio dans les plus grosses écuries européennes. On pense notamment aux trois Barcelonais Gavi, Ferran Torres et Pedri mais aussi à des joueurs comme Dani Olmo (RB Leipzig) ou encore Carlos Soler (PSG) qui apportent une valeur ajoutée non-négligeable au groupe de Luis Enrique. Le technicien espagnol, en course pour les demi-finales de la 3ème édition de Ligue des Nations, reste donc une des figures à surveiller !

La Nationalmannschaft d’Hansi Flick ira au Qatar avec l’esprit de revanche ! Après avoir été le plus gros flop de la Coupe du monde 2018, les champions du monde 2014 sont à nouveau tombés en huitièmes de finale du dernier Euro sous les ordres de Joachin Löw. Invincible depuis l’arrivée de son nouveau coach et toujours composée de ses cadres emblématiques tels que Thomas Müller (8ème meilleur buteur de l’histoire de la compétition), ou le capitaine Manuel Neuer, la sélection allemande aura de quoi plier la concurrence en alignant quelques grands noms de la Bundesliga. Leroy Sané, Serge Gnabry, Joshua Kimmich, Jamal Musiala (pour ne citer que les joueurs du clan bavarois), ont déjà démarré leur saison en trombe avec de très beaux succès en Ligue des Champions. Rarement absente pour les phases finales, cette formation solide sera encore très bien armée pour remettre les pendules à l’heure.

La Belgique (Groupe F)

Demi-finalistes de la Coupe du monde en Russie et quatrièmes de Ligue des Nations l’année passée, les Diables Rouges ont décroché sans problème leur billet pour le Qatar en enregistrant 6 victoires pour seulement 2 matchs nuls. Plutôt irrégulière lors du précédent volet international et loin d’être perçue comme une incontournable de ce prochain Mondial, la sélection belge profite pourtant de certains talents individuels comme Kevin de Bruyne (Man City) toujours capables de faire la différence dans les situations défavorables. Eden Hazard (Real Madrid), Charles De Ketelaere (Milan AC), ou encore Axel Witsel (Atlético Madrid), font également partie des quelques pions fort du sélectionneur Roberto Martínez.

Le Brésil (Groupe G)

Le Brésil sera incontestablement le plus gros client de cette édition 2022 ! Depuis novembre 2019 (soit 27 rendez-vous), la Seleção de Tite n’a essuyé qu’une seule défaite (1-0) face à l’Argentine en finale de la Copa America. Composée de noms retentissants comme entre autres Neymar (PSG), Vinicius Jr. (Real Madrid), Gabriel Jesus (Arsenal), Raphinha (FC Barcelone), Antony (Manchester United), Casemiro (Manchester United), Marquinhos (PSG), Thiago Silva (Chelsea), Alisson (Liverpool), ou même Ederson (Manchester City) dans les cages, difficile d’imaginer une élimination précoce pour le clan brésilien. Bien au contraire, voir le Brésil soulever la 6ème Coupe du monde de son histoire semble presque être une évidence lorsqu’on observe autant de talent et d’expérience concentrés dans une seule et même sélection.

Le Portugal (Groupe H)

Après une qualification difficile impliquant un passage par les barrages, CR7 et les siens auront peut-être quelques coups à jouer pour tenter de décrocher le premier titre de leur histoire, mais cet objectif semble encore très compliqué à atteindre compte tenu des précédentes performances affichées par la Seleção portugaise. Fernando Santos dispose tout de même de quelques cartouches intéressantes avec Vitinha (PSG), Rafael Leão (Milan AC), ou encore Nuno Mendes (PSG). Une génération prometteuse qui évoluera sans doute pour la dernière fois en Coupe du monde avec son capitaine emblématique !

Favoris Coupe du Monde 2022 : le Sénégal, l’outsider à surveiller !

Les Lions sénégalais champions d’Afrique pourraient surprendre jusqu’aux dernières marches de ce Mondial ! À deux reprises cette année, la sélection d’Aliou Cissé est venue à bout des Pharaons d’Égypte pour décrocher le premier titre continental de son histoire ainsi que son billet pour le Qatar. Composée notamment de Sadio Mané (Bayern Munich), Nampalys Mendy (Leicester City), Idrissa Gueye (Everton) ou encore des deux Blues de Chelsea Kalidou Koulibaly et Édouard Mendy, le Sénégal aura du coffre pour tenir tête aux plus gros clients de la compétition.