OM – Maroc : grave blessure, la soirée d’Harit tourne au cauchemar…

A une semaine du coup d’envoi de la Coupe du monde 2022, Amine Harit a été victime d’une terrible blessure ce dimanche contre Monaco, qui va très probablement l’obliger à renoncer à disputer la compétition avec le Maroc…

Amine Harit, OM

On approchait de l’heure de jeu au Stade Louis II lorsque le milieu offensif de l’Olympique de Marseille s’est retrouvé au sol suite à un contact avec Axel Disasi. Spontanément, les joueurs des deux équipes se sont rassemblés autour de l’ancien Nantais et on a vu plusieurs éléments très affectés, à l’image du Monégasque Youssouf Fofana, qui se tenait la tête des deux mains.

Le diffuseur Prime Video a jugé les images suffisamment dures pour ne pas les relayer et il semble que le genou de l’international marocain ait tourné. Les soigneurs sont rapidement intervenus et le Marseillais a logiquement été évacué sur civière, visiblement en larmes, tandis que les nombreux supporters de l’OM ayant fait le déplacement ont longuement scandé son nom. Malheureusement, pas besoin d'être médecin pour comprendre qu'Harit peut faire une croix sur le Mondial au Qatar…

Le Maroc décimé

Il s’agit évidemment d’un énorme coup dur pour le Maroc, qui perd un élément en forme et potentiel taulier. Boudé pendant des mois durant l’ère Vahid Halilhodzic, le Marseillais avait convaincu, grâce à ses belles performances en club, le technicien de le rappeler en juin dernier et son successeur Walid Regragui, qui l’avait aligné lors des deux matchs amicaux de septembre, semblait disposé à en faire un cadre. Jusqu’à cette terrible soirée, qui risque de hanter pendant longtemps les nuits du natif de Pontoise… Entre Harit et l’ailier Zakaria Aboukhlal (Toulouse), sorti sur blessure samedi contre Rennes (1-2) et incertain, les Lions de l’Atlas ne sont décidément pas épargnés par les blessures…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement