Man Utd : Ten Hag se lâche une dernière fois sur Ronaldo

Le coach de Manchester United, Erik ten Hag, est revenu pour des journalistes anglais sur le départ de Cristiano Ronaldo des Red Devils. Pas fâché avec le Portugais, l'entraîneur remet cela dit en cause l'attitude globale de Cristiano Ronaldo.

Anthony Elanga Cristiano Ronaldo Manchester United

Alors qu'Erik ten Hag avait indiqué ne plus être intéressé à l'idée de parler publiquement de Cristiano Ronaldo, le coach de Manchester United est revenu lui-même sur ses propos, en abordant le sujet une nouvelle fois, et en longueur. Erik ten Hag a d'abord tenu à louer les qualités sportives du quintuple Ballon d'or : “Quand il est en forme, c'est un bon joueur et il pourrait nous aider à rebondir et à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. C'est très clair. Mais il ne l'était pas.”

Cristiano Ronaldo a, semble-t-il, forcé la main d'Erik ten Hag, qui l'a régulièrement écarté du terrain : “Je voulais travailler avec lui. J'aime travailler avec des joueurs de classe mondiale. Je sais qu'ils peuvent faire la différence et vous aidez à atteindre vos objectifs. C'est pourquoi vous voulez avoir de tels joueurs dans votre vestiaire. Mais ce qui s'est passé est arrivé. Je dois faire des choix autour des joueurs qui ne sont pas performants et choisir la meilleure équipe. (…) Peu importe qui est la personne, il s'agit de notre performance actuelle. Il a choisi une autre voie.”

L'interview inacceptable de Ronaldo l'a précipité vers la sortie

Ouvert à l'idée de discuter avec Cristiano Ronaldo (“je n'ai aucun problème à parler avec lui”), Erik ten Hag a affirmé que le Portugais avait échangé sur son avenir avec son coach, à son arrivée : “En été, nous avons eu une conversation. Il est entré et a dit : ‘Je te dirai dans sept jours si je veux rester'. Puis, il est revenu et a dit : ‘Je veux rester'. Jusqu'à ce moment (l'interview), je n'ai jamais rien entendu d'autre.”

L'interview agressive de Cristiano Ronaldo avec Piers Morgan était inattendue et trop grave, pour Erik ten Hag : “L'interview, en tant que club, tu ne peux pas l'accepter. Il y aurait forcément des conséquences. (…) Avant, il ne me l'avait jamais dit.” Elle a accéléré le départ du Portugais : “Nous n'avions pas à en discuter (…) c'était clair pour tout le monde après cela qu'il devait partir.”

Cristiano Ronaldo, dont la situation est également tendue en sélection nationale, est désormais sans contrat, à 37 ans.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement