Argentine – France : qui est l’arbitre de la finale de la Coupe du monde 2022 ?

La FIFA a dévoilé hier le nom de l'arbitre pour la finale de la Coupe du monde 2022 entre la France et l'Argentine. Les débats seront dirigés par le Polonais Szymon Marciniak, bien connu des deux sélections.

Szymon Marciniak

Jeudi, la FIFA a mis fin au suspense en communiquant l'identité de l'arbitre qui dirigera la finale de la Coupe du monde 2022 entre la France et l'Argentine, dimanche. L'instance mondiale a choisi le Polonais Szymon Marciniak pour mener les débats entre les Bleus de Didier Deschamps et l'Albiceleste de Lionel Scaloni.

Il a déjà arbitré la France et l'Argentine

Âgé de 41 ans, cet arbitre officie régulièrement en Ligue des champions avec 39 matchs dirigés depuis le début de sa carrière, dont 4 rencontres de C1 cette saison. Szymon Marciniak a déjà arbitré deux matchs depuis le lancement de ce Mondial. Hasard de cette attribution par la FIFA, il avait porté chance à l'équipe de France contre le Danemark (2-1), en phase de poules, et à l'Albiceleste face à l'Australie (2-1), en huitièmes de finale.

Déjà présent sur les pelouses de la Coupe du monde 2018, Szymon Marciniak a failli connaître un destin bien plus dramatique. En 2021, un problème cardiaque l'avait contraint à faire une pause dans sa carrière. “J'ai vécu une période très difficile pendant un an et demi. J'avais une tachycardie. Au début, c'était très difficile pour moi et j'ai arrêté d'arbitrer. J'ai raté l'Euro (en 2021), c'était un sentiment terrible”, a-t-il confié à la FIFA.

Revenu un an plus tard sur le devant de la scène, le natif de Plock sera scruté de près suite aux polémiques arbitrales durant les demi-finales. Battue par l'Argentine (0-3), la Croatie ne digère toujours pas le penalty accordé aux Sud-Américains en première période, tandis que le Maroc de Walid Regragui a déposé un recours après sa défaite contre la France (0-2), les Lions de l'Atlas s'estimant lésés de deux penalties.

A noter que la désignation de Marciniak pour cette finale a suscité une petite polémique outre-Manche car The Times affirme que l'arbitre anglais Anthony Taylor aurait pu hériter du sifflet pour cette affiche mais que la FIFA ne l'a pas retenu en raison des antécédents entre la Grande-Bretagne et l'Argentine et notamment de la guerre des Malouines.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement