EdF : rendez-vous de la dernière chance fixé entre Le Graët et Deschamps ?

Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football (FFF), qui espère que Didier Deschamps prolonge son contrat, va rencontrer le sélectionneur en janvier.

Didier Deschamps et Noël Le Graët

Didier Deschamps va être libre de tout contrat dès le 1er janvier 2023. Alors que la France va disputer sa troisième finale de Coupe du monde ce dimanche, contre l'Argentine, de nombreuses personnalités du monde des médias espèrent que le Bayonnais va quitter son poste après le Mondial au Qatar. C'est notamment le cas du champion du monde 1998, Christophe Dugarry, ou de Jérôme Rothen.

Selon les révélations de L'Équipe, Noël Le Graët va attendre que la pression de la Coupe du monde retombe pour rencontrer Didier Deschamps. Cela se fera vraisemblablement à Guingamp, le fief du président de la FFF, et en janvier. Le Breton de 80 ans veut convaincre le sélectionneur d'étendre son contrat jusqu'en 2024.

Le média précise que Didier Deschamps n'aurait pas apprécié de ne pas avoir été prolongé avant la compétition. Deux tendances s'opposent, dans l'entourage du coach français : partir au sommet avec une finale de Coupe du monde, ou prolonger avec les Bleus en tant que sélectionneur, un rôle considéré comme parfait pour “DD”. En conférence de presse, ce samedi, l'ancien coach de l'AS Monaco, de l'OM et de la Juventus a affirmé que son avenir n'était pas important.

Zidane n'assistera pas à la finale du Mondial

Depuis plusieurs mois, Zinédine Zidane est évoqué pour prendre la suite de Didier Deschamps. L'ancien coach du Real Madrid est sans contrat depuis la fin de son aventure avec le club espagnol, en juin 2021. Le Français de 50 ans rêve des Bleus et avait même refuser de prendre en main le PSG, quand l'occasion s'est présentée, l'été dernier. Invité par Emmanuel Macron, Zinédine Zidane a par ailleurs décliné l'opportunité de se rendre au Qatar pour assister à la finale du Mondial.

La prolongation de Didier Deschamps, qui se précise, pourrait contrecarrer les plans de Zinédine Zidane, qui semblait très proche des Bleus avant la compétition au Qatar. Le Français est par ailleurs cité du côté du Brésil.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement