Mbappé au Barça : la vérité sur la bombe lâchée par la presse espagnole

La presse espagnole a lâché une bombe en évoquant la possibilité d’une signature de Kylian Mbappé au Barça. Mais le club catalan n'est en réalité pas du tout capable d’accueillir la star du PSG. L’information a été démentie, et pour cause : le 28 décembre correspond au 1er avril en Espagne.

Kylian Mbappé PSG

Le Mundo Deportivo a fait beaucoup de bruit en affirmant que le Barça pensait à Kylian Mbappé pour renforcer son secteur offensif. Le média basait son article sur le mécontentement de l’attaquant français. Le natif de Bondy n’aurait plus souhaité jouer avec Lionel Messi, suite à la finale de la Coupe du monde qui a opposé l’Argentine à la France. Mais les informations divulguées sont fausses.

Sport a très vite désamorcé la bombe, en rappelant que le 28 décembre était le jour des Saints Innocents, en Espagne. Or, comme pour le 1er avril en France, les farces y sont légion. Le Barça ne devrait donc pas entamer des contacts avec l’international français, ces prochaines semaines, en vue de son recrutement. Le club blaugrana est très loin de pouvoir assumer ses émoluments ou son transfert.

Les limites de la stratégie des leviers

L’été dernier, la formation présidée par Joan Laporta paraissait avoir redressé sa situation en activant de nombreux leviers. Ils ont permis de faire entrer entre 400 et 500 millions d’euros dans les caisses du club catalan, et ainsi de le sauver du banqueroute. Une partie du montant a été utilisée pour financer le recrutement, soit environ 150 millions d’euros. L'utilisation des leviers constitue un choix risqué, puisque les ventes qu'ils impliquent font que le club aura moins de revenus ces prochaines saisons. Mais il ne s’agit pas du seul problème.

Le procédé n’est pas interdit, mais la Liga est soucieuse de pousser ses clubs à rééquilibrer leurs comptes. Son instance de contrôle a rapidement fait savoir qu’elle ne tiendrait pas compte de l’intégralité des sommes générées par les leviers dans son calcul du fair-play financier. En conséquence, le Barça doit trouver de nouvelles solutions pour résorber son déficit. Plusieurs remèdes s’offrent à lui : démarcher de nouveaux sponsors ou vendre des joueurs.

Dans ce contexte, la venue d’une star comme Kylian Mbappé est absolument écartée. Le natif de Bondy est  assuré de percevoir 630 millions d’euros bruts s’il reste au PSG, une somme qu’aucun autre club ne parait en mesure d’aligner. Le Barça est très loin de pouvoir se l’autoriser. Après les risques pris ces dernières années, les prochains mercatos devraient plutôt être synonymes d’austérité, en Catalogne.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement