PSG : Neymar exclu, Galtier ne comprend pas

La victoire décrochée par le Paris Saint-Germain contre Strasbourg (2-1, 16e journée de Ligue 1), mercredi soir au Parc des Princes, a été marquée par l'expulsion de Neymar. En conférence de presse, Christophe Galtier s'est dit surpris de la sentence infligée à l'attaquant brésilien.

Neymar PSG Paris Saint-Germain

Passeur décisif sur le but de Marquinhos en première période, Neymar n'aura pas disputé l'intégralité du match gagné mercredi soir par le Paris Saint-Germain face à Strasbourg (2-1), au Parc des Princes, comptant pour la 16e journée de Ligue 1. Peu après l'heure de jeu, l'attaquant brésilien a dû laisser ses partenaires après deux cartons jaunes adressés par l'arbitre Clément Turpin, d'abord pour une main dans le visage d'Adrien Thomasson (61e) puis pour une simulation dans la surface de réparation alsacienne (62e). Un carton rouge sans conséquence d'un point de vue comptable pour les Parisiens, venus à bout du RCSA sur un penalty transformé dans les arrêts de jeu par Kylian Mbappé. Face aux médias après la rencontre, l'entraîneur parisien a réagi à l'expulsion de l'ancien Barcelonais.

“Je peux comprendre sa frustration”

Sans s'énerver, le technicien français a poussé un coup de gueule et pris la défense de la star de 30 ans. “Il a alterné du jeu haut et du jeu bas. Il a beaucoup dézoné pour toucher le ballon. Je peux comprendre sa frustration et sa colère. Il avait essayé de retrouver du rythme à l'entraînement. Il avait envie de jouer les deux prochains matchs, ce ne sera malheureusement pas le cas (…) Strasbourg a mis beaucoup d'impact. C'est une équipe qui joue bien et dégage beaucoup de force et de puissance. Je regrette que l'excès d'engagement n'ait pas été sanctionné plus sévèrement sur mes joueurs, ce qui a généré un peu de frustration chez Neymar. Autant je peux comprendre la simulation. Cela mérite carton jaune. Quelques minutes avant, il prend un vilain coup et je trouve que son premier carton jaune est très sévère par rapport au nombre de fautes subies.”

Selon les informations de Canal Plus, l'international auriverde – dont la dernière apparition remontait au quart de finale de la Coupe du monde 2022 perdu contre la Croatie – a quitté les travées du Parc des Princes avant même la fin des débats contre la formation de Julien Stéphan, signe de son immense colère. Depuis le début de la saison 2022-2023, le natif de Mogi das Cruzes a marqué 15 buts en 21 matchs toutes compétitions confondues, dont 11 buts en 15 rencontres de Ligue 1.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement