Mercato - Pressenti sur le banc de la Belgique, Henry brise le silence

La légende française Thierry Henry, adjoint de l'Espagnol Roberto Martinez sur le banc de la Belgique de 2016 à 2018 puis de 2020 à 2022, est sorti de son mutisme pour évoquer les rumeurs entourant sa candidature au poste de sélectionneur du Plat Pays.

Thierry Henry, Belgique

Après avoir été l'adjoint du sélectionneur en sélection belge, Thierry Henry va-t-il franchir le pas et prendre la position de numéro 1 ? Le coach de 45 ans, actuellement sans contrat et consultant pour la chaîne Prime Video, n'a plus entraîné depuis 2020, et le club de MLS, l'Impact Montréal. Son passage en Amérique du Nord reste un échec (16 défaites en 29 rencontres), tout comme avant à l'AS Monaco (5 victoires, 4 nuls et 11 défaites en 2018-2019), mais l'ancien buteur des Gunners garde pourtant toujours la cote sur le marché.

Par ailleurs, les joueurs de la Belgique sont séduits par le fait de voir le Français devenir le numéro 1 en Belgique. C'est notamment le cas de Romelu Lukaku, l'attaquant de l'Inter : “Il a le respect de tous les joueurs, il a tout gagné. Il sait coacher, il sait ce qu'on doit faire pour y arriver. (…) Pour moi, il est l'entraîneur idéal pour notre équipe nationale.”

Henry dément une candidature

Pourtant, le deuxième meilleur buteur de l'histoire de l'Équipe de France, derrière Olivier Giroud, a tenu à faire une mise au point sur les rumeurs : “Je veux clairement faire savoir que, contrairement à ce qui a été écrit, je n'ai jamais contacté la Fédération belge de football pour offrir mes services en tant que sélectionneur. Je pense qu'il est important que la version fidèle des faits soit présentée.”

Ne pas avoir postulé ne signifie pas que le Français ne sera pas le prochain sélectionneur de la Belgique, mais Thierry Henry a tenu à faire taire les rumeurs.

Pirlo en embuscade, Renard aussi

Un autre nom est sorti, ces derniers jours, pour succéder à Roberto Martinez, parti au Portugal : celui d'Andrea Pirlo. L'Italien, actuellement en poste en Turquie, à Karagümrük (10e du championnat), a été cité par la presse. Tout comme un autre Français, Hervé Renard, toujours en poste en Arabie saoudite, mais qui a lui candidaté, selon les informations de Nieuwsblad.

L'ancien coach de Sochaux l'avait laissé entendre il y a quelques semaines.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement