Mercato - Equipe de France : quel avenir pour Zidane ?

Alors que Didier Deschamps a signé un nouveau contrat jusqu'en 2026 en tant que sélectionneur de l'équipe de France, Zinedine Zidane se retrouve face à dilemme. Doit-il rebondir rapidement ou attendre le challenge idéal ? 

Après avoir remporté trois Ligues des Champions en tant qu'entraîneur avec le Real Madrid, l'ancien numéro 10 des Bleus a forcément un niveau d'exigence important pour son futur. Ce n'est pas un secret, Zidane rêvait de prendre le relai de Didier Deschamps sur le banc des Bleus mais le parcours de l'équipe de France lors du Mondial 2022 a clairement conforté le coach tricolore, qui vient de signer un nouveau bail de trois et demi. Interrogé sur RMC, Lionel Charbonnier a délivré un conseil à son ancien coéquipier en sélection. “Son souhait, c'est d'entraîner. S'il n'a pas entraîné de club, c'est pour prendre l'équipe de France. Si tu sors du Real, tu es obligé de prendre une équipe à sa hauteur, comme le PSG. Est-ce qu'il doit attendre trois ans et demi ? Cinq ans sans entraîner, ce n'est pas possible. Pour entraîner, il faut aussi avoir des attaches personnelles. C'était ce qu'il m'avait dit par rapport au PSG. Il n'y a pas 50 clubs”, a expliqué l'ancien gardien tricolore dans l'émission Rothen s'enflamme. Ce dernier l'imagine bien sur le banc de la Seleçao même si Luis Enrique est aujourd'hui le favori pour succéder à Tite.

Zinedine Zidane

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par zidane (@zidane)

Petit veut voir Zizou sur un banc…et vite !

Interrogé sur le même sujet, Emmanuel Petit a livré son sentiment. “Il faut se remettre sur le marché. Mais il n'y a pas beaucoup de clubs qui peuvent l'attirer sur le plan sportif. En terme de clubs, il y en a quelques-uns en Europe, quelques-uns en sélection aussi. La Belgique pourrait l'intéresser. Pourquoi pas un pays du Maghreb comme l'Algérie ? Il n'y a pas énormément d'options”, a reconnu le champion du monde 1998.

L'avis de Rothen

Jérôme Rothen confirme de son côté que Zidane doit se remettre en selle, sans forcément se précipiter. “Il ne va pas espérer de mauvais résultats pour Didier Deschamps. Si dans quatre ans, le poste se libère, ce sera peut-être le moment. Avec tout ce qu'il représente, il fait ce qu'il veut. Il est tellement passionné par le football, beaucoup plus que Laurent Blanc. Je ne le vois pas être toujours dans l'affectif ou dans un club aussi grand que le Real, parce qu'il n'y en a pas. S'il n'y a pas d'offres, peut-être qu'il verra ses ambitions à la baisse”, a-t-il estimé.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement