FFF : pourquoi Zidane en veut vraiment à Le Graët

Zinedine Zidane ne succèdera pas à Didier Deschamps, cet hiver. Outre ses récents propos irrespectueux, le Marseillais en voudrait à Noël Le Graët de lui avoir fait signer une déclaration d’intention, il y a quelques mois. L’ancien coach du Real Madrid aurait notamment refusé un pont d’or de Manchester United pour pouvoir reprendre les Bleus.

Zinedine Zidane

El Pais revient sur le dossier de la succession de Didier Deschamps, sur le banc de l’équipe de France. Selon ses informations, Zinedine Zidane a plusieurs raisons d’en vouloir à Noël Le Graët. Le journal rappelle d’abord que le natif de Marseille avait attendu le Mondial 2018 pour prendre la suite du Basque, chez les Bleus. Le titre de champion du Monde avait conduit la FFF à prolonger le contrat de Didier Deschamps.

Zizou aurait signé une déclaration d’intention

Plus récemment, un lien aurait été établi entre la FFF et l’ancien coach du Real Madrid. Noël Le Graët lui aurait même fait signer une déclaration d’intention qui devait lui permettre de devenir sélectionneur après la Coupe du monde. Le président de la Fédération a toutefois changé d’avis après que l’équipe de Didier Deschamps se soit qualifiée pour sa deuxième finale consécutive. Or le document paraphé par ZZ ne prévoyait selon le média pas d’indemnité et pouvait être rompu en cas de prolongation de l’actuel sélectionneur.

Zinedine Zidane aurait donc doublement apprécié les propos tenus par le président de la Fédération, il y a quelques jours. De quoi sérieusement irriter le Phocéen, qui aurait en outre refusé des propositions pour rester disponible. Le quotidien précise en effet que le technicien a recalé Manchester United, lors de l’été 2022, malgré une offre de contrat assortie d’un salaire de 20 millions d’euros par an. Et pour rappel, Noël Le Graët a prolongé Didier Deschamps pour quatre ans sans en référer à son Comex…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement